Un pied de nez à la grippe !

Publié le par renarde1

Lundi 23 novembre 2009, boucle ardèche-drôme, vélo de route, 63,5 km, 450 m D+

La grippe A (H1N1) a fait plus d'un heureux, vendredi dernier, au lycée, lorsque la fermeture pour une semaine a été annoncée. J'ai du coup hérité d'une demi-journée vacante, et la nature ayant horreur du vide (et moi avec) , je l'ai aussitôt remplie avec une petite boucle à vélo depuis la maison. Il faut dire que le dimanche avait été pluvieux et glandouilleux  

La température est toujours aussi douce, mais le ciel est sombre et triste, même si quelques rayons de soleil viennent égayer le début de mon parcours . 

  null
Très belle piste cyclable et piétonne à St Péray                Un secteur pour les balades à pied et en VTT

Mes pérégrinations me mènent d'abord en ardèche, de St Péray au col de Rotisson. Ce col est tout petit et tout doux, je le connais bien, je peux donc jouer avec (c'est comme un petit tigre ... mais méfiez-vous des gros) Je joue donc à le monter un peu plus vite que "ma" normale, 14 km/h au lieu de 11-12, ça donne bien chaud mais ça passe .
Je choisis la descendre vers St georges Les Bains , et là, mon ami, c'est le Suuuuuuud !

null null
Beaux paysages mais lumières tristes !
Les buissons, la roche et la terre sèche ... on longe le ruisseau du Turzon, qui est un bien joli canyon avec des sauts, mais chut, il ne faut pas en parler, il est l'objet d'interdictions. L'homo Neoprenus (le canyoneur) semble catalyser encore plus d'agressivité que l'homo grimpus, et on ne compte plus les canyons interdits ... les amarrages sciés ... les histoires de menaces, etc ... 

null
La couleur, il faut la chercher ...
 
Je traverse le Rhône et revient par Etoile, Montéléger et  la plaine de Valence , où traînent quelques homo cyclus. En pédalant sous le ciel bas, je rêve à des projets d'enfer pour lété, des journées énormes, des départs de nuit et des dizaines de cols ... rêver ne fait pas mal aux jambes 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fantomette 27/11/2009 09:26


Toujours partante pour occuper ton temps libre, c'est bien ! Alors quels sont tes projets pour 2010 ? Des brevets de
longues distances à n'en plus finir ? Des traversées de la France ? Des cols alpins ? Je sens qu'on ne va plus pouvoir t'arrêter !!!


renarde1 27/11/2009 13:01


Je pense bien sûr au BRA pour 2011 mais j'ai le temps. Sinon, faire un 300 km c'est sûr, mais pas forcément sur un brevet, peut-être en partie seule et en partie accompagnée ... et encore des
voyages également .. l'ardéchoise bien sûr en 3 jours aussi.


franckcyclo76 25/11/2009 10:59


Lecture le dimanche, velo le lundi.
Bon programme. Il faut savoir s'adapter. Entre les emplois du temps et la meteo hesitante, il ne faut pas louper le coche en hiver.
Je connais aussi en Normandie...Region ou il est bien connu qu'il ne pleut que 2 fois par an...(comme en Bretagne, 1 fois 3 mois, 1 fois 6 mois)


renarde1 25/11/2009 13:11


Je vais en vacances tous les ans en Normandie ... en été . Il ne pleut pas trop  . Sauf les étés où c'est pourri
partout .


Helliot 25/11/2009 08:58


C'est certain que dans une rando, en pleine nature on ne risque pas trop la contamination de la grippe.
Beau parcours Brigitte, il y a quand même de belles couleurs, malgré le ciel gris.


renarde1 25/11/2009 13:10


C'est certain que je n'approche personne à moins de 1m en pédalant ... trop dangereux  par contre je ne suis pas sûre
que tout le monde éternue dans son mouchoir à vélo  car il faudrait lâcher le guidon.


cricri 23/11/2009 20:55


col d'ay et de rotisson je connais : j'ai déjà fait...

Une question quid des cours par internet en cas de fermeture d'école ?

Ne doit on pas rester consigné car potentiellement on peut être contaminé ???

C'est quoi les consignes exactement ????


renarde1 23/11/2009 22:23



Pour le lycée qui est fermé, je n'y ai pas d'heures d'enseignement, seulement des heures d'aide individualisée : pas de cours, donc pas de cours par internet, ce qui est la procédure normale
(mais la fermeture se décide dans l'urgence, donc je doute qu'il y aie grand chose sur le site internet )
Aucune consigne concernant l'éventuelle contamination (en plus ça fait plus de 72h que je n'ai pas vu ces élèves. )
Dans l'autre lycée où j'enseigne, les élèves pètent la forme (trop )