Une nuit de pleine lune (ou Valence-Ventoux-Valence, le retour)

Publié le par renarde1

jeudi 22 aout 2013, vélo de route, Mt ventoux, 302 km, 3760 m D+  en 14h50

 

3h30, le réveille sonne, une chanson qui dit "Time is time" ou quelque chose comme ça , je suis complètement à la masse, qu'est-ce qu'il me veut ce réveil ????et moi qui suis régulièrement insomniaque de 3 à 5 h, aujourd'hui ce n'était pas le cas

Bon, pourquoi sonne-t-il ?

 

 

Parce qu'hier, en me baladant dans les Chambaran, je me suis décidée.

A refaire Valence-Ventoux-Valence ce jeudi ... j'en ai eu des frissons ... ça c'est une sortie. La meteo est parfaite, pleine lune, vent passant de N à S, beau temps non caniculaire ... et je suis dispo ... je ne peux pas la laisser passer.

P1010122.JPG 

A quatre heures, je sors dans la nuit claire (30 mn plus tard qu'il y a deux ans) . Il fait 12°C . J'ai adopté la technique "Ventoux Night" : batterie de lampe dans la sacoche de cadre . Mais la lune est si brillante qu'une petite frontale suffirait.

P1010124.JPG

Je traverse la ville déserte, puis rejoint Malissard et Monvendre, et enfin la route de Crest, où je verrai seulement 2 ou 3 véhicules ... je laisse le calme de la nuit m'envahir, avec toutes ses sensations : physiques d'abord, les odeurs, les infimes changements de température ou de vent , les bruits naturels ou non (je n'aime pas du tout ceux des arrosages de maïs ; ils font un "clic" qui à chaque fois me fait croire à un problème sur le vélo!)  ... les pensées aussi , la vision des montagnes en ombre chinoise me rappelle mon passé de (modeste) alpiniste ... je pense aussi, avec tristesse, que si la vie n'était pas aussi irrémédiablement injuste, j'en connais un qui prendrait la même direction que moi, aujourd'hui ! et serait derrière, mais pas longtemps , combien de temps, où se ferait la jonction ????

P1010125.JPG

Observations et pensées me tiennent compagnie dans la nuit,

 

Bon on ne roule pas à 25 km/h vent dans le dos en faux-plat descendant, non mais, on se réveille !

A 5h30, je passe à la gare de Crest, c'est correct, j'attaque sans souci la montée de la Répara . La température chute à 10°C, je n'ai que les manchettes et le gilet réfléchissant . Je pense que je vais me peler en descente. Une pensée bien inutile car ça ne sera pas le cas !  le jour se lève du côté de Charols , un café ouvert déjà à la Bégude (mais je ne m'arrête pas)

P1010130.JPG
Aleyrac

 

Le vent était encore de Nord à Valence, il est devenu absent, et je vais ressentir les premières bouffées de vent de Sud dans la bosse d'Aleyrac .

P1010133.JPG

 

Jusque là j'avais l'impression de bien rouler, maintenant je me traine un peu. je connais bien le parcours : Grignan, Grillon Richerenches et Visan. C'est relativement vallonné avec un revêtement moyen, je trouve ça moins rapide qu'espéré. En dessous du village de Buisson, je décide de suivre juqu'à Vaison l'itinéraire vélo. La petite route, tranquille, passe par le joli village de Villedieu, mais elle fait faire un petit détour. Quand j'ai décidé d'aller grimper le ventoux, je ne suis pas trop dans un mode "détour" 

P1010136.JPG

Villedieu

 

Comme d'habitude, je n'aime pas la portion Vaison-Malaucène, qui monte sans le dire, cette hypocrite. Je lui préfère de beaucoup la route de Bédoin et son mignon col de la Madeleine méditerranéen ; c'est aussi le seul moment où je vais rouler et discuter un peu avec un cyclo local.

P1010141.JPG

Avec un Mr Scott local, au col de la Madeleine

P1010142.JPG

Bedoin ... les deux gars à gauche (bien musclés) vont me doubler dès le début à un gros rythme.

 

A Bedoin, petite pause à la fontaine où je mange deux petits sandwichs ;  je regarde l'heure au moment de partir, il est 10h30, soit 10 mn plus tard qu'il y a deux ans, mais je suis partie une demi-heure plus tard. Ces 20 mn gagnées, malgré 4 km de plus,  sont donc encourageantes . 

Durant la matinée, la température est passée de 12 à 25°C, , elle va monter encore un peu jusqu'au Chalet reynard. Ce n'est pas la canicule, et il y a beaucoup d'ombre. Mais avec les pourcentages élevés je vais trouver ça un peu chaud quand même.Je montais mieux et plus facilement à la Ventoux Night.

 

 

(Robbie Williams pour le Ventoux, comme les autres ascensions en solo !)

 

P1010143.JPG

La Tour m'attend ...

P1010145.JPG

tranquille je vais monter le maillot de la team là-haut !

 

En attendant, me voilà partie pour un moment, j'observe le contexte. Le paysage si particulier, qui devient exaltant en haut. Les voitures, trop nombreuses en août, avec des conducteurs qui parfois laissent derrière eux une odeur de pneus brulés. Et surtout, les cyclistes.Ce matin la plupart sont en forme, sauf deux trois, que je verrai craquer tout près du sommet.

 

Au début deux personnes me doublent assez tranquillement , sans dire bonjour : "fitness"(car il a un vélo fitness, à guidon plat) et gros bleu (un homme d'une trentaine d'année au maillot bleu , très costaud dont le coup de pédale surprend) .

Je double Gros Bleu à Ste Colombe et il me redouble 300 m après

Bon, des ces deux, qui va gagner ?  Fitness (mince, 40 ans environ, et qui était près de la fontaine avec un compagnon (fiston ?) qui a l'air extrêmement rapide et est parti loin devant)  ou Gros Bleu ?

J'attends les forts pourcentages pour trancher car je les vois devant. Incroyable : quand ça passe les 10% Gros Bleu explose Fitness ! Lequel, découragé , va sans doute faiblir car je le rattrappe et le laisse sur place.

P1010148.JPG

 

P1010151.JPG

Mineral ... dans l'eau Minet râle ... oui, mais y a pas d'eau ....

 

Je ne fais pas une bonne montée ; mon vélo est un peu chargé (lampes, alimentation etc ) et je trouve qu'il fait un peu chaud. Arrivée au chalet reynard (un moment que j'adore) , la température chute , il fait bon. Mais j'ai un peu faim, et pas mangé en dessous, du fait des pourcentages élevés. Bref j'ai les jambes un peu molles . Cela va faire une montée en 2h35, peut mieux faire mais dans le cadre d'un 300 ... 10 mn de plus ou de moins. Pas grave.

 

En partie haute je suis doublée par maillot jaune, suant et soufflant, qui jette par terre ... une demi banane !!! que j'aurais bien mangée

Un hollandais qui monte derrière moi en grognant et en gémissant me raconte quelque chose au sujet de la pente, à voir ses gestes ... avant de doubler en grognant tout autant !

P1010157.JPG

 

P1010152.JPG

Il y a au moins 4 photographes le long de la route ... et l'émotion au rendez-vous ... comme chaque fois ... je la refoule à un km du sommet, c'est trop tôt ... et en haut les larmes me montent en regardant le paysage. C'est quelque chose ce Ventoux.

 

P1010156.JPG

 

P1010160.JPG

trop beau, snif, snif ...

P1010166.JPG

 

P1010162.JPG

C'est son premier Ventoux

 

Quelques minutes de pauses, d'échanges avec des touristes ardéchois très sympas, et c'est la descente. Je la fais en mode relax . Je m'autorise mentalement un coca à Malaucène : il y a deux ans c'était "café" car il faisait frais au sommet ! Là je pénêtre dans la chaleur , c'est bien agréable pour descendre.

P1010167.JPG

A Malaucène, je découvre que mon téléphone n'a plus aucun réseau, et ça ne me plaît pas du tout. Je ne peux pas donner de mes nouvelles. je ne peux pas prévenir d'un éventuel retard. Je devine des messages pour moi qui sont COINCES DEDANS "Numéros d'urgence uniquement", qu'il me dit ! Cela va durer jusqu'à la maison ....

P1010172.JPG

Baignade dans l'Aygue ... tentant ... tentant ...

 

Bon ben YAPUKA rentrer maintenant. Il fait très chaud à Malaucène . La descente vers Vaison vent dans le dos est aussi plaisante que la montée était ennuyeuse.  Je décide d'aller vers Nyons. C'est plus joli de faire une boucle. Même si cette section de route semble rassembler les automobilistes les plus débiles de la région.Ca double n'importe comment.

Je passe près de Puyméras, où Jérôme a un cousin qu'il n'a pas vu depuis ... dix-neuf ans ?

 

Et maintenant ? Attentive aux mouvements du vent, je décide de rentrer par l'itinéraire de Philippe et Maurice : les Trente Pas. mais qu'ils me pardonnent, je n'ai pas gravi le petit col pour passer par Chateauneuf de Bordette. Il est trop chaud, orienté Sud Ouest , plein soleil ... par contre, la route de Rémuzat m'amène rapidement (grâce au vent) au pied de la montée vers les Trente Pas.

P1010174.JPG

Ravito !

 

Le dernier sandwich est avalé, les deux premiers c'était chèvre-viande des grisons, le dernier c'est : chèvre chaud, viande des grisons. Mais c'est bon quand même J'achète quatre abricots à un producteur , ils sont tellement délicieux que je fais "mmmmmmm" toute seule en pédalant

P1010176.JPG

Ombre dans les gorges

 

L'aide de ce petit vent du Sud est précieuse, et plus encore sur une longue sortie. Elle prolonge l'impression d'aisance, de facilité. C'est avec plaisir que je me dirige vers St Férréol. Les fontaines sont nombreuses, et j'en fais bon usage.

 

Voilà que mon compteur lui aussi me fait un coup de calgon. Je réussis à le remettre en route, et pendant ce temps une guêpe me pique la jambe au travers des chaussettes de contention pourtant épaisses , sale bête (vigoureuse celle-là) !

P1010179.JPG

Il reste de la lavande sous le Col de la Sausse

 

Bon tout va bien, je pénêtre dans la fraîcheur des gorges, grimpe les petits lacets au-dessus sous un soleil toujours en forme, dans l'odeur de la lavande et j'arrive très satisfaite au Col de la Sausse : assez élevé, il me donne accès à Crest avec une longue section facile.Il ya deux ans, l'idée de regrimper un col à 800 m m'avait parue peu logique. En fait, elle l'est.

P1010182.JPG

Contente de mon choix au col, peu avant 17 h

 

A 18h35, je passe devent l'atelier du cycliste, la boutique de Dominique, à tout hasard : je le vois sur le point de partir en moto ... l'occasion de papoter 5 mn .  Je ne me presse pas trop pour mon retour, ajoutant un petit tour de quartier car j'ai perdu 2 km avec mon pb de compteur et je veux le voir afficher 300 quand même. Le retour par les Trente Pas est un peu plus rapide que l'autre itinéraire.

P1010186.JPG

 

P1010187.JPG

C'est l'heure de pointe à Crest !

 

La balade se termine sans grande difficulté, il me restait même encore un peu de nourriture cette fois ; j'ai mangé 4 tranches de pain aux noisettes durant le retour, et à l'arrivée je ressens juste une petite faim agréable.

P1010191.JPG

Arrivée à la maison ...

 

Je rentre à la même heure qu'il y a deux ans, en étant partie une demi-heure plus tard. La moyenne roulée est juste un peu supérieure (20,3 contre 20) , et me déçoit un peu quand même  , car le coefficient n'est pas élevé (1,3)   Il semble que je ne parviens pas à faire sur un 300, ce que je fais sur pratiquement tous mes 200 (disons, en solo, 21,5 km/h sur ce coef) .

Dur à dire car je ne fais pas de 300 tous les jours

Reste que pouvoir faire cette "petite balade" est une grande satisfaction. Et ne sera jamais "la routine" ... mais je le referai ...

 

PS Résultats es courses (d'après les sites photo) Au col des Tempêtes , Gros Bleu avait 10 mn d'avance sur moi et j'avais 35 mn d'avance sur Fitness . bravo à tous

Publié dans vélo

Commenter cet article

velovlan 29/07/2014 11:13


A bon, comment ce faisse! ca vient peut être de la lenteur de la conexion ici ha ha ha

renarde1 31/07/2014 18:43



tu as cliqué sur l'image d'accueil sans t'en
rendre compte !



velovlan 29/07/2014 09:26


A voir ce monde au sommet du Ventoux, ca me ferait fuir! Je préfère être en Lozére.


Pour ton tel comme dit plus haut, un simple redémarrage le fait refonctionner, cela m'arrive lorsqu'on perd le réseau.


Encore une belle sortie!

renarde1 29/07/2014 09:42



oh ! tu es simplement tombé sur mon article de l'an dernier, je ne suis pas allée au Ventoux depuis le mois de mars !



Team GS 01/03/2014 09:01


Une balade superbe et un récit qui l'est tout autant.


Le Ventoux est vraiment un Graal pour beaucoup de cycliste (moi le premier) et si seulement un jour... Mais oui, je vais m'organiser ça... Avec des bons guides, genre toi, Baptiste, franco et
compagnie ;-)

renarde1 02/03/2014 11:57



moi toujours partante pour un petit ventoux 


L'idéal pour une première approche est quand même de lui tourner autour avant de le grimper par Sault .
Mais Valence-Ventoux-Valence, c'est "LA" sortie ... celle qui me fait encore dresser les poils sur les bras de plaisir anticipé la veille ... je referai ...  



Lionel 08/09/2013 23:23


Mon WE Drômois (pour mariage entre autre) est terminé.


Avant les festivités, j'ai donc roulé un peu sur tes traces samedi avec quelques petites variantes. Départ Aouste-sur-Sye 4h30, retour 14h10. Via "Bois Vieux", puis "Les ruines du Prieuré" à
partir du col d'Aleyrac, Taulignan, Valréas. Ascension également par Bédoin, mais dans la brume depuis le Chalet R (même pas vu la tour au sommet !), et fin du parcours via le Pas de Lauzun, pour
222.5 km et 8h43 de roulage.


 


 

renarde1 09/09/2013 21:33



Je savais mais tu oublies de dire aussi que tu as grimpé le Ventoux tel l'éclair Bravo !



l'Ange Blanc 01/09/2013 08:56


Hello Brig, le 22/08 j'étais dans le Diois et le 05 et de retour je suis passé (en voiture) dans la vallée de l'Eygues entre 16h00 17h00, j'ai presque failli te croiser!!!

renarde1 01/09/2013 18:41



A 17h, je pense que j'avais passé le col de la Sausse. j'étais peut-être à Bouvière Mais c'est vrai que si je t'avais
croisé cela m'aurait fait rudement plaisir !