Magnifique tour de Belledonne

Publié le par renarde1

Mardi 30 août 2011, Tour du massif de Belledonne, 202 km, 2750 m D+, en 9h47 de selle (total plus de 11h30)

 

 

Après une semaine caniculaire, un déluge vendredi, puis un samedi très frais, un beau temps insolent s'est installé et aligne comme des perles des journées limpides où la fraîcheur matinale laisse place à une douce chaleur diurne sans excès ...

 

 Le moment de ressortir des cartons une balade à la journée qui doit me mener un peu en altitude: le tour du massif de Belledonne !

 

Un départ de Grenoble s'impose donc je quitte Valence à 5h15 afin de démarrer au lever du jour vers 6h30.

DSC05274

Départ grenoble 6h30

 

Je commence par la partie la moins amusante, mais heureusement assez rapide : remonter par la nationale la rive gauche orographique de l'isère, en traversant Brignoud, Goncelin , le Cheylas ... rien de passionnant, c'est tout droit, à peine ondulé, et plein de feux rouges.  Les villages se touchent les uns les autres, très animés dès le matin, ça change du centre de la France !

 

DSC05275

Je parie qu'ils y en a qui terminent un avant-taf à la Dent de Crolles !

Heureusement les voitures ne gênent pas vraiment car elles circulent dans l'autre sens ! 

De plus il y a souvent des bandes cyclables.. Tandis que le soleil éclaire les sommets de chartreuse, je progresse dans une fraîcheur assez marquée puisque le thermomètre descendra jusqu'à 9°C à la sortie des zones urbanisées.

 DSC05277 DSC05279

La Rochette                                                                                Massif des Bauges

Après La Rochette, je prends de petites routes qui présentent de gentilles bosses mais permettent d'éviter la nationale tout en traversant de petits villages (Rotherens par exemple) . Ce n'est peut-être pas tout à fait aussi rapide, mais c'est très plaisant, d'ailleurs les cyclistes du coin le savent car ils sont déjà nombreux sur ces routes à ces heures matinales.

 DSC05280

Sur la mauriennaise, un itinéraire cyclo intéressant !

Cela continue une fois dans la vallée de la Maurienne, où je suis un itinéraire vélo portant l'indication "La Mauriennaise" .  Quelques bosses un peu plus marquées sur de bien jolies routes me feront arriver au pied du Col du Glandon, à St Etienne de Cuines, avec 700 ou 800 m D+ pour 100 km.  Ces routes sont vraiment à découvrir, car elles permettent de voir la vallée de la maurienne sous un nouvel aspect.  A ce point la moyenne est à 23 km/h , donc ce choix ne m'a pas ralentie.

DSC05285-copie-1 

Un col assez sérieux !

Le début de la grimpée  du col du Glandon est signalisée par un beau panneau d'information, d'ailleurs on en trouve à chaque kilomètre. Les pourcentages indiqués semblent être des pourcentages moyens par kilomètre, et sont plutôt justes (ce n'est pas toujours le cas ailleurs !!!)

En tout cas la bête semble bien se défendre ! Ses 19,7 km d'ascension ont l'air assez sérieux.   Il fait maintenant 26°C mais je sais que ça va se rafraîchir un peu avec l'altitude. Encore faut-il gagner de l'altitude !

 

Je n'ai plus de "traces" de la vercors Drôme, je monte assez facilement, j'ai même rattrappé deux hollandais (mais bon ils avaient fait le Galibier la veille ...) . L'idée de franchir à vélo ce col, où je suis si souvent allée pour skier, me motive énormément !

DSC05289.JPG

Et voilà St Colomban les Villards ! 

Après une petite pause à St Colomban les Villards, où se trouve le seul véritable replat,  je reprends ma grimpée sur une section très soutenue, où je passe devant le point de départ de la Via Ferrata . Ce site présente la particularité d'offrir un parcours cablé vraiment adapté aux jeunes enfants, ludique et agréable. Je l'ai parcouru avec ma fille il y a une dizaine d'années ... en 15 minutes

DSC05295.JPG 

L'altitude des alpages ...

Vers 1500 m c'est cette fois un replat relatif (pentes à 6-7%) qui se présente. le lieu s'appelle "Sous le col d'en bas" puis "Sous le col d'en haut" . C'est ici que l'on se gare au printemps pour gravir en ski de rando la Cime du Sambuis.
Le col est quand même 400 mètres au-dessus !

DSC05301.JPG DSC05302.JPG

 Lui il a trouvé un ravito !                                                         Alpage de "Sous le Col"

 

DSC05305.JPG

... quel spectacle, avec même le Mt Blanc au fond !

 

 

DSC05306.JPG 

Final exceptionnel

A 2 kms du col, la pente devient très forte : 11% puis 12%, avec un bref passage à 14%. Cela s'atténue un peu avant l'arrivée mais reste sérieux avec 9-10% .  Le kilomètre terrible fait descendre mon compteur à 7 et même 6 km/h mais j'adore ! La vue sur les lacets en dessous, le paysage lointain, sont grandioses. J'aime beaucoup lorsqu'on se "voit" s'élever sur des francs lacets, et c'est le cas ici, cela a un côté un peu "exaltant" . Je craignais cette parttie et finalement j'en garde un excellent souvenir ! 

 

DSC05309.JPG

Les aiguilles de l'Argentière derrière le panneau

 

Col du Glandon, 1924 m, bien sûr il ne faut pas s'arrêter là, quand son grand frère le Col de la Croix de Fer (2067 m) trône à 2,5 km de là . Comme ses pentes sont douces après ce qu'il y avait en dessous ! Du coup cela me semble tout simple !

Un col à 2000 vaut bien une tarte aux myrtilles ! au milieu des touristes, randonneurs, motards et très nombreux cyclistes principalement hollandais.

DSC05314.JPG

Là je n'irai pas plus haut !

 

DSC05315-copie-1.JPG DSC05316.JPG

Déco Cyclo

Et maintenant YAPUKA descendre  ... enfin presque car la descente comporte quelques surprises.

DSC05317.JPG

Cadre fabuleux

DSC05318.JPG DSC05320.JPG

Le début se déroule dans un cadre d'une beauté à couper le souffle ; elle comporte vite une petite remontée qui permet de faire des photos. Par la suite on plonge vertigineusement sous le barrage ... Dans cette forte descente, je perds un bidon ... je m'arrête, remonte le chercher mais il a totalement disparu ! Pourtant il était orange  ... mangé par une marmotte géante ????

 

Un peu plus loin, il y a deux petites remontées. la première est très douce et la seconde, assez longue,  comporte un lacet à 12% très impressionnant lorsqu'on le découvre depuis la descente !

 

Après le Rivier d'Allemont (où il y a une délicieuse odeur de fromage de chèvre qui me ferait presque freiner à mon insu) , les lignes droites raides se succèdent, elles doivent être dures à remonter ! En tout cas cela prend de la vitesse à la descente, et je dépasse 60 km/h ce qui est rare  Vers le bas il y a plusieurs possibilité, je prends la jolie  route en balcon en direction de Allemont-Eglise. De là on a une belle vue sur la retenue d'eau des Verneys.

DSC05321.JPG

Allemont, un dernier lac !

 

Le vent se met de la partie, il a tourné au Sud  et il souffle de face, rendant la descente vers Vizille trop plate un peu pénible et bien moins rapide que prévue. C'est une route à grande circulation, souvent pourvue de bandes cyclables. Heureusement la pente s'accentue un peu ce qui compense enfin le vent  . Pour le final, je rajoute quelques kilomètres et un peu de dénivelé, en remontant en direction d'Uriage . Un itinéraire cyclable est fléché mais il s'agit de ruelles au revêtement très inégal, finalement je préfère l'axe principal. Encore une petite montée d'Uriage vers vers Tavernolles, négociée à bon rythme malgré une certaine chaleur et la fatigue accumulée, et ce sont les pistes cyclables de la ville !

 

Voilà une sortie haut de gamme pour cloturer le mois d'août (si on excepte le mini-décrassage en vallée du Rhône cet après-midi !)

 

 

 

 

 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alice 03/09/2011 08:10


Bello bello Min passage au glandon en mai était du même ordre beau temps et paysages a couper le souffle ! Au rivier la même odeur de fromage de chevre


renarde1 04/09/2011 07:59



Et tu n'as pas craqué ? sur les fromages du Rivier ... ils sont excellent s   (Je n'ai pas craqué pour cette fois !)



Olivier 02/09/2011 18:28



C'est généralement le week end après l'ardéchoise. Maintenant, il y a la possibilité de le faire en randonnée permanente et là, tu as le choix du jour... mais surtout de la météo. Le seul pb, tu
ne bénéficies pas de l'ambiance "cyclo"


C'est dans un coin de ma tête... peut être pour 2012



renarde1 02/09/2011 20:23



Le WE après l'ardéchoise: parfait ! Je préférerais bénéficier de l'ambiance cyclo ...



Olivier Cyclosport 01/09/2011 19:04



super ballade,


Pour moi aussi, mon 1er + de 2000 à était la Croix de Fer. C'est vraiment un beau col.


Le DFU a l'air bien sympa... combien de cols espères tu faire ? 4, 5 ou les 7...


A+


 



renarde1 01/09/2011 19:13



Je pense que le 7 est totalement hors de ma portée. Le dénivelé est énorme. Un copain est tenté par le 4 (membre) qui est déjà "pas petit joueur" ... je vais déjà viser celui-là  Tu viens aussi ?



franckcyclo76 01/09/2011 18:33



Ah, elle était belle celle-ci. Je me suis régalé à te lire et à regarder toutes ces photos retouchées. Oui, retouchées, parce qu'un ciel bleu tout le temps, c'est pas possible...


Bravo en tous cas ! plus de 200 bornes, seule, avec un gros col au passage, super.


 



renarde1 01/09/2011 19:11



Je crois que c'était la plus belle journée de l'été



Yann 31/08/2011 23:26



tu as de la chance d'avoir vu la croix de fer , sous le soleil , perso la derniere fois c'étais au BRA sous la pluie :)


Bravo pour ta sortie



renarde1 01/09/2011 08:38



Sous un soleil magnifique et avec une température idéale de 22°C ... sous la pluie ce jour-là ça devait être glauque



Olivier BUISSON 31/08/2011 22:36



Juste un petit commentaire pour te dire bravo ..et merci pour tes reportages



renarde1 31/08/2011 22:40



Juste une petite réponse pour dire que le commentaire de mon fidèle lecteur me fait bien plaisir  et m'encourage à
continuer !



cricri le cyclo 31/08/2011 19:37



super Brigitte : le glandon de ce côté est vraiment difficile... En tout cas une belle nouvelle balade pour toi



renarde1 31/08/2011 21:10



Tu l'as fait aussi par ce côté ? J'ai préféré le versant Nord, parce qu'il n'est pas dans le BRA et parce que j'ai TRES souvent fait l'autre ... en voiture, et très peu celui-ci. Je n'ai pas été
déçue. En plus une visibilité exceptionnelle !!!Es-tu intéressé par le DFU (Défi des fondus de l'Ubaye)?



David 31/08/2011 19:19



Superbe !


Ca me donne envie de faire ce tour dans ce sens. Le Glandon Nord, je l'ai plus souvent descendu que monté !


C'est impressionnant comme la liaison Glandon - Croix de Fer semble facile quand on vient de la Maurienne ! (je n'ai jamais ressenti cela en venant de Grand-Maison).


Une variante de cette balade consiste à ajouter le col du Grand Cucheron après avoir remonté la vallée des huiles. Un peu plus de dénivelé, un peu moins de kilomètres: ça doit ajouter au grand
maximum une demi-heure à la balade.


Ou bien, grimper le col de Champ-Laurent depuis Chamoux-sur-Gelon: après trois kilomètres de descente on atterrit à quelques kilomètres du sommet du Grand Cucheron.


Un bien joli mois d'août de vélo pour toi



renarde1 31/08/2011 21:07



J'avais pensé au Cucheron, effectivement : intéressante variante en effet ! J'y retournerai pour Chamlaurent et le Cucheron . Mais je suis assez contente des petites routes de vallée : elles sont
belles et totalement inconnues des automobilistes de passage
En effet, le mois d'août a une bonne tête  Ma fille va dire que je me la pête, mais j'en suis fière



Penn Ar Bed 31/08/2011 19:18



Jolie balade, en plus des routes que j'ai eu la chance de parcourir en vélo, ça me rappelle de bon moment !



renarde1 31/08/2011 21:03



ah toi aussi tu as craqué pour ce coin-là  Il faut dire qu'il y a pire comme cadre pour pédaler !



jef cyclo 38 31/08/2011 18:51



Je me doutais que tu avais fait du lourd ! Pour le coup, tu n'as pas "glandé" au Glandon, et son petit bonus Croix  de Fer. Ton président de fan-club est fier de toi. Un grand
bravo !


ps : pour rejoindre Goncelin, depuis Grenoble, tu aurais pû emprunter la voie verte qui t'aurait évité le traffic sur une bonne partie du parcours.



renarde1 31/08/2011 19:05



Merci Jef
La voie verte est goudronnée jusqu'à Goncelin ? elle ne fait pas trop de détours ?