Mais qui a oublié de fermer la porte, au Sud ?

Publié le par renarde1

Lundi 24 février 2014, vélo de route, Drôme provençale, 204 km, 2200 m D+ en 9h32 (total 10h12)

 

 

 

 

Ce lundi mon ami Cricri est en vacances et vient me rejoindre sur mes terres pour faire un petit "Et hop" ... pour lui ce sera même un doublé car il a déjà fait le coup hier.  Pas moi    A 6h50 il est à la maison devant un café et nous ne papotons pas trop longtemps avant de partir.

 

Le vent nous cueille sur le pont Mistral et ce n'est pas du mistral. J'ai fait le choix d'aller jusqu'à La Voulte par la 86 même si ce n'est pas un beau parcours : en effet, malgré le vent de face , on peut rouler sur la 86 à une vitesse à peu près "normale" , les collines très proches servant d'abri (enfin moi j'avais un autre abri ...). Il reste ensuite à rejoindre Livron , Alex et Grane, et on est dans les collines de Drôme provençale.

 

P1030777 

Livron

P1030779.JPG

Ca Cricri c'est la DROME !

 

Procéder ainsi rallonge un peu ... disons d'une dizaine de kilomètres. Une fois dans les collines, le vent semble avoir perdu un peu de force , il fait un temps magnifique et nous rejoignons le Col de Lunel par l'église des Lombards, une route que je fais découvrir à Cricri (et que je prends moi-même très peu) . Il y a de la pente (jusqu'à 11%) , ce qui contraste avec la réputation de platitude du Col de Lunel !

P1030780.JPG

 

P1030781.JPG

Il est mort de rire

 

P1030783.JPG

 

D'ailleurs  il y a un autre col de Lunel (que Gérard a oublié de nous montrer il y a deux ans). Et il n'est pas loin du premier. Nous partons le chercher et nous retrouvons dans une cour de ferme à essayer d'expliquer aux habitants que nous ne cherchons pas le col de Lunel routier, mais l'autre. Mission impossible "Il n'y en a qu'un" .  Nous n'aurons plus qu'à compter sur nous-même et en moins de 5 mn en poussant un peu le vélo, on aura trouvé l'autre "Col de Lunel" , qui en plus a un panneau.

 

Ce n'est pas la première fois que je tombe sur des habitants qui ne connaissent pas les abords immédiats de leur maison. Visiblement, ils n'ont jamais fait 300 m à pied. Tout ce qui ne s'atteind pas en voiture n'existe pas  ... ceci dit, l'anecdote nous fait plutôt sourire .

P1030787.JPG

Pont du Barret

 

Bon voici maintenant notre duo en route vers Soyans, j'avais pour idée de monter à Pascalin en passant par Françillon, atteint par le col Farnier. Mais j'ai fait une petite erreur sur la route, et on se retrouve à Pont-de-Barret. Tant pis pour Farnier !

P1030789.JPG

Encore quelques mois pour la lavande ...

P1030790.JPG

Rouler l'hiver, affronter la pluie, le froid, le verglas et j'en passe ...

P1030791.JPG

Cricri regarde à droite pour éviter de voir le Col de la Chaudière droit en face

 

On va monter à Pascalin via la jolie route quelque peu pentue qui se prend à gauche, dans le village.Il fait bien chaud !

Cette section est raide mais très bien abritée du vent, que l'on retrouvera plus haut lors de notre balcon à 600 m avec panorama imprenable sur les Trois Becs et Roche Colombe.

Col de Pascalin, Col de Boutière, Col de Ventebrun, Col de Vesc. les petits cols s'enchainent même si on se fait un peu "brasser" .

P1030793.JPG

Vous remarquez qu'il a une position bizarre ? C'est pour essayer d'éviter l'objectif !

P1030794.JPG

La Paillette : une fontaine et une boulangerie ouverte le lundi (mais pas le mercredi)

 

On enchaîne par la vallée de la VEYSANNE et là se produit un véritable miracle, tout près de la fontaine de la Paillette : il y a une boulangerie OUVERTE LE LUNDI !  Ce qu'on cherchait depuis un moment car Cricri a oublié son paquet de BN ( c'est l'âge ...bon moi c'est pire car j'ai oublié que je n'ai pas oublié mes lunettes qui sont restées dans ma sacoche de guidon )

Tandis que je remplis les bidons, Cricri raconte à la boulangère des histoires sur moi

P1030796.JPG

Comme avec l'Ange Blanc ! mais sans neige !

 

Nous remontons maintenant la vallée du Lez (Heureusement qu'il n'y a pas de feu, dit Cricri, car le Lez sur le feu ...)

 

Le plus amusant est qu'ensuite Cricri se plaint que je ne suis pas capable de lui dire le nom des rivières que l'on a longées depuis ce matin, et aussi que je n'ai pas balayé les routes la veille (il y a un peu de terre) , sans parler de la direction du vent qui n'est pas toujours favorable .   J'ai fait de mon mieux eh eh ... enfin passé le col de Valouse, j'aurais pu trouver que le nom de la rivière que nous remontons ensuite se nomme RUISSEAU DES TRENTE PAS.

P1030800.JPG

Eole daigne enfin nous aider pour passer le Col de la Sausse mais Cricri est un peu fatigué suite à son 200 de la veille, il ne me gratte pas pour cette pancarte, contrairement à la précédente Une belle descente nous attend maintenant jusqu'à Crupies (en suivant le ROUBION) , où nous mettons la flèche à droite pour gagner par une petite route assez vallonnée Bézaudun sur Bine , au pied du Col de la Chaudière.

P1030801.JPG

Comme à mon dernier passage, quelques nuages du côté de la Sausse

 

C'est le lieu pour prendre une décision. mais Cricri n'est pas très chaud pour la Chaudière , il ne l'a pas dans les jambes. Ce n'est pas bien grave, la révision de la Chaudière peut attendre, car celle-ci fonctionne fort bien à en croire les 17°C l'après-midi .

 

Puisqu'il n'y aura pas de Chaudière, autant retourner chercher le col Farnier loupé à l'aller . Il est tellement dur (au moins 3% de pente) qu'on décide de faire un festin en haut. C'est à dire de manger un bout de sandwich pour l'une et un bout de cake pour l'autre.

P1030804.JPG

Cricri franchit la DROME

P1030805.JPG

YOUPIIIII !

 

Bon maintenant il ne reste plus qu'à se laisser pousser joyeusement, une fois de plus via le col de Lunel, puis Crest et les petites routes , en faisant Youpiii quand on passe à Upie , tout en pensant au petit dont c'est le cri de guerre. Seuls les tout derniers kilomètres vont être vent de travers, et même si ça ne ralentit pas autant que de l'avoir dans le nez, c'est très fatigant de devoir lutter pour garder le vélo droit !

 

Dix heures après notre départ, un superbe circuit est bouclé, avec de surcroi six nouveaux cols dans la musette pour Cricri. Qunat à moi, sans sa compagnie, avec un tel vent je n'aurais pas fait grand chose et je me serais vite lassée ... et là je signe mon 4 eme "200 " du mois de février !

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

l'Ange Blanc 03/03/2014 18:11


trop bon !!!

renarde1 03/03/2014 23:07







l'Ange Blanc 02/03/2014 20:57


La Drôme Provençale, un terrain de jeu idéal pour un Décomachin même avec du vent meme avec de la neige, à nouveau bravo pour cet exploit mais en est-ce encore un pour vous ? en tous cas bravo
pour la répétition de 2x200 en si peu de temps pour le Cricri. Au  fait pas mal le jeu de mot mais là ça ne marche pas car on prononce Lèze !!!

renarde1 03/03/2014 17:55



Pa grave pour le jeu de mot, l'essentiel étant d'être à Lez


Super comme coin pour un 200 car ces cols ne sont pas trop durs et notre approche est facile et agréable - ça déroule !



franco 28/02/2014 18:38


tu demande a un gourmand si il aime le chocolat oui je suis partant bien sur

renarde1 02/03/2014 11:50



Le contraire m'aurait étonné !



franco 27/02/2014 19:18


heuuuu ,pardon je crois que c'est moi qui ai oublié de fermer la porte du sud,pas etonnant avec le vent qu'on a eu qu'il ait poussé le soleil si loin ,en tout cas chouette balade pour vous 2 et
coup double pour cricri,whaou quelle appetit

renarde1 27/02/2014 21:22



ah ben bravo Franco ... oublier de fermer la porte ... et après Cricri va dire que c'est l'âge le coup double, bonne
idée, il faut que je prévoie ça cet été ... tu es partant ?



bruno 25/02/2014 20:46


Je crois que vous n'abez pas bien compris les règles du dodecaudax tous les 2.


Cela ne sert à rien de cumuler les 200 sur un mois au cas ou on se loupe le mois d'après

renarde1 25/02/2014 20:53



oh c'est pas bien grave ... de toute façon le Dodecaaudax ça sert à rien non plus