Poudreuse au printemps ...

Publié le par renarde1

Mardi 6 avril 2010, ski de randonnée, Tour du Ferrouillet , 1400 m D+

 

Encore une décision bien difficile à prendre pour cette magnifique journée de printemps qui s'annonce ... hier, il y a eu des accidents d'avalanche de tous les côtés en Isère. Une alerte du PGHM (peloton de Gendarmerie de haute Montagne) a même été placée sur skitour pour mettre en garde contre les sorties en montagne en ce moment ... on ne peut pas s'empêcher de partir avec des doutes sérieux ...

 

Notre choix se porte finalement sur une boucle qui a été parcourue hier, mais dont nous ne connaissons qu'une partie.

C'est un magnifique voyage à skis, qui permet de passer d'un versant à l'autre de la chaîne de Belledonne.

 

La première montée , par le pas de la Coche , dure environ 1000 m de D+, et sera rondement menée. Pour une fois je ne traîne pas , la petite montée de Presles hier m'a musclé les jambes.  Il faut dire qu'aller "vite" aujourd'hui est un facteur de sécurité important, car de nombreuses coulées de neige lourde sont attendues avec la chaleur dans l'après-midi.  

DSC00092

 

Cette montée est magnifique,sous une lumière adoucie par un ciel un peu voilé. L'aspect de la montagne est encore très, très hivernal. Une équipe de trois personnes progresse devant nous, nous les rejoignons parfois aux pauses.

 

DSC00093

 

Après une petite redescente en neige très moyenne , nous attaquons la seconde montée de 400 m de D+ sous la Brèche de la Roche Fendue. là, c'est le four  Ca change tout ... Je suis bien contente d'avoir ma chemisette de couleur claire, manches remontées jusqu'aux coudes ; dans ces cas-là il n'y a plus que la neige sur la tête pour se rafraîchir. Ca vous dégouline dans le cou, et c'est bon .  On consomme de l'eau mais aussi des sucres à vitesse grand V.

 

A onze heures passées, nous atteignons le point haut de notre périple, la Brèche de la roche fendue.

 

breche

Vue sur la descente, depuis le haut

 

Une descente assez directe nous mène vers le Lac de Crop : des pentes faciles, puis un large couloir raide en poudreuse (miam) , suivi d'un  un passage rusé dans une grosse barre par un couloir oblique et bien pentu en neige désagréable . Tout ce qui suit est fabuleux : de la poudre et encore de la poudre !

DSC00098

On distingue à gauche le couloir oblique pour passer la barre

DSC00100

 

avril-2010-1270-copie-1.JPG

 

avril-2010-1281-copie-1.JPG

Lac de Crop

 

Sous le lac, il y a deux options, nous choisissons des pentes larges avec quelques arbustes et c'est encore une magnifique neige froide sur fond ferme ! La neige restera très skiante, tout en s'alourdissant peu à peu, jusqu'au chemin tout en bas qui ramène à skis à quelques minutes de la voiture ....

 

Du coup, voilà enfin une excellente sortie qui combine neige d'hiver et ambiance de printemps !

DSC00097

Vers la vallée ...

 

Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helliot 07/04/2010 22:22



Rien que de lire et regarder le reportage c'est que du bonheur, veinarde la renarde, en avril si je peux skir ne serait-ce qu'une journée j'y vais, mais hélas sur piste et petite poudreus si ya à
côté.


comme je n'ai pas chassé les oeufs, ni les cols, ce sera le coucou






renarde1 09/04/2010 13:18



Magnifique cette photo ! C'est toi qui a photographiquement chassé ce coucou-là ?



G40 07/04/2010 09:21



Je n'ai qu'un seul mot : MAGNIFIQUE !


J'ai connu cela, les grimpées (en raquettes pour ma part, surf dans le dos), et le visage dégoulinant de sueur .


Quelle jouissance de trouver des passages poudreux perdu dans la montagne comme ca. C'est merveilleux, mais comme tu le souligne dangeureux aussi .


A voir les coulées meurtrières de ce week-end. Mais, le printemps est à mon gout la période la plus agréable pour faire du ski.



renarde1 07/04/2010 12:55



En règle générale le danger est moins important en avril ; cette saison est particulière, avec surtout des épisodes de vent très marqués et beaucoup de formations de plaques.
Le premier jour de l'été 2001 j'ai skié la face N du mt Turia (les arcs) en poudreuse  ! Euh celle-là même en
poudreuse c'est pentu quand même .