Un petit Van sans vent

Publié le par renarde1

Samedi 12 décembre 2009, Petit Van (2439 m) depuis Casserousse, ski de randonnée, 1400m D+

Le temps est si triste en plaine, à Valence comme ailleurs, que je prends le risque de passer pour une mystificatrice en exposant des photos de soleil aujourd'hui !

Pourtant , on a bien vu le soleil, il faisait même un temps magnifique au sommet du Petit Van ... mais il faut bien avouer qu'on a passé une bonne partie du temps dans le brouillard parfois épais et toujours givrant.

Les Vans (le petit et le grand, dont l'altitude ne diffère que de 9 m) font partie de la culture du skieur-alpiniste grenoblois. Au départ de la Croix de Chamrousse, que l'on peut atteindre par le téléphérique, c'est une courte randonnée souvent parcourue en initiation. Nous avons choisi ce matin de partir à 1400 m, au parking de Casserousse, afin d'effectuer une boucle variée.

P1010004.JPG
Sortie de brouillard
La montée par le lac des Pourrettes se déroule dans le brouillard. Le suspense est insoutenable : sortirons-nous au-dessus de la mer de nuages ? Je crois percevoir une teinte bleutée, et en effet, peu à peu nous émergeons, le ciel au-dessus devient bleu. La montée est un peu technique, même avec les couteaux la neige n'accroche pas beaucoup.

P1010005.JPG
Sommet au soleil  

De nombreux randonneurs remontent maintenant la combe des Vans. Nous allons descendre le couloir NW du Petit Van, un passage assez court mais assez raide qui rejoint la combe de montée. Le couloir est en bonne neige froide tassée, mais il est transformé en piste noire, avec même les bosses comme autrefois  Un très joli phénomène optique d'ombre portée nous attend au creux du vallon.

spectre.jpg
Phénomène magique !

Nous poursuivons cette première descente jusqu'au Lac des Escombailles, qui n'avait jamais eu l'honneur de notre visite hivernale. Cela rallonge un peu la montée suivante par le col de la Botte mais la rend plus agréable car les traversées sur ces neiges dures sont pénibles. Le brouillard givrant s'accentue de nouveau. A la Croix de Chamrousse nous retrouvons les pistes, ouvertes ou fermées, qui nous ramènent facilement à la voiture malgré le manque de visibilité. La neige reste agréable jusqu'en bas, et c'est une bonne surprise !

Laure-givrée P1010014
Mais elles sont givrées, des cils aux cheveux  !

Entendu pendant la balade "Tiens, des filles qui font du ski de rando ... autrefois c'était l'élite ! " (mais c'est toujours l'élite ... vous ne nous connaissez pas, Mr le randonneur en raquettes  ! )

Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 14/12/2009 10:30


Bonjour Brigitte,

Est ce tes skis ont souffert des cailloux pour cette sortie ??
Bises
Eric


renarde1 14/12/2009 12:12


Non, pas du tout. j'ai touché une fois sur la piste dans le brouillard, mais il n'y avait aucune marque sur les semelles.
La combe des Vans est très correcte, la neige est très ferme, ce qui évite beaucoup de mauvaises surprises.


Helliot- 13/12/2009 19:31


La magie de la montagne donne des drôles d'illusion d'optique , comme dans le désert avec les mirages peut-être, là on dirait comme un reflet dans le brouillard et les nuages,
je n'ai fait que de la rando nordique sur le Vercors      et   chez moi en Limousin les 2 hivers 86 et 87    merci de nous faire partager ton expérience de
montagnarde 


renarde1 13/12/2009 23:47


Ces phénomènes sont assez fréquents. il y a les "halos" de lumière irisés nommés "gloires", les spectres de broken ...
Je fais aussi de la rando nordique, avec des skis de fond à carres. le vercors s'y prete vraiment bien ...


cricri 12/12/2009 17:35


il est vrai qu'on a du mal à en croire nos yeux quand on voit ces belles photos avec le soleil.

Ne manque qu'un élément pour les embellir : TOI DESSUS


renarde1 12/12/2009 18:51


Hum ! Tu essayes de te rattrapper comme tu peux toi  ! J'ai oublié de me faire prendre en photo , pas de chance