Tradition !

Publié le par renarde1

Samedi 1er mai 2010, St Romain de Lerps, vélo de route, 37,5 km , 550 m D+

 

La tradition que j'évoque n'est pas le muguet, c'est juste ... déguster un café et une brioche au sommet lorsque je monte à St Romain de Lerps.

 

Il fait 14° lorsque je pars vers 8h40 . Lorsque je traverse Valence on dirait que c'est la journée sans voiture, tout le monde dort , en plus j'emprunte la voie vélobus et il n'y a pas de bus, c'est excellent (il n'y a pas beaucoup de vélos, non plus ) .... bref, le monde est à moi.

 

DSC00266.JPG

La colline est là, yapluka !

 

 Je monte par Cornas, sur une petite route au bitume malmenée, qui monte assez pour faire afficher des vitesses à un chiffre sur mon compteur. Je suis obligée de le regarder méchamment pour que les deux chiffres apparaissent de nouveau. Dès que je regarde le paysage, le "1" s'en va se promener ailleurs. Je ne parle pas du "2" des dizaines, celui-là je ne le reverrai pas avant le village de St Romain.

 

DSC00267.JPG

La vigne sous le ciel gris

 

Il fait très humide, plutôt chaud, et maintenant il tombe de grosses gouttes qui me chatouillent en me dégoulinant du casque sur le bout du nez. Ca ne me gène pas beaucoup, en plus, il n'y a pas de vent, ô miracle, première fois que je monte à St Romain sans devoir me coltiner le mistral dans les 3 derniers kilomètres ...

 

Bonne surprise à St Romain, la boulangerie est ouverte, je peux m'adonner à mon rituel. la brioche aux pralines est excellente. Une petite puce haute comme trois pommes me saute dessus , elle craque sur mon casque de l'Ardéchoise  .

DSC00268.JPG DSC00269.JPG

Prête pour l'ardéchoise 2025                                                Prête pour l'Ardéchoise 2010 (et surtout, pour la descente)

 

Les clients entrent dans la boulangerie et se plaignent de la pluie, disent qu'ils vont passer la journée devant la télé , et moi, je suis ravie d'être sortie et d'ailleurs, je ne suis pas soluble dans l'eau .

 

Un bref rayon de soleil m'attend en bas de la descente, je repasse dans Valence qui s'est animée, au milieu des trotinettes et des vendeurs de muguet.

 

 

 

 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helliot 02/05/2010 12:06



J'ai la solution pour la dissolution  (10 solutions, dit "solution") ça colle


sympa, tu es insoluble sous l'eau, dans l'eau, sur la neige


sympa un voyage là haut pour la boulangerie, ça me rappelle quand j'étais plus jeune, je faisais presque 200 km pour aller manger tarte myrtilles et glaces maison myrtilles framboises dans les
monédières à l'époque du Bol d'Or


http://www.memoire-du-cyclisme.net/disparues/anc_monedieres.php


j'ai participé 4 ans à l'organisation, mes 4 années de chomage 1991 à 1994



renarde1 03/05/2010 21:39



200 km pour une tarte aux myrtilles ... je crois que je pourrais faire ça



Cricri le Cyclo 01/05/2010 21:33



bravo pour ta non dissolution dans l'eau.. Je vois que tu fais des émules, mais un peu trop jeunes...


 


effectivement, aujourd'hui ça a mouillé... On pouvait être devant la télé, ou dehors... Je vois que nous avons choisi la même option



Patrick BERNARD 01/05/2010 19:17



En voilà une que je connais très mal, de boulangerie, et c'est pas faute d'être souvent monté à St Romain de Lerps! Je vais réparer ça, elle est à un nombre de kilomètres à un chiffre de chez
moi.


Bien joué pour le départ tôt, la pluie s'est installée dans l'après-midi.


"A propos", comme disent les allemands (en français!), tu vas vers un chiffre des centaines de kilomètre égal à 2, pour l'Ardéchoise? A moins que tu ne la fasses en plusieurs jours, je t'avoue
que j'ai oublié.



renarde1 01/05/2010 20:30



 Elle est trop près de chez toi , cette boulangerie, pour que tu aies droit aux gâteaux !


Pour l'ardéchoise : on est inscrits sur 3 jours, sur la Chataigne ardéchoise 349 km (donc plutôt cool mais avec du déniv quand même) , nous la ferons avec Klaus, un suisse qui sera équipé d'un
trike (un engin très joueur, qui le rendra un peu moins rapide en montée) Quant à faire plus de 200 sur 1 jour, ce ne sera probablement pas à l'ardéchoise, je ne pourrais pas passer "les
portes"  ou bien au prix d'un grand stress. (ceci dit je suis persuadée que je pourrais terminer)