Migration estivale : Lisieux-Valence J4

Publié le par renarde1

Mardi 16 août 2011, St Just-St Rambert - Bourg les Valence, 131 km, 1306 m D+ en 6h28

 

 

Cette dernière étape va être courte, par rapport aux précédentes ; comme prévu. Passé 7 heures du matin, la route de St Etienne est déjà très fréquentée, mais une variante s'offre à moi, le passage par Firminy via les gorges de la Loire.

Le temps superbe incite à se promener un peu !

 

DSC05199.JPG

La Loire

 

Cela vaut vraiment la peine car c'est vraiment calme, joli et pas bien difficile. D"ailleurs je vois passer en sens inverse pas mal de cyclistes. Après une vingtaine de kilomètres la route plonge sur Firminy, et moyennant une petite section urbaine je retrouve une toute petite route qui monte (pas très fort) vers St Genest - Malifaux.

 

DSC05202.JPG

Ca commence à ressembler à des montagnes

 

 

DSC05203.JPG 

Massif du Pilat : c'est vert !

Plus haut, elle en rejoint une autre provenant de St Etienne, et avec une série d'ondulations sur mini-routes dans une haute campagne bien verte, on rejoint la route de St Etienne au Col de la République, que je n'avais encore jamais franchi à vélo . Un peu de fatigue générale se fait sentir, les cuisses font mal, mon allure est moins bonne que la veille . Mais je sais qu'il ne me reste plus beaucoup d'efforts à accomplir !

 

DSC05204.JPG

La descente jusqu'au Rhône m'attend

 

La descente est très rapide et excellente jusqu'à Bourg-Argental , ensuite je prends le contournement d'Annonay tout à fait désagréable : circulation continue, plusieurs remontées en cotoyant les camions, et revêtement très mauvais pour une route de cette importance !!! A Davézieux je quitte les grands axes pour aller découvrir la descente depuis Talencieux, un peu délicate à trouver depuis le haut.

 

DSC05208.JPG 

Et voilà ....

 

Six kilomètres de descente me mènent vers Sarras, avec vue sur le Rhône tout bleu et étincelant en contrebas. 

 

Retrouver d'un coup ce paysage si familier, la vallée du Rhône si souvent parcourue est très émouvant , alors que trois jours auparavant je quittais les paysages du Calvados.  Il ne reste maintenant qu'une trentaine de kilomètres ... Tournon, Tain, la via Rhona ... j'aimerais à ce moment partager avec quelqu'un cette sorte d'ivresse que je ressens  !

Il fait 36°C au thermomètre (au soleil) mais cela ne me dérange pas tant ce soleil s'est fait désirer.

Je crois bien que  je n'ai pas très envie d'en terminer ....

 

A 700 m de la maison je reçois un dernier SMS : "alors, ça s'impatiente sur le forum, qu'est-ce que tu fous ? "

Mes yeux s'embuent derrière mes lunettes de soleil, le périple touche à sa fin, 

Voilà comment transformer un banal retour de vacances en vraie tranche de vie  

 

 

Conclusion et aspects pratiques

 

Le voyage à vélo allégé sans assistance, bien qu'assez peu économique (hôtel, resto) est une manière royale de traverser la France  avec possibilité de faire des étapes bien plus longues qu'en cyclocamping. (200 km/jour au lieu de 100 ou 120)  Le chargement léger ne semble pas affecter beaucoup les moyennes par rapport à mes sorties journée, sauf peut-être dans des pentes accentuées.  Par contre pour mes prochaines virées je réserverai à l'avance les chambres et repas,  ce qui permet de rouler plus ou de mieux "étaler" l'étape dans la journée . L'incertitude du soir est un peu pénible. C'est la seule chose que je modifierai.

 

Matériel :

 

1) sacoche arrière de tube de selle, Vaude, petit modèle.

contenait : 1 cuissard de rechange, 1 maillot vélo manche longues chaud pouvant servir le soir, jambières (pas servi) , 2 tee-shirt,s 1 pantalon ultra léger en crêpe, 1 paire de chaussettes, sous vêtements. Je la charge très peu en poids car ma selle étant basse, le bas de la sacoche n'est pas très loin de la roue. il m'est arrivé d'ajouter sur les élastiques supérieurs de la nourriture.

L'imperméable de sacoche vendu avec est très très performant !!!! Pas une goutte d'eau ne passe.

 

2) portes bidons : 1 bidon dans l'un, dans l'autre un bidon coupé contenant la veste imperméable. quand elle était sur moi (souvent!) j'y plaçais une chambre à air et/ou des bricoles contenues dans les poches du maillot.

 

3) mini-sacoche de cadre toppeak

Comme dans mes sorties journée, elle contient le téléphone, les papiers, les sous, la carte de crédit  et l'appareil photo . Elle n'est pas étanche aussi j'ai du ajouter un petit sac en plastique, et elle penche un peu d'un côté ou l'autre, accroche à revoir!

 

4) sacoche de guidon Décath Btwin fixée par velchro

Contenait 1 pneu neuf, deux chambres à air (1 autre dans le maillot) , outil de réglage, lubrifiant chaîne, démonte-pneus, petite bouteille de "shampoing qui fait savon et lessive", mini-filet contenant pharmacie, peigne, brosse à dent.

Sur le dessus dans un sac en plastique, cartes routières.

 

5) Poches

1 chambre à air , manchettes, tour de cou (2) , crème cétavlon ,  ... nourriture, pain, gâteaux etc ...

 

Il ne manquait rien, sauf peut-être les protections pluie pour les pieds. Totefois c'est vraiment du confort, en tout cas en été, pas indispensable. Ah oui, la crème solaire ... partant de Normandie, j'ai carrément oublié .

 

A la demande de Jean-Pierre, voci le bilan chiffré de ce voyage

768 km / 5271 m D+/  35 h 15 de selle

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurène 29/08/2011 14:27



Je viens de relire le récit de ton préiple (re-, parce que j'avais déjà lu, mais plutôt en diagonale ).


J3 m'a bien fait marrer et dans J4 je retrouve ce que j'ai ressenti à la fin de ma traversée : l'émotion d'arriver en
terrain connu puis à la maison, et en même temps l'envie que ça continue !



renarde1 29/08/2011 16:34



C'est très amusant en effet l'émotion des les arrivées ! J'ai également ressenti ça sur des "ardéchoises 3 jours"



jef cyclo 38 21/08/2011 09:35



A mon tour de te féliciter pour ta tenacité, lors du retour de Normandie, dans des conditions météo parfois limite. Je n'ai pas ton courage pour affronter de tels raids. Ni l'envie... Donc bravo
!


ps: Plus qu'une petite marche à gravir pour être en haut du podium V.T catégorie A. YAPUKA !!!


 



renarde1 21/08/2011 13:56



Merci cher président, rien d'aussi limite que ce que nous avons fait ensemble . Pour le podium de VT je ne fais pas
d'étincelles depuis mon retour, canicule + famille à la maison je me contente d'assurer le quotidien avec du minitour ,
mais avec de bonnes jambes.   Quoiqu'il arrive la première place du podium c'est pour notre Olive qui n'est pas sur VT

A bientôt j'espère, il faut que tu me dédicaces mon cyclo passion d'aout ! Prochaine sortie en Chartreuse pour nous en faire baver un peu



Philippe 07 20/08/2011 14:41



Que dire si ce n'est que c'est terminé  Je sais on connais cela le retour tant attendu à la maison mais l'envie de
se rentrer n'est pas là joie et tristesse mélangées ...........C'est ça les grands moments inoubliables! Félicitation & Balavoine super j'adore



renarde1 20/08/2011 14:48



Oui ce mélange de joie et de tristesse est le meilleur ciment avec lequel bâtir de futurs projets  ! Super jambes
ce matin sur les petites routes d'ardèche, presque à la fraîche, sans vent ...



Bruno 19/08/2011 22:21



Il est où le tracé du parcours sour openrunner pour voir ou ke te ti passé?



renarde1 20/08/2011 13:58



J'en avait fait un mais je ne l'ai pas suivi dans son intégralité, je tâcherai de te refaire ça quand j'aurai un peu de temps



Olivier 19/08/2011 22:08



Un "mini" PBP beau périple


Si je fais la Vercors Drôme, on se verra le 27.


Tu t'es inscrite en randonnée ou en cyclosportive ?


A+


Olivier


 



renarde1 20/08/2011 13:57



Oui, vraiment mini ... et surtout bien moins fatigant avec de longs arrêts pour les soirées-nuits. Mais j'ai adoré l'esprit grande traversée de plusieurs régions.
Je suis inscrite en cyclosport  je vais encore me retrouver derrière tout le monde, mais tant pis


 



Penn Ar Bed 19/08/2011 21:41



C'est exactement à ça que je pensais, enfiler une tenue mouillée Pas cool !



renarde1 19/08/2011 21:54



Moment sauvage ... mais vite passé !



Penn Ar Bed 19/08/2011 20:31



Jolie périple qui me donne envie de repartir sur les routes... C'est vrai que sans les sacoches c'est plus facile et que l'hôtel c'est plus confortable que le camping, mais il ne faut pas partir
trop longtemps sinon il y a le risque de manquer de rechange !



renarde1 19/08/2011 21:32



S'il fait beau, tu laves ta tenue et elle sèche .
S'il pleut, tu laves ta tenue et tu repars avec tes fringues mouillées, puisque tu vas te mouiller de toute façon
Je l'ai fait juste pour le cuissard  un grand moment de vélo plaisir quand on l'enfile mouillé le matin



Jean-Pierre 19/08/2011 19:47



Bravo pour ce beau périple
Tu es donc prête pour faire le PBP 2015 avec moi
Il manque un bilan total roulé, tu nous obliges à sortir la calculette



renarde1 19/08/2011 20:19



Qui sait ?


Pour le bilan, tu as raison, je vais le rajouter


 



cricri le cyclo 19/08/2011 19:19



encore merci de m'avoir transmis les infos par SMS pendant ton périple... Je l'ai ainsi vécu intensément par procuration



renarde1 19/08/2011 19:30



Je t"en enverrai aussi dès dimanche, pas grave si tu n'as pas le temps de répondre, je suivrai ta progression aux adresses que tu as donné. Allez super Cricri, le grand moment est presque
arrivé !



cricri le cyclo 19/08/2011 19:18



qu me dise qui t'as envoyé ce SMS avant ton arrivée... Mais pour qui il ou elle se prenait


 


encore pleins de félicitations pour ce beau périple. Il me semble que tu es mûre (non je ne parle pas de ton âge)
pour un périple longue distance type PBP. Seule chose, il te faudra rouler de nuit



renarde1 19/08/2011 19:28



Encore heureux que tu ne parles pas de mon âge ...
Oh que oui ça me fait envie PBP ... ou un autre truc de ce genre ... un jour peut-être ... profites-en bien !