Une "Drome-Ardèche" pour cloturer février

Publié le par renarde1

Lundi 28 février 2011, vélo de route,  Plaine de Valence et ardèche, 89 km, 800 m D+

Total 5h,  temps de selle non mesuré.

http://www.openrunner.com/index.php?id=856286

Par rapport au parcours ci-dessus, j'ai fait un petit détour de 2  à 3 km

 

Après un WE où je n'ai presque pas roulé , il aurait fallu des conditions oprtimales pour que je passe la barre des 3000 en février. 

Mais aujourd'hui était une journée plutôt hivernale, triste, grise et fraîche, avec un vent de Nord très marqué. Dommage, j'avais la journée à moi. J'ai  attendu que l'envie de sortir me "pousse" dehors et ce n'est qu'à 10h20 qu'elle a réussi . Ce mistral, je n'aime pas l'entendre siffler. En plus depuis une semaine j'ai une douleur qui se balade au repos dans une jambe , qui disparaît dans l'activité mais bon, ça énerve (ça m'est déjà arrivé avant ) .

De plus, 1 km à peine après mon départ, mon compteur cesse d'afficher la vitesse . Cela s'est déjà produit avant-hier, pendant 10 km, avant que le fonctionnement redevienne normal d'un coup. Est-ce que cela pourrait déjà provenir de la pile  ? 

Bref, il me manque ce compteur . Je dois me contenter de regarder le thermomètre et l'altimètre, qui ni l'un ni l'autre ne varient beaucoup en début de parcours

 

Je commence par un mini-tour classique, Montélier vent de travers ( Il y a maintenant un jeune porcelet tout rose à Fauconnières) , puis cap au Sud   mais après Chabeuil je bifurque vers Beaumont les Valence pour changer .

Là presque 20 km après mon départ ,mon compteur se remet en route et ne donnera plus aucun signe de faiblesse dès lors  

J'arrive à  Etoile sur Rhône par une bonne petite côte car Etoile est un vrai village perché. Très joli d'ailleurs, tout comme son nom

 etoile.jpg

 Etoile

 

Depuis Etoile, différentes solutions s'offrent à moi, toutes ardéchoises, car je veux éviter la plaine vent de face.

J'opte pour la solution "de longueur moyenne" , un retour par St Laurent du Pape puis le discret Col de Méran .

 

DSC03070.JPG

Un chateau habité, au-dessus de St Laurent du pape

 

Après un début de montée raide, je trouve un banc qui n'attend que moi pour le casse croute et je m'assieds. Je vois passer un camion benne qui descend la route à fond dans un nuage de poussière, puis j'entends des voix un peu plus bas.

Trois minutes plus tard, je vois arriver un cycliste, qui me dit "Il pourrait rouler encore plus vite ! Sur une route comme ça !" Le pauvre a l'air furieux, je pense qu'il a eu très peur

 

DSC03071.JPG

Petite route ...en bas, l'Eyrieux, affluent du Rhône

 

Heureusement, pendant trente kilomètres nous ne verrons plus un véhicule. Je redoublerai le gars, plus haut , car il est arrêté pour téléphoner. C'est le seul être vivant que je verrai dans cette section (à part les buses )

 

DSC03072.JPG

Le côté sombre de l'Ardèche !

 

DSC03073-copie-1.JPG

Arbre tourmenté  

Autant l'ardèche du Sud semble ensoleillée, autant en me dirigeant vers le Nord j'ai l'impression d'entrer de nouveau au pays de Mordor : nuages noirs très sombres, gros vent et 3°C. Mais la route, à part quelques sections est assez abritée. C'est une très belle montée, aujourd'hui dans une ambiance carrément gothique, avec les ruines du château de Pierre Gourde sur fond de ciel plombé. J'ai fait peu de photos (avec ce gris ça ne donne pas grand chose) mais j'aimais bien cette ambiance !

Après le col de Méran suit une agréable section en balcon, avant une redescente que je choisis d'effectuer par le col de Rotisson (passé en descente)  et le très facile Col des Ayes . Bon c'est vrai je dois pédaler comme une furieuse dans la descente de Toulaud à St Péray pour contrer le vent de face, mais j'avance quand même, contrairement à ce qui se passe sur le plat.

 

Une balade mi-longue et bi-départementale pour mettre un point final à un mois qui malgré tout, tient la route !

 

 

 

 

Publié dans vélo

Commenter cet article