Mon premier 200 km en janvier !

Publié le par renarde1

Lundi 7 janvier 2013, vélo de route, Chambaran, Galaure, Drôme des collines, 200,5 km, 2880 m D+ en 8h55

(total 9h20 environ)

 

 


 

 

"Je n'ai jamais fait de 200 en janvier " me suis-je dit en regardant mes stats ...  En novembre oui, en décembre et aussi en février , et tous les autres mois de l'année oui ... mais pas janvier

 Le genre de constatation que je ne peux pas partager avec Olive sans qu'un remède y soit trouvé !


Toutefois les conditions meteo en ce moment ne sont pas horribles, mais pas très favorables non plus. Le mistral souffle depuis trois jours avec violence dans la vallée du Rhône, et le soleil ne veut plus se montrer ... cela peut faire hésiter ... ou simplement se dire que peut-être ce sera "un 200" , mais peut-être pas.

 

Notre sortie du jour va se faire en partie en trio, puisque, depuis St Marcellin, nous allons à la rencontre de l'ami Patrick, qui de son côté remonte la vallée de la Galaure. Cette sortie est aussi l'occasion de se voir pour une petite "réunion sans bureau " Team Mont Ventoux, bientôt des nouvelles et des avancées , à suivre ici prochainement !

 

La Galaure sera un peu le fil conducteur du jour, puisque nous visiterons les routes, villages et sites plus ou moins situés de part et d'autre de cette vallée et de ses coteaux aux innombrables possibilités.

 

Après la jonction avec Patrick sous le village du Grand Serre , nous allons enchainer une série de bosses, généralement pas trop difficiles, et sans temps mort. Me voilà en excellente compagnie, à en oublier la grisaille  et les 5 petits degrés vaguement humides qui servent de cadre ...le rythme est soutenu pour moi, mais je constate que je monte assez bien, et agréablement. Je suis toujours derrière en bosse, mais jamais avec la sensation d'être trop loin, trop différente Bref, par rapport à mes standards personnels, les jambes sont plutôt bonnes.

 

Nos pérégrinations nous mènent d'abord en direction de St Christophe et le Laris, mais simplement en haut de la montée, pour rejoindre à nouveau la Galaure, reprendre la route du Chatelard, les crêtes, redescendre à Hauterives, remonter à Tersanne puis à St Martin d'Août ....oups, dans ce coin là, on a loupé une route, il paraît que c'est de ma faute

 

IMGP4721.JPG
Saint Martin d'Août  ... en janvier !

 

 

... et ce n'est pas fini, voilà Chateauneuf de Galaure, ce village dont je disais autrefois qu'il était  "tout en pentes pentues " ... on en remonte les pentes pentues pour gagner ensuite St Sorlin en Valloire, via une petite route qui m'est inconnue.

 

IMGP4722.JPG

Patrick qui est proche de chez lui maintenant nous fait longer la vallée par une jolie petite route, il y a même un passage qui grimpe fort honorablement à 14%  ... ayant encore un peu de temps, il nous accompagne à travers les bois de Moras jusqu'à la route des crêtes, et s'offre pour finir une petite accélération avec Olivier où là je me demande tout à coup ce qui se passe

 

Bon je me suis bien donnée ce matin aussi (une moyenne à 23,5 pour un coef 1,3 ou 1,4 en est le signe)  mais j'ai comme l'impression que si Patrick rentre manger à la maison maintenant, pour moi (et pour Olive aussi quand même ) la journée n'est pas finie, eh eh ! . pendant la matinée j'ai fait vraiment très peu de photos, pas le temps  c'est Patrick qui roule trop fort !!!

olive_galaure.JPG
Traversée de la Galaure ... la rivière qui sert de fil conducteur !

 

Un peu de repos (actif) quand même à l'heure du déjeuner avec un peu de route des crêtes dans le "bon" sens (rapport au vent) , la redescente vers la vallée de la Galaure et une jolie variante tranquille qui en longe la rive gauche. Tout cela amène sans trop d'effort vers St Barthélémy de Vals en longeant le lac des Vernays.

 

IMGP4726.JPG
Les Roches qui dansent

IMGP4729.JPG

 

IMGP4730.JPG
St Barthélémy de Vals 

 

La montée aux Roches qui dansent, puis jusqu'à la crête au-dessus, quoiqu'assez raide parfois passe bien après ce tronçon de récupération. Dans toute cette partie, il y a aussi la curiosité qui m'anime, car je vais découvrir non pas une, mais deux routes que je ne connaissais pas, de toute beauté (et panoramiques)  : une descente sur St Vallier , une remontée au Mt Rebut, et les deux reliées par une incroyable petite route entre de grands murs de pierre ... splendide .

 

Un endroit où je veux ABSOLUMENT revenir par beau temps !!!

 

IMGP4732.JPG
Plongée sur St Vallier

IMGP4733.JPG

 

IMGP4737.JPG

St Vallier

st-vallier.JPG

Cette remontée au Mt Rebut se fait bien, parfois 12%  mais aussi des replats, plus zen pour regarder le paysage que sur le versant Laveyron où les 20% obligent à s'accrocher au guidon !

IMGP4743.JPG

 

IMGP4744.JPG

Nous avons maintenant rejoint les crêtes, après avoir passé le Col du Grand Boeuf  ; nous allons les suivre jusqu'à rejoindre la descente sur Lens-Lestang. j'y retrouve mon ennemi familier : le vent ... assez fort, il va me bouffer pas mal d'énergie ... malgré l'abri offert par Olive. je décroche souvent, lutte pour revenir, et je constate que je n'avance pas ,je trouve ça plus dur que les bosses. Heureusement, ce sera la seule section exposée.

IMGP4746.JPG

IMGP4747.JPG
De la couleur dans la grisaille à Lens-Lestang ...

 

IMGP4749.JPG
Lens-Lestang


Dans la petite combe entre Lens-Lestang et Lentiol, bien plus abritée, je vois ma vitesse bloquée avec une sensation de jambes faibles ... j'avais oublié à quel point on consomme des calories en hiver sur du long , j'ai épuisé ma réserve de nourriture, que j'avais prévue insuffisante ... heureusement mon capitaine de route n'a pas eu besoin que je dise quoique ce soit ... mon rythme parle pour moi ...et il a tout ce qu'il faut sur lui, ses barres de céréales me suffiront à rentrer.

 

IMGP4750.JPG
Lentiol


En remontant vers le camp de Chambaran, vent dans le dos maintenant, la sensation de fringale a disparu ... c'est encore plus agréable après Roybon où la facile bosse de "la Trappe" passe comme une lettre à la poste. Je n'ai aucune hésitation a demander une petite "rallonge" dans le quartier pour ne pas finir à 198 km mon premier 200 de janvier

IMGP4751.JPG
Fin de l'histoire au coucher du soleil ...tiens, le soleil ... c'est seulement maintenant qu'il se montre !!!!

 

IMGP4752.JPG

Belle descente finale vers Chatte

 

J'adore ce genre de sortie, qui permet de faire presque 3000 m D+ dans de petites collines, sans jamais avoir froid (il a fait entre 2 et 7°C mais comme je roule d'une manière soutenue pour moi j'ai quitté les gants dès le début ... et pas même eu froid en descente !!!)  et de visiter la région d'une manière extraordinaire, il y a tant de routes qu'on ne fait jamais le même parcours ...encore un super circuit combiné au fur et à mesure par un Olive toujours aussi attentif à ses compagnons de route,  pour permettre à la fois la balade à trois, la découverte du côté de St Vallier et une belle grosse sortie en janvier !

 

Quand je descends de vélo je suis à moitié groggy et pas très stable sur mes pieds des images plein la tête, les efforts puis la fraîcheur de la descente ! c'est dire si j'ai apprécié le goûter Le bonheur !!!!

Publié dans vélo

Commenter cet article

jc 13/01/2013 08:18


Un 200 en janvier tout comme baptiste, il fallait sans doute beaucoup de courage car le temps était quand même un peu gris et frais. Je vois qu'Olive a trouve encore de belles bosses a 20% !
 Un sacre dénivelé pour vous 3 au final de cette sortie. L'année 2013 a bien démarré pour le team Mont Ventoux !


A bientôt !


Jc


 

renarde1 13/01/2013 14:34



Le temps un peu gris et frais ne me pose pas de problème car j'ai la chance d'être très bien adaptée (ou entraînée) au froid (et même j'aime bien ! )... en plus avec le reste du bureau de la Team
je peux te dire que j'ai encore moins froid que la normale Non pas de 20% sur cette sortie là, une petit passage à 14%
je crois mais très court ... beaucoup de très roulant pour le reste . Les collines vont vraiment bien en hiver, on y trouve de tout A bientôt !



l'Ange Blanc 13/01/2013 07:29


Slt Brig, je trouve le passage à St Vallier (entre les murs de pierres) sympa et beau pourcentage avec ses 12 %, avec toute ta logistique embarquée tu as manqué de barres, va falloir faire le
plein des musettes. 

renarde1 13/01/2013 14:30



Ah oui il est super ce passage et je ne connaissais pas du tout ... à 31 km de chez moi ... trop fort le boss il arrive
à m'en trouver encore de la nouveauté si près de chez moi !
Pour la nourriture je consomme vraiment beaucoup sur 9h de vélo en hiver à retenir !



gilles serein 09/01/2013 20:06


 Déjà un 200 kms !!!!


je pense que cette année  tu va en aligner quelques uns  .


pour moi , trop difficile pour l'instant , bravo , de plus samedi repos boulot


mais apparemment météo déplorable à +++++

renarde1 10/01/2013 11:26



Eh oui èa faisait un mois et demi que je n'avais pas fait "eh hop, un 200" ! ça manquait !  Bon il fallait profiter
car en effet la meteo va devenir plus hivernale



Olivier Besson 09/01/2013 15:45


OUAH !!!! Impressionnant !


Je ne pense pas être capable de faire 200 kilomètres en ce moment et encore moins s'il y a du dénivelé ! Vraiment, bravo et félicitations, car il faut les faire et même si tu étais bien entouré,
il faut le dire.... Il faut quand même écraser les pédales pendant 200 bornes !


Pour ma part, c'est boulot non stop pendant 12 jours d'affilés (24h/24h, permanence oblige...), donc pas de vélo pendant cette période....seule une petite sortie de prévue demain matin de 2
heures, pas plus...


A bientôt


Olivier

renarde1 09/01/2013 18:27



Bon ben bonne petite sortie demain matin alors
C'est assez marrant les effets de l'entrainement que j'ai fait depuis deux ans et demi ...Faire 200 km à ma main ne m'inquiète pas du tout, dénivelé, pas dénivelé, le 199 eme kilomètre est
ressenti comme le 1 er, voire parfois mieux ...
Quand je suis en mode "supérieur", comme lundi , à une vitesse environ 2 km/h au-dessus de ma vitesse basique (ce qui est très agréable) , il y a un seuil (disons après 1500 m D+) au-delà duquel
je repasse en mode "ordinaire". Ce n'est pas dur pour moi car ça roule toujours, et je peux toujours rentrer ... par rapport à autrefois, mes coups de barre arrivent très lentement et sont très
légers  (par exemple, je ne vais jamais pousser le vélo, ou avoir du mal à m'alimenter, ou rentrer explosée, c'est juste que je ralentis)
La récupération est rapide : le lendemain matin je me traîne, à midi la forme revient, le soir c'est top


Par contre je supporte super mal physiquement  les jours d'arrêt !!!



BRIDOU 55 09/01/2013 09:48


  Sacrée Brigitte............      Belle images , belle sortie..........    


 


Je t' attends en 2014 ................HIHIHIH en Alsace ..........


 


Bises

renarde1 09/01/2013 18:15



Tu ne lâches jamais toi