Mont Noir, Mont Noir, Mont Noir ... point barre !

Publié le par renarde1

Mardi 24 mai 2011, vélo de route, trilogie du Mt Noir, 157 km, 3768 m D+

10h12 sur le vélo

 

 

Le col du Mt Noir (Vercors-1431 m)  possède cinq itinéraires distinct sur la plus grande partie, présentant tous des difficultés. Ces cinq itinéraires ont été enchainés par Olivier samedi dernier, Je trouve l'idée magnifique, je voudrais bien m'y essayer aussi  mais l'ampleur de la tâche met "l'intégrale" hors de portée de mes roues.

 

Par contre j'ai envie d'enchaîner trois de ces montées, ce qui est déjà pour moi un beau challenge. J'ai une petite idée de ma moyenne et du temps que ça va prendre

Ce plan me fait un peu peur.

Au Ventoux, sur l'ensemble du dénivelé (comparable) seuls 1600 m étaient difficiles , le reste était une longue sucession de bosses douces.

Ici toutes les montées vont me demander un certain effort, même si j'y vais tranquille .

D'autre part, la journée est annoncée très chaude, et la chaleur est la première chose qui m'inquiète

Mentalement, l'avantage que constitue la proximité de la voiture est aussi la porte ouverte à la paresse ...

 

J'ai choisi de laisser tomber la montée par Malleval (très belle, mais où je suis allée recemment) et la montée par la Bourne et le col de Romeyere, moins intéressante, et dont le final présente trop de kms communs avec la montée par les Ecouges, où je ne suis pas allée depuis longtemps (et juste une fois)

 

Je me gare à St Just de Claix, et quitte la voiture peu avant 5h30, il fait relativement jour. Je n'utilise pas d'éclairage avant, toutefois j'ai emmené la frontale, pour le tunnel des Ecouges (que je ne referai jamais plus dans le noir ) J'ai encore des courbatures d'avant hier car comme je ne fais plus souvent de marche à pied, les lendemains sont difficiles  

Le service du menu du jour débute .

 

Presles - Fontaine de Pétouze - Mont Noir : hors d'oeuvre frais du jour

J'attaque doucement la belle montée de Presles, où je vais avoir quelques surprises "animales" .

 

anes.jpg

 

DSC04021.JPG

D'abord des ânes qui se sont échappés ; l'un d'entre eux a peur du vélo, alors il trotte devant (il n'a pas besoin de galoper non plus )  Je me demande jusqu'où il va aller ... heureusement il bifurque au niveau d'un embranchement. *

Juste après c'est un gros sanglier qui plonge en contrebas de la route !

DSC04025.JPG

Les tunnels, vu d'en dessous !

 

Je débouche sur le plateau, C'est amusant de voir au petit jour la circulation de l'air et les variations de température.

Celle-ci passe de 11 à 15 à Pont en Royans avec des bourrasques de vent chaud ... sur le plateau de Presles elle chute d'un coup de 4°C .

DSC04028.JPG

La Fontaine de Pétouze

 

A la fontaine de Pétouze, je réalise que , chose curieuse, je n'ai jamais pris le tronçon de route au delà car j'avais passé le col de Pré Létang pour gagner Rencurel ! Une nouveauté dans mon tour  . L'itinéraire est assez long, d'une tranquillité absolue  ;  vers 8h10 je suis au sommet du Mont Noir. Number One.

 

DSC04030.JPG

J'en ai les cheveux qui se hérissent ! et l'air pas très réveillé !

 

 

Je m'habille pour une descente assez fraîche avec des trous à froid vers Rencurel . J'essaye de "stocker du froid" pour ce qui va suivre ...

 

DSC04033-copie-1.JPG

Gorges de la Bourne, avant le goudron qui colle

Au fond des gorges de la Bourne tout est en travaux, je roule dans du bitume collant , et en remontant au-dessus de Pont en Royans vers St Romans ... ça colle, ça colle  Je ne peux certes pas monter au Faz avec cette glu sous les roues ... alors je gratte , pas contente du tout !

Un petit pain au raisin à la boulangerie de St Romans où il fait déjà très, très chaud (30°C au compteur)  , un petit bout de nationale,  et c'est reparti .

 

St pierre de Chérennes - Le Faz- Mont Noir : le plat chaud

Du sérieux ! Le mettre en seconde position m'a paru le bon choix, je suis échauffée, et il reste des passages ombragés vu l'orientation, ainsi qu'un peu de fraîcheur en altitude.

Le début de la montée est quand même très chaud, mais ça ne se passe pas trop mal.

 

DSC04039.JPG

Splendide le haut de cette montée au Faz mais des passages à 10%

 

Je rencontre un trailer, puis un cycliste lecteur du blog d'Olivier , avec qui je discute un peu. Le cycliste qui descend et est à la pause, me dit "Vous en êtes au 2/3", quand je lui explique que c'est au sommet du Mont Noir que j'en serai aux 2/3 , il est un peu surpris

Cette montée est assez rude, je suis contente de dépasser le village du Faz , en partie haute il y a de l'air !

Là encore je n'avais jamais enchaîné le Faz et le Mont Noir !

 

DSC04043.JPG

Mont Noir de midi : et de deux !

Et voilà le second Mont Noir qui se présente, il est midi, un mini sandwich (c'est vrai que je mange tout le temps ... sans compter les dix madeleines et tous les nougats dans la poche au délicieux goût de miel )

Et déjà 2500 m de D+ au compteur !

Je bascule sur Malleval , frappée une fois de plus par la beauté des gorges du Nan, que je n'ai vu qu'à l'ombre du petit matin ...

DSC04044.JPG

Malleval vu du pas de Pré Coquet

Entre Cognin et St Gervais, vent de face ! Le thermomètre indique 34°C et je suis inquiète ...

 

St Gervais-les Ecouges- Col de Romyère - Mont Noir : le dessert flambé

Une de mes bidons est vide, et c'est le désert à St Gervais, donc je demande de l'eau à l'école. Je dois attendre un peu car la dame qui va m'en chercher doit surveiller les enfants en même temps. Il est 13h30 lorsque j'attaque cette nouvelle montée, avec une chaleur terrible.

DSC04051.JPG

Toute la description du canyon sur le panneau

 

DSC04050.JPG

 

J'ai choisi cette option en dernier car vers 700 m, il y a la cascade ... la Drévenne ,superbe rivière de montagne qui a creusé trois canyons. Le plus haut est praticable mais réputé difficile, celui du milieu (que j'ai descendu 2 fois) est très aquatique : sauts, toboggans, rappels arrosés. Le dernier est interdit à la rando aquatique, réservé aux pêcheurs ... un sentier permet de l'apecevoir.

En montant je souffre de la chaleur, je suis au ralenti mais j'essaye de ne pas trop m'arrêter, je fantasme sur la cascade où je vais me mouiller. Je revois le canyon, le saut de 5 mètres avec le tronc d'abre que je n'ai pas osé faire, le toboggan où on amenait Fille et ses copines pendant la canicule de 2003 ... la petite cascade en bas et un bain dans l'eau à 12°C ...

 

Et voilà le pont sur la Drévènne ... délicieux de se mouiller  l'endroit est fabuleux !  Au pied de la grande cascade supérieure, il est possible de nager (mais je n'irai pas aujourd'hui)

Ensuite ça va mieux car c'est très ombragé jusqu'au tunnel. Toujours bien noir celui-là ! Même avec la lampe, j'éprouve une sorte de stress pas désagréable en le traversant ... ça pimente la montée ! et il n'y a pas de soleil dedans

 

DSC04055.JPG

Après le tunnel

 

La suite n'est trop à mon goût ... terribles lignes droites ... heureusement on perd quelques degrés ... ça devient presque acceptable après le Col de Romèyère ... mais là c'est moi qui faiblit . Je m'en rends compte car je regarde trop souvent mon altimètre , j'ai envie d'arriver ... en fait j'ai la dalle, les nougats ne suffisent pas et je rêve d'un bon gros sandwich (encore) Et c'est droit, c'est droit !  Les jambes ne valent plus grand chose. Mais un peu de patience fait l'affaire.

DSC04058.JPG

Vue sur la Grande Moucherolle

 

DSC04059.JPG

Et hop, le troisième Mont Noir est validé

Il est 15h45 ... j'aurais le temps d'en faire une quatrième, mais je ne peux pas aller au-delà, en tout cas pas avec plaisir.

DSC04063.JPG

Les drapeaux à prière, au-dessus de la terrasse d'Ezio

 

 

 

Je vais fêter ça chez Ezio à Presles , où il y a beaucoup de monde ! La nouvelle terrasse est aménagée ; il y a aussi un point d'eau pour les cyclistes. Il y a d'ailleurs un club arrêté là ... ils vont ... au mt Noir  Ezio me fait un sandwich, juste ce qu'il me fallait

DSC04064-copie-1.JPG

 

Belle descente par les falaises comme ce matin, j'aurais pu remonter à la Croix Bernard, mais j'ai manqué de mental Entre temps l'état du bitume s'est amélioré à l'arrivée à Pont en Royans, ouf !

 

Presque 12 heures se sont écoulées depuis mon départ quand je retrouve la voiture, je ne parle même pas de la moyenne (je m'en doutais un peu ...)  ! mais je suis contente de n'avoir pas cédé à la facilité du retour avant d'avoir coché mes trois croix  

De plus je n'avais jamais fait dans leur intégralité les deux premières montées !

Sérieux le Mont Noir !  Et merci au pourvoyeur d'idée à qui je tire mon chapeau pour en faire cinq en bien moins de temps qu'il me faut pour en faire trois !  

 

 

 

 

 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aboju 25/05/2011 22:13



Bravo et félicitations pour cette sortie 'montagnarde' !


Je ne connais pas le coin, excepté le col de Romeyere, et ton récit me donne envie d'aller visiter ce Mont Noir. Il va falloir que je mette ce circuit dans mon programme de ces prochaines
semaines...


Encore merci et continues comme ça !


 


 


 


 



renarde1 25/05/2011 22:22



Merci  Si mon article contribue à faire un nouveau "fan du mt Noir" jen serai la première récompensée



KIKI-129 25/05/2011 13:02



un canyoning ?





 



renarde1 25/05/2011 17:50



non, du vélo, mais aux caractéristiques très différentes



KIKI-129 25/05/2011 12:12



sans doute une mise à jour ou un bug OB, tous les com étaient devenus noirs et l'écriture illisible


FABULEUX parcours Brigitte, tu as du te régaler, tu n'as pas mis de photo de la nouvelle terrasse du café  LOL , je pense que le Défi Bugiste te conviendrais mieux que la Bicinglette du Ventoux, car il y a plus d'air au Grand Colombier
(sauf Culoz les 5 premiers KM), ou alors pour le Ventoux il faut en faire 2 la nuit (en plus en général il y a moins de vent)



renarde1 25/05/2011 12:45



Merci Jaky


J'ai du faire un choix entre les photos . Pour les défis j'aime bien varier les styles ! Tu verras en fin de semaine



Jean-Pierre 25/05/2011 10:16



Epoustouflé, que je suis
Impressionnante, que tu es
Tu ne t'arrêtes plus maintenant
Quand est-ce que tu viens faire notre calvaire?



renarde1 25/05/2011 12:03



C'est pas le moment de m'arrêter
Pour le Calvaire, bonne idée , pourquoi pas ? Je regarde ... peut-être cet été !



G40 25/05/2011 09:00



Quelle détermination ! Cette année, tu impressionnes ton monde. Bravo.



renarde1 25/05/2011 09:16



Ca vient tout seul en fait  A force de monter sur le vélo et de tourner les jambes, ça devient un peu "naturel" ...
quand en plus les paysages sont aussi beaux  ce n'est pas un souci de continuer 7h, 10 h ... j'aime le tracé des
parcours aussi ... leur logique ...