Trois belles bosses du Vercors pour une ligne de Karman !

Publié le par renarde1

Mercredi 16 avril 2014, vélo de route, Vercors, 202 km, 3500 m D+ en 10h37 de selle

 

 

 

 

Les 100 000 D+ (ou la visite à Mr Karman ) ... en 2010, ma première année "vélo pour de vrai ", c'est la première barre que j'ai franchie. L'idée me venait du ski de rando, où je connaissais plusieurs personnes qui avaient totalisé ce score sur une saison. C'est beaucoup plus dur à faire qu'en vélo (sport meteo-dépendant, trajets en voiture, risque nivologique ...) Je n'ai franchi qu'une fois la moitié de ce total, à skis.

 

Cette année, la première "visite à Mr Karman" intervient plus tôt que jamais. La faute (ou plutôt grâce à) un hiver quasi inexistant Ce n'est pas une raison pour ne pas fêter ça dignement, par une belle balade grimpante.

 

Le vent de N, déchaîné hier, s'est un peu calmé. Je vais devoir composer avec lui quand même - mais la stratégie marchera assez bien .

 

Tourniol/Bataille , Machine/Carri, Presles , seront mes trois bosses du jour. Puis, il ne restera qu'à rentrer ...

L'affaire est sérieuse, il faut partir assez tôt. A 7 heures je suis dehors, et la fraîcheur me surprend. 5°C en plaine avec la petite bise persistante, je ne suis plus habituée. J'enfile les petits gants polaires, en me disant, ouh là, ça va cailler là-haut !

P1040887-copie-1.JPG

Le Tourniol m'attend ...enfin j'espère

P1040889.JPG

C'est parti ...

P1040890.JPG

Mon ombre bizarre sur la maison de Max ... j'ai pas de tête (enfin je le savais mais ...)

 

Une heure plus tard (enfin je pense, car je ne regarde plus jamais l'heure en grimpant le Tourniol, je l'ai trop fait ) je suis au pied du col, à l'abri du vent, et comme ça grimpe je quitte gants et coupe-vent. Pourtant la température tombe à 2°C ... mais pour l'instant tout va bien. L'air est limpide, il fait beau, et le Tourniol est pour moi toute seule, plaisant à grimper. 

 

P1040893.JPG

 

P1040894.JPG

Col de Tourniol : la ligne de Karman est franchie !

 

La descente sur Léoncel n'est pas bien chaude. 2°C avec un vent de Nord assez sérieux, dans ce coin-là, ça appellerait bien une veste thermique, des surchaussures et des gants coupe-vent  - sauf que je n'ai rien de tout ça, juste une petite cagoule que j'enfile par-dessus le buf, et sous le casque ...  . je peine à me réchauffer dans l'espèce de glacière, que sont les deux premiers lacets en direction de Grand Echaillon.

Alors, Bataille ou pas Bataille ? ou alors virage à gauche et descente de suite vers le col de Bioux ?

Si je descends tout de suite, je vais perdre rapidement de l'altitude, gagner en température. mais il est tôt, donc ça caille.

Si je grimpe, je vais me réchauffer, avancer dans la journée, mais la descente sera plus longue ... un peu de soleil là bas, je me décide, alllez, je monte.

P1040895.JPG

Grand Echaillon

P1040899.JPG

Le col de la Bataille est facile, et la beauté des lieux m'impressionne toujours, passer au-delà du tunnel est un grand moment. Un grand moment, mais court : le vent n'épargne guère cet endroit .

P1040902.JPG

En descendant, je fais très attention à une plaque de glace en travers de la route, repérée à la montée. Je roule dans l'herbe.

P1040897.JPG

Attention verglas !!!

P1040904.JPG

Col de Bioux

P1040907.JPG

Au col de Bioux , je vois BB , la Biche de Bioux , qui m'accueille en faisant des bonds de 3 mètres pour ensuite disparaître dans les fourrés. Le soleil commence à dispenser un peu de chaleur, ouf.

P1040908.JPG

 

Je fais une pause ravito à St Jean en Royans. Le centre est abrité du vent, il y fait bon. J'ai besoin de me réchauffer les os après la longue descente  (je ne tremble pas, pas d'onglée non plus mais j'ai les muscles tout engourdis et très faim )

P1040911.JPG

Vue sur St Jean en Royans ...

 

Tout à fait requinquée, j'attaque le col de la Machine, pas plus fréquenté que les autres ! J'ai énormément de plaisir à grimper là-haut, j'adore ce col, il a bon goût. La pente la plus raide, c'est la sortie du village. Lorque la vue devient époustouflante, ça devient presque plat, de sorte qu'on peu se concentrer sur le paysage et pas sur l'effort. En plus, il fait maintenant 14°C, c'est juste bien. Et il y a une fontaine en haut.

P1040914.JPG

Je ne vois ni vélo, ni voitures. Juste deux piétons sur la route, avec qui j'échange quelques mots. Le monsieur me soutient qu'ici ce n'est pas le Vercors, mais le Royans ... certes, mais les montagnes sur lesquelles on se trouve, c'est quand même le Vercors. Ben non, il n'en démord pas

 

P1040916.JPG

 

P1040919.JPG

 

P1040923.JPG

Y a foule au Col de Carri

P1040925.JPG

Vue classique vers al Chapelle en Vercors

 

Col de Carri maintenant, c'est une suite d'ondulations faciles. Une belle descente et une légère remontée m'amène à la Chapelle où je ne m'arrête pas, le bidon est encore plein. Il est 13h45, le vent est assez fort, et je décide de renoncer à St Martin/St Julien/Gorges de la Bourne  pour ne pas l'affronter ... j'ai fort bien fait, il semble qu'elles soient fermées après les grottes de Choranche !

P1040929.JPG

Allez je suis en bas, je remonte !

 

Donc retour rapide au plancher des vaches alias Pont en Royans via le tunnel des Grands Goulets  (encore que les vaches se promènent parfois ailleurs que sur le plancher ...) , et après l'hiver dans la Bataille, le printemps dans la Machine, c'est l'été à Presles .

Je passe en "tout en court" .

P1040931.JPG

 

P1040933.JPG

Je monte  en admirant les différentes falaises, le Rocher de Nugues, à gauche, et la grande falaise, à droite.

J'ai grimpé là-bas, je veux dire, en escalade rocheuse ... mais rarement. Dont une fois, dans la Voie des Buis, une des plus "faciles" , mais très athlétique quand même avec 300 m quasi verticaux. J'étais avec un collègue qui dès le début a déclaré qu'il ne ferait pas une longueur en tête ! J'ai eu du mal et je me souviens de mes bras qui se sont "dépliés tout seuls"  ... entraînant une chute de ... 50 cm

P1040934.JPG

Grimpeurs aux Rochers de Nugues

P1040938.JPG

Un pur bonheur cette route ...

 

La montée me semble courte aussi , je parviens au village vers 15h25 .  C'est plus que sympa quand on dépasse 3000 m D+ et qu'on continue à grimper sans lassitude, avec le même plaisir. Cette sorte de "facilité" , d'absence de fatigue, ce plaisir "durable" ,c'est cela l'acquis principal ... le résultat de toutes ces sorties. On m'en proposerait une grosse bosse de plus, je dirais, pourquoi pas ...

 

Là haut j'ai deux choses à faire, saluer Ezio et trouver quelque chose   ... on pourrait croire que je roule seule ... mais pas tout à fait. Je suis toujours en mode chasse au trésor ...

P1040939.JPG

J'ai trouvé ... c'est la réponse à la question secrète, comme dans les brevets !

 

Prise de décision à nouveau, je ne vais pas jusqu'au Faz. Je préfère à ce faux-plat face au vent le joli petit col de la Croix-Bernard, où je ne suis pas encore passée, cette année.

P1040941.JPG

Col de la Croix Bernard

P1040943.JPG

 

Descente ensuite sur St Marcellin ... le goûter et une bonne pause dans le jardin avec mes amis  ... avec la vue sur le Vercors où je viens de monter, descendre, monter, descendre, monter, et descendre


Il me reste deux heures à rouler  ensuite ...  le vent est favorable, les jours sont longs et j'ai le temps ... d'aller finir le long de la via Rhona avec des lumières toujours aussi belle. J'ai pris mon temps sur ce "200", J'ai énormément profité de chaque moment de la journée, j'ai vu le soleil se lever mais pas se coucher ... il va falloir passer à plus long pour voir les deux 

 

P1040945.JPG

Chateauneuf sur Isère, Voie verte

Publié dans vélo

Commenter cet article

serge 25/04/2014 08:42


Bonjour à tous,


Je reprends mon commentaire de l'autre jour pour être bien clair. Je n'ai croisé que Brigitte le 14 avril mais j'ai amalgamé mon récit avec ma rencontre avec Olivier il y a deux ans du côté de
Bouchetière puis une heure plus tard à St Marcellin même. Il essayait son nouveau Time je crois. Nous avons échangé quelques mots ce que je n'ai pas fait avec Brigitte, l'autre jour, emporté par
la descente. Je ne roule pas souvent dans le coin hélas mais quelles coincidences, ce ne sont pas les routes qui manquent. Bonne journée à tous


Serge

renarde1 25/04/2014 19:47



En espérant une prochaine rencontre ... lors de tes prochaines vacances ... bonne continuation !



Eric 24/04/2014 09:56


Une belle sortie ! Mais, était tu seule où bien avec le Boss ? Parce que Serge semble t'il vous à aperçus tout les deux le lundi, le jour de ta sortie. 



renarde1 24/04/2014 11:48



Si Serge a vu deux personnes lundi, ce n'était pas moi. Il y avait un couple derrière moi. Serge dit avoir rencontré le boss dans ce coin , mais c'était il y a deux ans, et là Olivier ne risquait
pas d'être sur le vélo ce lundi ... et pour cause ... pour ma sortie dans le Vercors, datant de mercredi, oui je suis passée le voir, j'aurais préféré rouler avec lui .



Patricia 23/04/2014 06:38


Superbes récit, photos, et parcours ! Trop, même, cela me fait carrémment trop envie !! 

renarde1 23/04/2014 14:11



C'est ce genre de sortie que j'aime le plus ... à la limite, on parle parfois "d'objectifs" dans une saison de vélo, je pourrais dire qu'une sortie comme celle-là est déjà un objectif. Le but
étant que ce soit du pur bonheur, et ne pas "ramer" une seule seconde ... ne même pas trouver les montées longues ...



serge 22/04/2014 08:44


Bonjour Brigitte


Belle sortie, bravo Je pense que nous nous sommes croisés lundi 14  après la route effondrée qui précède le col de la Madeleine. Je descendais et tu montais.


Celà m'aurait étonné de ne croiser ni la renarde ni le boss dans ces parages comme je l'avais fait il y a deux ans. Donc voilà c'est fait, je suis fier de vous avoir aperçu pour de vrai l'un et
l'autre. Je lis ton blog et celui de Jef depuis longtemps, évidemment je lisais celui d'OB j'avais sûrement commencé par lui ainsi que celui de Patrick Bernard. J'espère égoistement que tu vas
continuer car je m'abreuve de tes photos et comentaires même si c'est à double tranchant car là je pars rouler en Chevreuse et ça vaut pas le Royans ou le Vercors. Enfin, il faut faire avec.


Amicalement


Serge

renarde1 22/04/2014 18:59



Quel dommage qu'on ne se soit pas arrêté pour discuter cela m'aurait fait plaisir ... en effet visite à la route
défoncée de Dionnay le lundi 14 ... Tu pars rouler en Chevreuse, veux-tu dire que tu déménages ?
Ne t'inquiète pas, je ne vais pas arrêter le blog ! Parfois, comme en ce moment je fais moins d'articles car j'ai de la famille à la maison, et je ne fais que des petits tours le matin avec peu
de temps pour écrire !


PS je viens d'avoir la réponse à ma question sur le blog de Jef. il me reste à souhaiter te recroiser lors de tes prochaines vacances alors !



l'Ange Blanc 20/04/2014 08:08


Quelle chance de pouvoir faire ce Vercors (ou Roynans ) à ta guise, mais comme tu es généreuse, comme dans
l'effort, tu nous en fait profiter par tes photos et ton résumé. Et quel décors pour finaliser ton Mister K !!!

renarde1 20/04/2014 15:27



On ne s'en lasse pas ... mais parfois je vais quand même squatter ton territoire qui n'est pas mal non plus !!!