Quelques petits cols en passant ...

Publié le par renarde1

Mercredi 25 aoùt 2010, Vercors, vélo de route, 180 km, 3640 m D+

 

Hé hé on dirait bien que cette semaine j'ai agrandi un peu les boucles .

 

Le jeu commence lundi soir, lorsque Cricri m'envoie des liste de cols et demande de l'aide sur facebook pour se composer deux journées de vélo avec des cols qu'il "n'a pas" ... avant de me proposer la journée de mercredi dans le Vercors .  Inutile de dire que je suis tentée ... je construis deux circuits, modifie, me ravise, vais chercher un autre col, change le point de départ ... ça m'amuse énormément !  Ensuite je fais un choix, je trace sur openrunner, affiche le déniv  ....

 Ma fille tu es forte pour faire des circuits, mais es-tu capable de le terminer  ?

C'est bien moi d'arriver à me stresser avec mes propres parcours .

 

Allons-y pour une sorte de huit avec deux points culminants, le col de la Bataille et le col du Mont Noir .

 

Une fois le tout finalisé, heure et point de départ, mardi soir, je contacte Gérard et Jef . Gérard est proche de la première partie de notre boucle, Jef assez proche de la seconde  . . J'ai prévenu très très tard ... et pourtant ... vers 6h15 Jef m'appelle pour convenir d'un RDV dans le Royans  ... quant à Gérard voir la suite du récit !

 

Je retrouve Cricri comme convenu à Besayes avant 7 h . Nous sommes tous les deux en avance .  J'ai choisi ce départ afin de profiter de 5 km pour s'achauffer, sans trop rallonger ce qui sera déjà une longue journée. Il fait délicieusement frais, avec un ciel bleu de cinema et un soupçon de vent du Nord.

 

DSC01326.JPG

Gérard et Christophe devant la stèle Jacky Rivat, au col de Tourniol

 

Le col de Tourniol se monte tout seul par ces conditions, en discutant tout le long. Nous devons être les premiers ici ce matin Je n'ai quand même pas pu m'empêcher de regarder l'heure en bas .  A 7 km du sommet, je reçois un SMS de Gérard ! Il est à Léoncel et monte à notre rencontre  ... il commence à redescendre et  la jonction se produit environ 2 km sous le col ... J'ai rencontré Gérard à deux reprises, toujours par hasard, une fois dans notre "jardin" commun et l'autre sur les routes de l'Ardéchoise où il effectuait un brillant parcours de la Volcanique. Cette troisième rencontre lui permet de faire connaissance avec Cricri, ils ont également en commun le goût de la course pédestre.

Tout tranquillement et avec trois petites pauses photo, SMS et bises, le Tourniol est gravi en 1h04 (1 minute de gagnée)  ... Le passage sous l'heure est pour bientôt ... très bientôt !

 

 

DSC01328.JPG 

En bonne compagnie en cette radieuse matinée, vallon de Léoncel

 

Chasse aux cols oblige, il faut faire un petit aller-retour jusqu'au col de Bacchus . On n'hésite pas d'autant plus que depuis Léoncel ces quelques kilomètres sont très peu coûteux en énergie !  En passant à La Vacherie , Cricri est victime d'une crevaison (la faute au nom du village ou aux bons souhaits de Valex  ) qui a repris le boulôt ?

 

DSC01329.JPG

Vue du Col de la Bataille, avec une très bonne visibilité

 

Retour à Léoncel et on attaque le col de la Bataille !  Hélas en aller-retour puisqu'il est toujours fermé en haut ... mais toujours aussi beau dans la lumière limpide de cette journée d'été ... depuis Grand Echaillon, un micro-détour nous permet d'aller chasser le lion : le col du Lion est facile à prendre .... et bouffer du lion, c'est bon pour la suite !

 

DSC01334.JPG

Col de Bioux  (paresseusement aujourd'hui, en descente ...)

 

Sans se fatiguer il est ensuite possible de passer le col de Bioux (que je préfère éviter aujourd'hui dans le sens de la montée car mélanger les pentes très raides et les circuits longs bof ...)  Une erreur de GPS et l'ivresse de la descente nous fait descendre plus bas que la route : et hop, on remonte !!!  Gérard lui va passer ce col dans le sens de la montée, avant d'aller retrouver sa voiture à Léoncel ; nous nous recroisons au col, avant de nous quitter.

 

Descente sur Oriol en Royans , toujours gravillonneuse .... et fin de la prmière partie de la balade. A St Jean en Royans, nous retrouvons Jef qui nous attend en discutant avec des locaux qui ne connaissent pas le col de Bioux  (j'ai mis longtemps  à le connaître celui-là !)    Jef fait donc à son tour connaissance avec Cricri ... tandis que nous mangeons un morceau à St Jean . 

 

DSC01335.JPG 

Cricri dans unes de ses activités favorites

 

DSC01339.JPG

Pont en Royans  

 

 

 

La température grimpe ... et la suite du menu est pimentée ... les gorges de la Bourne, le Col de Romeyère et celui du Mont Noir, mais pas que ... le col de Méselier près de Chatelus (que je connais comme départ de balade) nous invite sur ses pentes soutenues !  Jef aussi va mettre un nouveau col à son actif ... un col pas si négligeable, on remonte de 300 m D+, dans des pentes soutenues sur une très bonne route. La montée est très ensoleillée et la fontaine là haut est plus que bienvenue ... Je me méfie des pentes raides où je suis plus facilement larguée, je monte un peu à l'économie mais pour l'instant ça va.

 

DSC01340.JPG

Elle tombe à pic cette fontaine en haut du col de Méselier !

 

Retour à la Bourne pour une quinzaine de kilomètres TRES ensoleillés et assez traîtres puisqu'on a l'impression visuelle de rouler sur du plat alrs que la pente est de 4,5% ... Jef toujours en grande forme caracole devant , et je vois que Cricri n'apprécie pas plus que moi ce type de terrain .... on rame un peu derrière Jef ! heureusement le paysage est toujours aussi somptueux ...je montre à Cricri les grandes falaises de Presles, les voies d'escalade, la grande cascade de Bournillon ... j'utilise mon expérience de samedi pour prendre patience et mouliner dans la chaleur jusqu'à la balme de Rencurel  .

 

 

DSC01342.JPG 

Séance de bronzage dans les gorges de la Bourne ...

Pause, trempette dans la fontaine, Jef rencontre un copain de son club et Cricri se réjouit de monter vraiment au lieu de pinailler dans le fond des gorges  En effet plus on monte et plus il reprend du poil de la bête ! La chaleur s'est calmée, il y a de l'air .

 

rencurel.jpg

Rencurel

 

 Au Col de Romeyère (une petite station de ski familiale très sympa, peu fréquentée et pas chère) , Jef arrête une voiture pour trouver un photographe  . Les deux personnes dans cette voiture sont des agriculteurs du Vercors, très sympas, ils complimentent Jef pour sa vitalité et vendent à Cricri une énorme tomme qu'il met dans son sac à dos  pour les 70 bornes le reste du déniv qui va suivre !!! je ne sais pas comment il fait ça ...

 

DSC01345.JPG

Col de Roméyère

 

C'est reparti pour le Col du Mont Noir, assez difficile. J'attends un peu le coup de mou d'un moment à l'autre, mais bien que prenant un peu de retard comme dans toutes les zones raides, ça continue à fonctionner normalement sur ces pentes soutenues mais bien ombragées. 

 

DSC01347.JPG

Et ben volà, on y est !

Au col aujourd'hui c'est pain d'épice maison , pour fêter avec quelques kilomètres d'avance mes 6000 km de 2010 ainsi que mon plus gros dénivelé en une journée jamais atteint !  A ce moment on pense à Olivier dont c'est le terrain de jeu, à Valex, à Bruno et à tous ceux qui ont repris le boulôt .

 

On interrompt la descente qui suit pour aller chercher un nouveau col, le pas de pré Coquet 500 m en contrebas vers Malleval , puis pour dire au revoir à jef qui descend vers St Pierre de Chérenne. De mon côté j'ai envie de faire découvrir à Cricri la route de Presles à la Bourne , que j'adore. Non sans un petit arrêt chez Ezio pour se réhydrater ....

 

DSC01349.JPG

Après l'effort le réconfort !

 

En bonus et gratos, à la descente, le petit col de la Croix de Toutes Aures  .

 

DSC01350.JPG 

La belle descente de Presles à Pont en Royans ...

 

Nous voici de nouveau à Pont en Royans ... avec pas mal de retard sur l'heure de retour prévue mais tant pis. Il nous reste le Col Alexandre (386 m) à aller chercher et on y va , on mange les compotes de Cricri qui transporte toujours sa tomme , on est près des 3500 m D+ , je pensais descendre vers Papelissier mais le GPS nous fait remonter à la bosse vers Beauregard Barret, et hop, 100 m de plus ... on joue même un peu à accélérer dans les derniers valonnement avant de se laisser glisser sur Bésayes .... de déguster un morceau de tomme sur la place de l'église, contents d'une riche journée en terme de rencontres, de cols, de paysages, de kilomètres, de déniv et de joie de vivre.

 

fromage.jpg

J'aime beaucoup cette photo !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans vélo

Commenter cet article

cricri de Seyssinet 27/08/2010 22:39



Ne pas confondre avec Cricri ; mais tu le sais.


Je roule dans mon coin , seul comme un grand (1,92m) !!


10 000 km par an mais avec ma taille trop pénalisé pour les cyclos de montagne.


 


Fais du ski avec un de mes  gamins ( 6 ans) .


Encore bonne cyclo


 


Cricri de Seyssinet



renarde1 28/08/2010 21:40



Je le sais, pas de confusion  ! Merci pour les encouragements, ce fut une bonne journée !



cricri de Seyssinet 27/08/2010 19:38



Tre bonne cyclo pour demain et comme pour Olivier ainsi que tout les concurents : "MEFFI"


J'attend le CR de la cyclo avec impatience


 


Amitiés seyssinétoises


 


Cricri de Seyssinet



renarde1 27/08/2010 22:30



Merci Cricri de Seyssinet et ravie que tu sois venu me mettre un com ! Ton nom ne m'es pas inconnu, loin de là



Olivier 27/08/2010 18:17



Tu pourras dépasser les 4000 sur la boucle des "sucs" au mois de juin 2011


a+



renarde1 27/08/2010 19:31



Je pourrais  j'en rêve !


Ou encore sur le BRA  ce ne sont pas les idées qui me manquent ...  



lta38 27/08/2010 08:48



Je ne fais pas de vélo (ou si peu) mais ça commence à ressembler à une étape du Tour.


Par contre, 3600 m de déniv, c'est plus facile à skis !



renarde1 27/08/2010 09:10



Curieusement pour moi ça me paraît non seulement difficile, mais presque impossible à skis  (jamais dépassé
2300 m D+ à skis) ! Mon D+ horaire est nettement supérieur en vélo ... de plus les journées vélo s'étirent jusqu'au soir si on veut,  à skis surtout au printemps il faut avoir terminé pas
trop tard ... j'ai matériellement pas le temps de faire 3600 m D+ , et pas la capacité non plus, à vélo dépasser 4000 m me semble tout à fait possible.



Bruno 26/08/2010 23:07



Après les brownies le pain d'épices maintenant alors que je n'avais rien eu


Maintenant il va te falloir changer d'objectif et rattraper Cricri avant la fin de l'année



renarde1 27/08/2010 08:47



 Désolée ... Je t'invite à venir pour la fête des 7000, promis je fais chauffer le four
Comment ça, tu LAISSES TOMBER la compet des kms avec moi ???