Voyage J2 : le pays de la bête du Gévaudan

Publié le par renarde1

Dimanche 11 juillet - Le Monastier sur Gazeille - St Alban sur Limagnole 91 km - 1730 m D+

6h36 sur le vélo - Départ vers 8h30 - Arrivée vers 18h30 !!!

 

http://www.openrunner.com/index.php?id=643218 (ceci est le tracé réel différent du tracé prévu)

 

Que 1400 m D+ ... pentes douces ... canicule certes, mais étape facile .... voilà ce à quoi on pensait pour cette seconde journée.

Mais les parcours openrunner, la renarde, elle les avait laissé à la maison . Alors on a regardé la carte .... et donc ...

 

Pour cette seconde étape, l'agence Renarde Aventures vous a concocté un programme en Margeride qui devrait vous laisser des souvenirs.

Depuis le camping, vous commencerez (à froid ) par remonter le kilomètre infernal qui mène au village. On peut ruser un peu en haut à gauche, mais si on met pied à terre dans le 15% , on est éliminé .

Vous constaterez alors qu'à 8h30 du matin  il fait déjà très chaud. 

Vous aurez le droit d'acheter trois abricots au marché, mais pendant que ça cause, la température montera.

Il faudra alors descendre pour traverser la Gazeille . de l'autre côté, ça monte facile à l'ombre , et vous penserez alors que c'est sympa, ces étapes à pentes douces.

 

DSC00925.JPG

La Loire à Goudet

 

Plus loin, vous traverserez le joli village de Goudet (ça descend ...ça descend ...) puis la Loire , et de l'autre côté de la Loire, vous remonterez en plein soleil et les pentes dépassent 8% . C'était bien par là, le tracé ? Vous allez souffrir. refiler la tente qui pèse 2 kilos (mais 2 kg de plomb ) dans les sacoches. La température dépassera alors 30°C.

 

DSC00929.JPG

Vallée de l'Allier

 

Après quelques ondulations, vous vous laisserez griser par la descente au Pont D'Aleyras. Vous aurez le droit de déjeuner au snack, où on vous expliquera qu'ici il y a un micro-climat chaud, et qu'on surnomme les lieux "le Petit Nice" .

 

 Ensuite vous remonterez de l'autre côté de l'Allier sur une route raide et brûlante. Vous quémanderez une pause à l'ombre, des frissons annonçant à coup sûr la surchauffe. Quand vous serez en haut, vous aurez la surprise d'une descente .... bonne surprise ??? Pas sûr ....

 

DSC00930.JPG

Cette rivière : question de survie ...

 

Là pour ne pas tuer le client, on vous a prévu une petite rivière tiède et délicieuse. Accessible en un seul endroit qu'il ne faut pas louper. Vous découvrirez ensuite le village perdu de Croisance où vous irez demander de l'eau aux habitants.

 

Et là ce sera le clou de l'après-midi. La pente se redressera, la température montera. C'est alors que vous découvrirez que vous laissez un profond sillon dans le goudron qui fond, comme une belle trace dans la neige . Celui-ci formera des boules en se mêlant aux gravillons, ces boules se coinceront dans les freins et vous ne pourrez plus avancer , En grognant vous ferez une photo, parce que ça le vaut bien .  Tout en dégoulinant car il ne fait toujours pas froid, vous allez devoir nettoyer .... et ça va recommencer ... encore et encore ...

 

DSC00932.JPG

Ca vous scotche à la route

 

Vous parviendrez pourtant à Thoras, boirez un coup pour vous remettre et on vous dira qu'il ne reste que deux "mauvaises côtes " . Aïe ! Et puis bon, il ne reste que 300 m de déniv ... sauf que ...

 

DSC00934.JPG

Thoras

Ca monte à 10%, ça redescend, ça monte à 12%, ça redescend. Peut-être que vous mettrez pied à terre, mais personne ne viendra contôler. Ni vous aider.

Arrivés à Chanaleilles, il vous restera juste un col : un col "normal" . Comme c'est bon, un col normal à 5%, avec une route qui ne fond pas. Vous repassez devant, et à fond jusqu'au col, le moral est de retour ...

 

DSC00936.JPG

Puisqu'on vous dit que c'est PLAT !

 

DSC00938.JPG DSC00939.JPG

St Alban                                                                                       Camping "le galier"

 

Quand vous arriverez au camping de St Alban sur Limagnole , vous n'aurez pas le courage d'aller diner au village. Juste piscine, snack du camping, dodo. Tout ça pour 91 petits kilomètres qui n'étaient pas vraiment comme le tracé initial

 

 

 

Publié dans vacances - voyages

Commenter cet article

samaurore 21/07/2010 19:10



Même au Tour de France, ca ne leur arrive pas de faire fondre le goudron sur leur passage. Spectaculaire, et ca ne doit pas être facile à enlever! Heureusement que les rivières permettaient de
faire refroidir le moteur...



renarde1 21/07/2010 19:47



 Oui mais nous, on fait chauffer la route !!! Ce problème semble dépendre du type de revêtement car heureusement ce
n'était pas partout pareil



Cricri le Cyclo 19/07/2010 22:00



voilà une belle étape... s'il ne fait pas trop chaud... Encore!!!!



renarde1 19/07/2010 22:17



Euh celle-là à refaire sans les sacoches  



jef cyclo 38 19/07/2010 18:23



Serais-je prem's??? Je viens de lire avidemment les c.r. de J1 et J2. Passionnante chevauchée cycliste! Ruser au sommet d'une bosse, gonflé pour une renarde!!! Par ailleurs, impressionnant le
cocktail goudron-gravillons sur les pneus!!! Vivement la suite, et déjà bravo!



renarde1 19/07/2010 19:37



Mais oui Jef, tu es prem's comme souvent , j'ai déjà une idée pour ton prix spécial . Une fois passé le massif central
la suite sera plus tranquille , j'espère ne pas t'ennuyer