Visite à Jef par des chemins détournés !

Publié le par renarde1

Mardi 24 janvier 2012 , vélo de route, Chartreuse et Vallée de l'Isère, 137 km, 1330 m D+ en 6h43

 

 

 

 

Le gros mistral annoncé en vallée du Rhône me pousse à  sortir le "plan B" ou "plan TER" ... ben oui, avec un TER on peut faire un trajet à sens unique

L'an dernier, par des conditions semblables, je suis allée à Orange, mais le mistral est pire plus au Sud, et à l'arrivée dans cette ville, sur une route à grande circulation, il est de travers et carrément déstabilisant. J'avais trouvé ça dangereux ..

Il y a un autre choix, celui d'aller à Grenoble en train, et d'en revenir en vélo, avec pour gros avantage de pouvoir rendre visite à mon ami Jef !

 

Seulement comme je trouve quand même que c'est une sortie de flemmarde  , je vais ajouter un gros hors d'oeuvre avant de filer dans la vallée de l'Isère.

 

Je sors du train vers 9h45 avec un petit retard, et je grimpe en direction du village de Narbonne par un raccourci qui attaque dur avec des très nombreux passages à 11% ! Bref, pas simple sans échauffement en sortant juste du TER  !

 

IMGP0206.JPG

Grenoble sous un beau soleil ! et le Néron, la montagne dont je vais faire le tour.

 

IMGP0208.JPG
Le village de Narbonne 

L'avantage c'est qu'on arrive vite au col de Clémencières.   Une descente assez brève amène au village de Quaix en Chartreuse . Il fait plutôt doux et la température ne descend pas sous les 6°C (plutôt 7-8°C selon les endroits) avec pas mal de soleil au début.

 IMGP0209.JPG
Un éboulement récent sur le Néron

A l'arrivée au village de Quaix j'avise une petite route à droite (en cul de sac) qui monte au hameau de Méarie blotti sous les ravins de la Pinea, et même au delà jusqu'à 800 m d'altitude,   Le début est "normal" à 10-11 % et la fin est ... à 13-14%  ... pour un D+ total de 300m, c'est quand même une belle grimpée , en aller-retour  !

IMGP0210.JPG

Les sommets enneigés des rochers de Chalves et de la Pinea 

De nouveau à Quaix, je remonte u peu vers le village de Proveysieux, avant de rejoindre St Egrève. J'ai ainsi fait le Tour du Néron.

 IMGP0215.JPG
Toujours le Néron, avec un ciel qui se couvre peu à peu 

 

IMGP0214.JPG 

La petite route de Méarie bien plus pentue qu'elle en a l'air, sur la photo !

 

Cette montagne (le Néron) est liée à un souvenir particulier, celui de l'incendie qui l'a ravagé pendant la  canicule de l'été 2003. Elle a brulé pendant 3 semaines. le soir, vers 22h h, un petit vent (brûlant) se levait et la montagne s'embrasait, le ciel rouge était visible de Grenoble bien sûr. Ces embrasements me faisaient peur ! avec encore près de 40°C le soir, l'ambiance était infernale en ville ...  un jour j'ai failli prendre ma voiture et fuir à Chamrousse 

0308062200.jpg

SOURCE : internet / Alpes-stereo.servhttp

 

Avant cette date, j'en avais fait la traversée (en janvier 1993 et au soleil) , c'est une bien belle rando pédestre très aérienne. Elle a été interdite après l'incendie, en raison du risque de chutes de pierres.

 

A la fin de ma descente, j'ai fait 44 km, 1000 m de D+ bien raides et ma moyenne est désastreuse

 

A St Egrève j'appelle Jef, qui vient au-devant de moi sur la piste cyclable. Je suis contente de le voir et encore plus du fait qu'il me permet de me débarasser d'un donneur de leçon  Je veux bien les conseils de mes amis mais celui-là je ne lui ai rien demandé  Encore un qui, entre autres, veut me faire mettre les gants par 11°C alors que je frôle l'ébullition  il faut dire que lui a un masque en néoprène, mais je ne lui ai pas dit de l'enlever !!!!

IMGP0217.JPG
Jonction sur la piste cyclable avant un bon goûter

La jonction effectuée, je fais route avec Jef vers son domicile où un bon café m'attend avec du panettone 
Merci à Christiane et Jef pour leur accueil ! Nous repartons ensuite ensemble et Jef m'accompagne jusqu'à Beaulieu. Nous avons le vent dans le dos et on vole ! Moi je continue dans ce sens -là mais Jef va se coltiner le vent au retour  Je veux bien l'inviter à prendre le thé à Valence ! mais après il ne pourra plus rentrer ! On se sépare donc avec l'idée de faire bientôt une sortie ensemble avec le reste de la petite bande du lundi 

 

Je continue ma route sans souci, il me faut 2h30 de Tullins à Valence.  Cela m'amène bien sûr très largement avant la nuit à mon domicile Un retour un peu plat et sans difficulté après un début de journée plus pimenté, où je laisse mes pensées vagabonder ... s'envoler au gré du vent ! Fort mais toutefois pas dangereux même en approchant de la vallée du Rhône.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KIKI-129 27/01/2012 12:34


tu étais à la Foulée Blanche ?


http://dauphinordique.com/actus/2012/12jan225.htm


 


 

renarde1 27/01/2012 16:57



Oui bien sur !


http://multiactiv.over-blog.com/article-foulee-blanche-2012-a-mouille-97665125.html


Mais pas dans les 50 premiers



cestdurlevelo 26/01/2012 13:26


Super ballade et chouettes photos. Surtout celles du début. Beau temps, routes propres et sèches... surtout sur des montées que je connais bien en été. Par contre tu fais passer le col de
Clémencière comme un détail... hého ça grimpe un peu quand même! Surtout au début. Puis pareil: il y a un bon mur avant d'entre dans Quaix... tu sembles oublier que ça monte parfois :)


En tout cas ce type de ciel bleu fait envie... vivement le printemps! Je piaffe d'impatience.

renarde1 26/01/2012 15:57



La montée à Narbonne s'est faite par une petite route qui démarre grosso modo, là où l'autoroute croise le train (Pique-Pierre)  Elle est bien raide, et depuis ce village, aller à
Clémencières n'est plus très dur. C'est vrai qu'à l'entrée dans Quiax ça monte bien aussi, je l'avais oublié  mais
c'est sans doute la montée suivante (les mearies) qui me l'a fait oublier totalement 


6°C au plus froid de la Chartreuse, 11-12°C dans l'après-midi , autant dire que j'ai eu chaud tout le long !!!



KIKI-129 26/01/2012 11:32


Formidable on apprend aussi sur l'histoire de ce gigantesque incendie,


belle balade ce tour du Néron (Néron avait mis le feu à Rome je crois) , chez nous nous avons aussi des lieux dits marants : Barcelonne, Narbonne, Rome, Espagne, La Californie juste à côté de
chez moi ( 1km à peine)





 


bon courage à Olivier, tu lui transmets mes encouragements stp


Jeff est toujours en forme.


 

renarde1 26/01/2012 15:50



J'ai "Le Pérou" à 22 km mais aussi "la Lune" et "Mars" ! 


Je crois bien que tous nos encouragements ont été transmis à Olivier (hier encore ) !



Bruno 25/01/2012 23:29


Comme David a déjà fait allusion à ton détour par Narbonne il ne me reste plus qu'a constater que tu prend le train pour aller faire du plat sur la voie verte


Mais comme tu as dit toit même que tu trouvais cela flemmard je n'ai plus rien à dire.


par contre pour les gants c'est très utile pour proteger les mains en cas de chute mais il faut que tu me crois sur parole et que tu ne vérifie pas toute seule

renarde1 26/01/2012 00:15



Je vérifie de temps en temps en tombant de vélo à l'arrêt sur des parkings : ma spécialité 



Jean-Marc du 45 25/01/2012 22:15


Nous aussi, on a le TER mais, hélas, on n'a pas de montagne !


Déjà 1300 km, tu fais comment ? Moi, je suis enseignant (et c'est bien connu les enseignants sont toujours en congés !) mais je n'ai que 450 km ; il faut dire que je fais mes reconnaissances VTT
pour la randonnée que mon club organise en mai et que c'est vraiment "gadouilleux" après les pluies de
décembre.               Je ne peux pas attendre à cause des déclarations en Préfecture.


As-tu des nouvelles récentes d'Olivier ? Marine n'a pas remis d'article depuis une semaine.


A+


 


 

renarde1 26/01/2012 00:14



Bonjour Jean-Marc, je ne travaille qu'à temps partiel, hormis 5 heures de cours en classe les mercredi et jeudi, j'ai des cours particulier et c'est le soir, ce qui ne m'empêche pas de rouler.


Olivier est en attente de l'intervention chirurgicale qui aura lieu demain à Lyon ; on espère tous que le retour à la maison se fera rapidement ensuite.