Un Tabor bien gris

Publié le par renarde1

Dimanche 6 décembre 2009, le Tabor, ski de randonnée , 800 m D+

La montagne a repris un coup de blanc la semaine dernière, et le nombre de sorties sur skitour a de nouveau explosé alors que l'ambiance était au grand calme depuis la mi-novembre. De plus, Laure et Antoine sont à Grenoble, et j'ai paressé toute la semaine : je ne laisserai pas passer le WE sans remettre les skis.

Un jour morose, avec un ciel plombé et un vent du Sud soutenu se lève, tandis que nous gagnons en voiture le parking de la station "fantôme" de St Honoré 1500 pour skier la classique du coin, le Tabor .  Cette station a autrefois été un satellite relié à l'Alpe du Grand Serre, une station isèroise de taille moyenne.Il existait une remontée mécanique permettant de relier St Honoré au domaine d'altitude. Elle est aujourd'hui démontée. Seuls deux immeubles du projet immobilier initial ont été commercialisés, et certains appartement sont habités. Les autres immeubles ont été abandonnés en cours de construction. L'endroit a du coup un aspect assez glauque, malgré sa situation très panoramique.  Grâce aux quelques propriétaires de ces appartements, la route est dégagée et c'est une chance que les nombreux randonneurs du Tabor apprécient : un départ à 1500 m et une piste forestière pour démarrer, il n'y en a pas tant que cela en Isère ....

null
Mêmes les lacs sont gris foncé

Les nuages noirs, la faible quantité de neige et le foehn ont vite fait de nous communiquer le blues. On se demande un peu ce qu'on fait là. Il y a à la fois cette sournoise envie de retourner se coucher, et aussi l'idée que maintenant qu'on est là, autant que ce ne soit pas pour rien !
null null
Les restes de la plaque à vent partie hier

La montée n'est pas désagréable, pour une fois je ne me plains pas du rythme trop élevé; nous prenons le temps de faire des pauses, de toutes façons cela ne prendra pas très longtemps. La température est relativement douce malgré le vent. Nous nous arrêtons sur la crête, les 100 derniers mètres ne sont pas skiables, car très dégarnis par le vent.

null
Montagne hostile avec une petite lueur sur les aiguilles d'Arves

La descente ne restera pas dans les annales : quelques passages poudreux, d'autres en neige froide tassée "pas pire" , le reste en neige d'hiver très changeante et piégeuse, puis très lourde en bas. De plus la neige colle aux skis ...

Nous chûmes tous à tour de rôle. Certains plus que d'autres ...
Mais oui, et si vous aviez été là, vous auriez chu tout pareil. Mais chut ! Il ne faut pas le dire ! Le pire, c'est que ce verbe là ne semble avoir d'imparfait du subjonctif qu'à la 3 eme personne du singulier, ce qui m'empêche de faire une jolie phrase sur ce qu'il eût fallu faire ... pour arriver le derrière sec !

Avec le redoux et la pluie  annoncés, on ne sait toujours pas si la saison est vraiment lancée ou pas !

Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hugues 07/12/2009 21:34


Bonjour Brigitte,
c'est une drôle de coincidence, nous étions à peu près dans le même secteur géographique le même jour, mais avec deux sports différents. A altitude égale, je remarque qu'il y avait beaucoup plus de
neige vers les lacs de Laffrey que vers La Mure. Très chouette photos. Nous avons vraiment une région qui nous offre un terrain de jeux aux possibilités infinies.

Hugues


renarde1 08/12/2009 22:27


J'avais vu en effet, que tu n'étais pas loin à "observer le mouvement perpétuel des saisons" . L'enneigement varie en
effet selon les endroits, selon qu'ils ont été plus ou moins soumis au vent. L'automne aura été bien propice au vélo et à l'escalade cette année, tandis que le ski démarre assez timidement.


Helliot 06/12/2009 22:26


Salut Brigitte, toujours aussi vivants tes reportages c'est sympa de nous emmener virtuellement tout là haut.
Je viens de trouver ce lien pour les skis de randos , tu connais ?
http://www.genuineguidegear.com/life/videos


renarde1 07/12/2009 19:40


Je ne connaissais pas, j'ai été voir le film sur la patagonie, quelles conditions climatiques hallucinantes !!!!


Gerard 06/12/2009 21:05


Vous chutes, tout schuss !
 


renarde1 07/12/2009 19:32


... et nous choirons encore, nous n'avons guère le choix