Une combe, deux renardes, trois pentes

Publié le par renarde1

Mardi 2 février 2010, Ski de randonnée Chartreuse, Roche Rousse, Col de Mauvernay, Col du Fret , D+ 1250 m , 5h 

Certains itinéraires de Chartreuse ne sont vraiment skiables que lorsque la neige est abondante et poudreuse, sinon, il faut être un peu masochiste. Ils sont donc à saisir en ce moment.
C'est le cas de la Combe des Eparres , qui permet d'accéder aux Grand Som et à ses alentours.  Nous connaissions cet accès uniquement à la montée, pour avoir traversé il y a quelques années le col du Fret dans le brouillard.

P1010070 P1010072
Sortie de la forêt                                                                      Montée à Roche Rousse
P1010076 P1010077

P1010082
Les belles pentes de la 1 ere descente

Ce matin, nous ne sommes que deux renardes, Alice et moi, le reste de l'équipe a déclaré forfait. En fin de compte, il fait assez beau. -7°C au parking, et pourtant je trouve qu'il fait bon en descendant de voiture, preuve que les dernières sorties ont été bien plus froides. J'ai oublié mes petits gants (je récupère donc une vieille paire appartenant à ma fille dans la voiture) et Alice a oublié sa boisson ... mais un thermos pour deux peut suffir pour un petit tricotage hivernal.

Nous montons en papotant au milieu des sapins enfouis dans une ambiance Nord-américaine, et débouchons bientôt au col de Bovinant. Afin de faire une première descente intéressante nous poussons jusqu'au sommet de Roche Rousse par des pentes douces(et biiiiiiiiiim un nouveau sommet de Chartreuse pour nous ) .

P1010074
Col de Mauvernay : 2 eme descente

Quelques virages poudreux et ensoleillés plus tard, nous voilà au pied du col de Mauvernay, facile à remonter également par un vallon plongé dans l'ombre hivernale.
monastere-copie-1.jpg
Le monastère, vu d'en haut
P1010078

La particularité de la bosse au-dessus de ce col est d'offrir une vue plongeante (très plongeante) sur le Monastère de la Grande Chartreuse. On est sur le balcon du 1ere étage du grand Som, où nous n'irons pas aujourd'hui. Le petit vallon est bien court à descendre, nous voici de nouveau entrain de recoller les peaux.


La troisième et dernière pente nous donnera plus de mal en montée mais ce sera du plaisir pur à la descente.
Le col du Fret est raide et la neige de la nuit a recouvert les anciennes traces. Il faut se bagarrer un peu pour les conversions, enfin si je ne racontais pas autant de bêtises à Alice pour lui expliquer comment faire une conversion "polka" en pente raide, ça irait mieux  ! S'il ne nous arrivait pas à chacune d'avoir un ski qui déchausse en pleine montée, dans une neige où à pied on enfonce jusqu'aux cuisses, ça serait plus simple  !
Mais la pente est courte et la trace plus visible à la fin, et nous nous en sortons pas si mal, pour arriver à ce petit col intimiste où il vaut mieux ne pas être 15 .

La descente est un pur joyau ... à l'exception d'un caillou au départ qui fait faire un plongeon à Alice ... Comme toute pente un peu raide en poudre légère, la suite est déconcertante de facilité.

P1010073iti
Col du fret : descente n°3
P1010083
Descente du col du Fret NW
P1010085
Deux renardes, deux traces ...
Seule la forêt est un peu plus technique et oblige à utilser les jambes pour de vrai ... en effet, si la neige est poudreuse, certains passages sont étroits, et emprunter le chemin de montée est trop "rapide" . Il faut ruser un peu .
Les petits gants avec du poil de cheval me grattent les mains, et en les enlevant j'aurai la bonne idée de me frotter l'oeil, ce qui me transformera en lapin russe aussitôt ! Quant on est allergique au poil de cheval, faut pas oublier ses gants

L'histoire se termine à La Coquelle, à St Pierre de Chartreuse, devant une boisson chaude et une crèpe. Un bien joli moment que cette grande matinée de tricotage !




Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

franckcyclo76 09/02/2010 16:10


Vraiment des paysages superbes, bien rendus par la qualite des photos que tu nous proposes.
Merci Brigitte !


renarde1 09/02/2010 23:27


Merci de ces compliments, me voilà toute rouge


Helliot 04/02/2010 10:57


j'aimerai bien tricoté dans tes montagnes, nous en avons parlé hier soir avec skeleton, c'est sensationnel ce que 2 renardes peuvent faire, nous c'est tout petit sur nos pistes de fond damées,
par contre ça me redonne envie de faire de la rando nordique


renarde1 07/02/2010 19:37


Dans ta région les skis nordiques sont l'outil idéal de découverte


alice 03/02/2010 20:35


un bien beau tricotage que je ne sais faire qu'à ski! 
et bravo pour le compte rendu  bien fidèle à la sortie



renarde1 03/02/2010 22:20


Euh moi aussi pour le tricot je préfère avec les skis qu'avec les aiguilles


G40 03/02/2010 13:30


Trop trop génial. De beaux panorama, de belles descentes, une neige de rêve et en plus vous faites de magnifiques traces.
Vous êtes souvent seules quand vous partez ? Il y a personne à part vous.

C'est pas les combes des aravis ou les espaces vierges n'existent pas. C'est tout trafollé de partout !


renarde1 03/02/2010 14:35



Dans le coin on arrive à trouver pas mal de pentes en neige vierge. Mais il ne faut pas perdre de vue que
- On sort souvent en semaine, et comme on est chanceuses, il neige un peu la veille  . j'ai fait une fois un tour
dans les aravis, il n'y avait pas grand monde un mardi, avec pour le retour descente d'une des combes les plus loin des confins.
- En Chartreuse certains itinéraires trop boisés n'intéressent pas trop les skieurs. Même topo pour l'empilement de petites pentes pas assez longues. Par exemple, dans ce coin là, le Grand Som
est tout trafollé. D'ailleurs il y avait qualques personnes hier.