Patou ... à fait comme prévu !

Publié le par renarde1

Dimanche 1 er septembre 2013, randonnée pédestre  

 

Matin : Le Grand Delmas, col de Gourdon (400 m D+, 5 km) total 2 h

AM : Boucle col du Banchet, col des Bauras depuis le Col de la Chaudière (15 km, environ  400 m D+) total 3 h 30

 

Après un bon samedi de vélo, nous avons une balade à pied en projet ce dimanche, au départ du Col de la Chaudière : monter sur les crêtes du Grand Delmas, les suivre un long moment et en redescendre sur Rochefourchat, pour rentrer ensuite par l'une des bonnes pistes forestières.

carte.jpg

 

Mais les choses vont être plus compliquées que prévu . Lors de la petite montée dans le bois, raide et vite avalée , deux couples de randonneurs nous mettent en garde contre les patous qui gardent les troupeaux sur la crête. Ils sont quatre ... à ce moment j'ai peu d'espoir et ne suis pas bien rassurée mais on va voir quand même si on peut passer en contrbas de la crête !

P1010305.JPG

 

P1010306.JPG

Route du col de la Chaudière !

 

En débouchant hors de la forêt on constate en effet que le troupeau occupe le point culminant. On se dit que peut-être , en passant 200 m D+ sous le sommet dans les alpages, ça peut marcher. Ca marche un moment ... et soudain on entend des aboiements, ls sont tout là-haut et nous ont vu !

P1010307.JPG
les moutons aiment les bords de falaise

 

Il ne leur faut pas une minute pour débouler jusqu'à nous : quatre chiens énormes . Je suis terrifiée et j'ai du mal à ne pas crier (il ne faut pas) . on leur tourne le dos et on marche vite en s'éloignant vers le bas et en serrant les fesses, cramponnés l'un à l'autre. J'ai des bâtons mais avec quatre monstres comme ça si on se montre agressifs on est mal barrés !

Après une ou deux minutes , trois d'entre eux font demi-tour, un continue à nous suivre en aboyant. C'est bon signe. Bientôt à son tour il cesse son manège, tout en continuant à nous surveiller.

Ma peur a été intense, et m'a déclenché un fort mal de tête (qui mettra au moins 30 mn à passer)et j'ai les jambes en guimauve !

Même avec tout le respect et la considération que j'ai pour mes chers lecteurs je n'ai pas pris de photo à ce moment

 

P1010308.JPG

Le Patou de retour sur la crête, je peux vous jurer que la photo est faite avec le zoom maxi

 

Nous laissons donc tomber la balade initiale (bonjour la détente !!!) pour descendre sur le col de Gourdon. Mais cela rend la randonnée très courte, malgré un arrêt pique-nique 2h après le départ  nous sommes de retour à la voiture.

P1010310.JPG

Entre la Chaudière et la Côte Chaude, faites votre choix !

 

P1010313-copie-1.JPG

 

 

Nous repartons donc pour une autre balade, qui aurait du être notre retour, en direction de Rochefourchat (on n'ira pas jusque là, c'est assez long) Le circuit passe par les cols du Banchet et des Bauras, très facile, un peu long pour les piétons et par contre bien roulant en VTT. Il est peu fréquenté contrairement au pas de Sciara juste en face ! Il offre de jolies vues sur les Trois Becs.

 

P1010315.JPG

Rochefourchat le plus petit village de la drôme (1 habitant); accessible par une bonne piste de ce côté .

P1010316.JPG

 

P1010318.JPG

Pour faire la boucle prévue, il faudra revenir en hiver ...

Publié dans randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nany 03/09/2013 12:54


sympa le commentaire de David, je pense avoir trouvé tous les "Patous". Et pour vous deux, vous avez dû avoir chaud aux fesses. Je poserais la question à la fille de mes amis qui garde aussi des
moutons au dessus de Bourg d'oisans, mais elle n'est pas tous (hihi) les jours derrière son troupeau, et en plus ce sont des border colley

renarde1 03/09/2013 15:57



Oui je partage ton avis sur le commentaire de David On devrait faire un podium des commentaires !
Pour les chiens pas grand chose à faire à part éviter ces secteurs en été ... ils sont dressés comme gardiens, c'est leur boulôt !


 



Phil du 62 03/09/2013 08:58


'reusement qu'c'était pas la bête du Gévaudan.


Bon, bon, je plaisante. C'est sûr que ce genre de rencontre n'est pas forcément agréable.

renarde1 03/09/2013 09:44



Tu imagines, 4 bêtes du Gévaudan à la fois De plus des bêtes du Gévaudan qui auraient été obligées de démanager de force
pour le boulôt, donc stressées, donc agressives !



David 03/09/2013 07:28


Ce n'est pas tous les jours qu'on croise des patous, et heureusement car ça oblige à revenir sur ses pas tout en faisant comme s'il n'y avait pas de patous. Un patou n'attaque pas toujours les
randonneurs. Heureusement, ceux-là ne vous ont pas touchés.


Le pique-nique, c'était des pâtes ou bien vous avez mangé du patou ?


Si tu ne trouves pas tous les patous qui se cachent dans ce commentaire, ce n'est pas grave... J'admets que ce n'est pas facile de se dépatouiller avec tous ces patous. Mais ne te laisse pas
tourmenter par les patous


 


Un petit tour au col de Patoux ?

renarde1 03/09/2013 09:41



Absolument génial



Issenlas 03/09/2013 00:39


Pas de patou(s) en hiver ??   


Ce serait particulièrement dangereux, le camouflage assurant une "approche" quasi invisible des "agresseurs" ...   

renarde1 03/09/2013 09:40



Non, pas de moutons, pas de patou Ouf !



Yves 02/09/2013 23:30


Bonjour


4 patous c'est de trop , et bien dressé ils ne devraient pas quitter le troupeau,,,!


,,

renarde1 03/09/2013 09:39



Ouh là là, en plus ils n'étaient pas bien dressés C'est vrai que 4 ça fait beaucoup !