Les pensées secrètes de la cyclote de base au Tourniol

Publié le par renarde1

Samedi 17 avril 2010, col de Tourniol , 37 km, 900 m D+

 

Le col de Tourniol, voilà une occupation pour une après-midi en solitaire, sachant que je dois déposer et récupérer Fille à Montvendre à quelques heures d'intervalle.

 

Je ne sais pas pourquoi aujourd'hui j'ai envie d'un aller-retour, pas d'une boucle; ce n'est pas mon style. Mais en fait, si, je sais : il n'y a que la montée qui m'intéresse, parce que j'ai envie de faire mieux que la dernière fois  sur le fameux Tourniol.

 

Il n'y a pas encore de fraise_des_bois.jpg donc je peux espérer y arriver

 

C'est amusant, dans le monde du vélo ou du ski de rando, la réaction des pratiquants "de base" vis-àvis des "avions" ; il y a un discours "pseudo-contemplatif" qui est de rigueur, du genre, mais ces gars-là, à la vitesse où ils vont, ils ne voient même pas le paysage, moi ça ne m'intéresse pas d'aller vite, etc, etc .

 

Je ne colle pas du tout à ce point de vue, car même si je n'ai jamais été capable de "performances intéressantes", je comprends tout à fait le plaisir qu'on peut avoir à progresser, à se sentir en forme ... je pense même qu'on profite bien mieux du paysage quand on est "facile" que quand on est "à la rue".

 

Du coup, pour tout vous Zavouer, quand je me balade toute seule et que je vois des cyclos que je ne connais pas, je jubile quand j'en double un  ! Je me suis tellement fait doubler que je ne peux pas m'empêcher de me réjouir

 

Je me gare à Peyrus histoire de m'échauffer sur la jolie petite route qui va à Barbières par St Vincent la Commanderie ; je découvre qu'il y a là un "Col de Toutes Aures" (encore !) Celui-ci est bien facile .

 

DSC00156

 

DSC00157 DSC00159

Barbières, le printemps est là                                              La petite route à gauche est celle de" l'enfant du Tourniol"

                                                                                                      un col petit mais raide.

 

A la sortie de Barbières, je regarde l'heure. A partir de ce moment, je n'ai plus le droit de m'arrêter (je suis intraitable sur ce point) . Je repère quelques cyclos devant (il y a tout un club dans le coin) ; deux me semblent avoir une allure raisonnable. Je vais les manger (ça m'occupera) !

 

Prends ton temps, je me dis, il faut les manger, mais pas n'importe comment. Juste avant de doubler, il faut ralentir légèrement, pour doubler la tête haute, avec un bonjour clair et souriant , et pouvoir maintenir l'allure ensuite. Je suis horrible , pour arriver à mes fins je pense des choses très négatives, par exemple qu'ils ont mangé trop de dinde à Noël et de chocolat à pâques, et qu'ils sont restés dans leur canapé tout l'hiver parce qu'ils faisait froid

 

Après cet apéritif, vient un morceau de choix : une dame qui pédale énergiquement. Voici un défi difficile. Je me dis que je l'aurai à l'usure, mais la montée est peut-être trop courte pour ça. Je me retrouve 50 m derrière elle, mais la pente devient plus forte et impossible de faire mieux, nous avons la même vitesse. Le salut viendra d'un de ses collègues de club : depuis le début, il monte et redescend le Tourniol pour accompagner au mieux son équipe ... et il vient lui faire causette. C'est le moment que je choisis pour passer devant

 

DSC00160 tourniol

Il y a du monde dans le coin !

 

Je suis toute seule maintenant, et je commence à regarder l'heure, pleine d'espoir. Il y a 4 ans je mettais 1h30 ; mon tout dernier temps (l'en dernier) était 1h14 ... cette fois, c'est 1h07 après mon départ que je dépasse la pancarte , très contente, non pas de mon temps mais d'avoir gagné 7 minutes sur l'an dernier.

Même les cyclos de bases peuvent jouer avec le chrono ...

DSC00163

 

DSC00164

 

DSC00165 DSC00166

                                                                                                     A Peyrus, rencontre sympa

                                                                                                     avec un couple de jeunes grands-parents en tandem

 

 La descente sera très agréable avec cette température enfin printanière.

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick BERNARD 25/04/2010 08:02



Le caillou était encore là hier. Un autre d'un volume semblable a été tiré du milieu de la route un peu plus bas. Dommage, une route fermée aux voitures, ce serait pas mal.


Personnellement, je vis beaucoup mieux mes chronos dans de plus beaux paysages et sur une route plus romantique. Même à bloc. Et mes perfs y sont meilleures. De plus, j'ai plus envie d'y aller.
Par exemple, la Croix de Fer à bloc est toujours un enchantement, quand l'Alpe d'Huez m'est un simple exercice physique.


Question: où est ton départ? Casser l'heure semble réalisable.


Il y a quelques années, je triplais ce chrono en l'enchainant par celui de la Bataille puis à nouveau le Tourniol depuis Léoncel, en stoppant la montre dans les descentes. Une idée au cas où tu
voudrais combler plus encore ta période où ta fille cavale.



renarde1 26/04/2010 17:44



La route était praticable pour les voiture, mais le panneau "fermé" les inquiétait ... voilà la solution pour être assez tranquille ! Mon départ est à la sortie de Barbières. je ne me suis jamais
amusée à regarder l'heure sur d'autres montées  



Fantomette 21/04/2010 12:00



Trop rigolo ton article, Brigitte !


37 km pour 900 m de D+, ça c'est du sport !



renarde1 21/04/2010 12:43



Il y a des jours comme ça où j'ai envie d'en découdre



G40 19/04/2010 08:57



Salut la sportive, ca va ?


C'est quoi cet énorme caillou au milieu de la route ??



renarde1 19/04/2010 11:24



Voui ça va bien, merci ! Un peu le cul entre deux chaises, vélo ou ski


Le petit caillou c'est Olivier Buisson qui sème des obstacles dans "son" Tourniol ! mais ça ne va pas m'arrêter . en
fait cette route est officiellement fermée jusqu'au 1 er mai .



Olivier BUISSON 17/04/2010 20:47



Bon je note ton temps , je me rase les jambes je sors les roues Corima en carbone ultra légére et je tente le chrono  bon et le rocher dans l'histoire il dort encore sur la route !



renarde1 17/04/2010 21:30



Personne n'a osé retirer ton caillou  ! Je t'ai rajouté la photo ... Bon BRM demain !