Les mystères du cerveau

Publié le par Brigitte

Samedi 14 décembre 2013

 

"Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner "

 

Il y a pas mal de mois ... que je n'ai pas fait d'article sur un livre qui m'a plu ... en voici un qui m'a appris quelque chose, sur un sujet qui me plaît : le fonctionnement du cerveau. Ce sujet est très complexe ... aussi nombre de livres qui le traitent sont innacessibles sans une formation médicale.

 

Ce n'est pas le cas dans cet ouvrage. 

 

liv-1281-votre-cerveau-n-a-pas-fini-de-vous-etonner.jpg

 

On y découvre un certain nombre de choses qui vont un peu à l'encontre des idées reçues ... ou qui expliquent des phénomènes vécus ou que l'on a entendu raconter.

 

Par exemple, que le cerveau est "plastique" et que des connections entre neurones continuent de se développer toute la vie.

Que ce développement est lié à l'activité intellectuelle, à l'activité physique mais aussi aux interactions que l'on a avec d'autres personnes .

 

Que certains neurones pourtant connus comme étant spécialisés dans une tâche, peuvent en remplacer d'autres qui ont été détruits !

 

Que certaines thérapies "psy", comme les thérapies comportementales, peuvent avoir un effet rapide sur des personnes parce qu'elles ont en réalité un effet physique ... elles forment le cerveau à développer de nouvelles connections et à en laisser tomber certaines ! De même, la méditation pratiquée à un certain niveau peut transformer le cerveau ... et donc agir sur le corps aussi, par exemple sur les défenses immunitaires !

 

Qu'il n'est pas vrai que nous utilsons seulement notre cerveau à 10 % ... en revanche, il est occupé seulement à 5%  par l'activité consciente ... et pour le reste, c'est une sorte "d'activité par défaut" dont nous ignorons tout , un peu comme un ordinateur qui ferait tourner des process en "tâche de fond" ... pour reconstruire sans arrêt les souvenirs, faire le tri des informations ... mais cette activité est essentielle .

 

La partie la plus passionnante concerne les neurones "miroir" , et explique de quelle manière nous interragissons avec les personnes (de manière beaucoup plus nette si l'interaction se fait en direct et pas par l'intermédiaire d'un téléphone ou d'un ordi)  ...

Par exemple, lorsque nous manifestons de la compassion, nous ressentons la souffrance de l'autre et nous cherchons à l'aider ... pour ne plus ressentir cette souffrance.

Lorsque nous sommes spectateurs du sport, notre cerveau fait du sport ... ce sont les mêmes zones qui travaillent que dans l'activité physique réelle.

Dans les "mouvements de foule" , les cerveaux des personnes se "synchronisent" , d'où cette impression très forte d'être emporté par le mouvement, de ne plus s'appartenir , de partager une émotion collective ... on pense au meilleur : concerts, manifestations sportives ou autres , mais aussi succès de la propagande.

Il m'est déjà arrivé de ressentir une "pensée qui n'est pas à moi"

 

Par contre ça ne m'explique pas quelque chose relevant de la communication "à distance", raconté il y a très longtemps par un ami extrêmement fiable ... le décès brutal (par accident) de la personne la plus importante au monde pour lui, ayant provoqué chez lui, à l'heure précise du drame, une perte de connaissance soudaine (il n'en avait jamais eu et cela ne s'est jamais reproduit). Il n'a appris l'accident qu'une heure plus tard ...

 

 

Pour en revenir à cette interaction entre les cerveaux, c' est quelque chose d'extrêmement rapide et primitif, en présence d'une autre personne, même un inconnu, même un "ennemi" ... évidemment on n'a pas toujours conscience du travail interne intense que provoque la présence d'un autre être humain !

 

Encore un fait amusant qui me revient à l'esprit , quand le téléphone sonne pendant notre sommeil, il arrive qu'on se réveille avec le souvenir d'un rêve très élaboré où le téléphone vient tout naturellement trouver sa place ... ça nous paraît bizarre, car la sonnerie est un évènement qu'on ne pouvait pas prévoir ... l'explication serait que le rêve est inventé par le cerveau en quelques dizièmes de secondes  AU MOMENT où le téléphone sonne !

 

En somme on ne rêve pas pendant qu'on dort ... même pas pendant cette phase agitée dite "sommeil paradoxal" ... on rêve à l'instant où on se réveille !  Et le rêve serait un espèce de résumé de la "tâche de fond" mystérieuse du cerveau ... c'est pourquoi on y trouve des mélanges de souvenirs et d'images aussi bizarres et improbables ...

 

Au cas où vous en voudriez un de rechange, j'ai trouvé où s'en procurer un ... mais c'est un petit modèle

DSC05192.JPG

Publié dans Lecture

Commenter cet article

Olive 20/12/2013 18:50


Voici une raison de plus pour le protéger ......alors roulons avec un beau casque

renarde1 20/12/2013 19:45



oh que oui ...je ne peux plus sortir sans maintenant ... en 2009 encore je l'avais oublié pour mon voyage en Suisse ... et je ne le mettais pas en ville ... c'est fini !!!  je voulais
insérer une image mais impossible je la mets dans l'article !



EricL 19/12/2013 15:14


Je suis aussi très intéressé par le fonctionnement cérébral. Une des choses les plus impressionantes pour moi, c'est le niveau de complexité du réseau neuronal. A la naissance, le cerveau est
composé de 100 milliards de neurones, mais quasiment rien n'est connecté. Dans les 15 premières années de la vie, les 5 sens vont capter l'environnement et provoquer les connexions entre les
neurones, ce qui compose le 'programme' du cerveau. Chaque neurone va ainsi se connecter à 10 000 autre neurones. Faites le calcul, cela représente 2,5 millions de connexions nouvelles chaque
seconde durant les 15 premières années de la vie. Là, vous devez commencer à imaginer le niveau de complexité, n'est ce pas? Imaginez les possibilités de combinaisons de circuits. Une
information, ce n'est rien d'autre qu'une certaine combinaison qui "s'allume".

Oui, une très grosse partie de notre fonctionnement est inconscient. Des études ont montré que certaines décisions étaient réellement prises de façon inconsciente, et la réaction déjà initiée, au
moment où on avait la conscience qu'on prenait la décision. La conscience qu'on prend une décision serait en réalité une illusion qui nous permet de synchroniser nos pensées et nos actes. On
croit qu'on a pris une décision en pleine conscience, alors que non.

Pour la question de la "communication à distance": pour ceux qui connaissent un peu la mécanique quantique, vous savez que notre réalité, la matière qui nous compose, émerge de ce qu'on pourrait
appeler un champ quantique. Vous savez aussi qu'on peut lier (intriquer) 2 particules telles des photons par exemple, de telle façon que tout changement d'état de l'une se répercute
instantanément sur l'autre, et ce, quelle que soit la distance entre elles. On peut donc imaginer qu'il peut exister une liaison de même nature entre 2 personnes.
Sinon, il reste aussi l'explication de la coincidence qui reste toujours possible, même si très difficile à concevoir. Enfin, si on accepte que la machine incroyable qu'est l'Homme (et la Femme
:-)) aujourd'hui n'est que le résultat d'un coup de chance (une gigantesque série de mutations alétoires, un peu comme si vous pouviez trouver les 6 bons numéros du loto des milliards de fois à
la suite), alors cette coincidence ne paraît plus aussi improbable.

Dommage, je ne serai pas à la sortie dimanche, on aurait du de quoi discuter.

renarde1 19/12/2013 17:08



Merci de ton commentaire, qui complète bien mon post La complexité du réseau neuronal et des synapses ... la prise de
décision qui se fait de manière inconsciente ... sont aussi des éléments que j'ai retrouvé dans ce livre passionant, tou comme le lien entre émotions et souvenirs , par exemple ... le sujet est
inépuisable et universel, car touchant beaucoup d'aspects de la vie quotidienne, la santé,  l'éducation, la pédagogie, le sport, et par dessus tout les relations avec les autres ...



Pierre 17/12/2013 20:10


Cerveau , Vélo et Couple : comment concilier cette trilogie pas toujours compatible ?


surtout si le plaisir n'est pas partagé avec la même intensité.


Passez de bonnes Fêtes de fin d'année.


Pierre

renarde1 17/12/2013 20:49



C'est pourquoi je roule en semaine et pendant ce temps mon cerveau fonctionne
Bonnes fêtes de fin d'année !


 



cestdurlevelo 16/12/2013 21:42


incroyable ce coup du coup de téléphone qui mène à la création TGV d'un rêve où la sonnerie se greffe parfaitement. Le cerveau est quand même bien foutu !

renarde1 16/12/2013 22:10



Oui impressionant ! Car certains de ces rêves sont très élaborés et surtout comportent plusieurs séquences et plein de détails !!!! J'ai eu du mal à y croire
Je viens de relire un passage ... nos neurones miroirs nous permettent de ressentir ce que ressent l'autre (d'où les contagions comme le baillement, le fou rire) ... cela permet l'empathie ...
mais est aussi à l'origine de la rivalité !!! Car on va désirer ce que l'autre désire vu qu'on l'a fort bien compris ce
bouquin est excellent !



claire 16/12/2013 17:21


Oui c'est un livre dont j'ai entendu parler.....le cerveau est encore quelque chose de


tres mysterieux  et cela m'a beaucoup amusé de savoir que ce sont les m^me zones du cerveau qui fonctionnent qd on regarde du sport a la television.L'effort dans son canape mais sans les
sensations!!!!(rire).
Pour les rêves je ne savais pas , je pensais que c'etait pendant une phase du sommeil!


Bon, ça me donne envie de le lire ce livre......Un cadeau pour Noël.


 

renarde1 16/12/2013 18:54



Bonne idée de cadeau ... ce que j'ai trouvé sympa aussi c'est qu'il est récent, avec des entretiens avec des spécialistes de la discipline actuellement en exercice. Encore un truc marrant : on a
observé que vivre en couple améliore beaucoup l'espérance de vie des hommes ... beaucoup moins (ou moins souvent) celles des femmes ... l'explication tiendrait au fait que le cerveau des femmes
est beaucoup plus sensible à la qualité des relations ...or les relations de (vieux ... ou pas ) couple sont souvent médiocres ... par contre pour les hommes même une relation médiocre
("passe-moi le sel ") a des effets positifs, ce qui joue sur leur durée de vie, via les défenses immunitaires et autres
mécanismes .
A mon avis il y a d'autres explications qui jouent aussi ... mais c'est marrant ...bref on va surveiller la qualité de nos relations