Dans le jardin de Lady Bona

Publié le par renarde1

Samedi 24 mars 2012, ski de randonnée, Col de Burlan (3207 m) , versant Sud ,1700 m D+  Total 7 h 

 

 

Lady Bona, comme je l'ai appellée familièrement , se nomme plutôt "La Dibona", du nom du guide et alpiniste Angelo Dibona qui en a fait la première ascension en 1913.

Vue sous certains angles, c'est une montagne mythique, dont la forme ne laisse pas indifférent  !!!

 

P1040347.JPG

Comme beaucoup de monde, j'étais souvent venue dans ce coin en été, à l'époque où je faisais plusieurs ascensions alpines chaque année. Le refuge du Soreiller, situé au pied de la fabuleuse flèche de pierre, sert de camp de base, il est fort fréquenté . 
J'ai ainsi gravi le Plaret, l'aiguille occidentale et centrale du soreiller, la Tête du Rouget , et finalement, en 1999, l'aiguille Dibona elle-même.

 

Par contre, jamais je n'étais montée là à skis ! Il faut que la route de la Bérarde soit dégagée, mais en même temps assez de neige pour pouvoir skier ces faces Sud surchauffées ! Par contre quelle solitude dans ce cirque du Soreiller  !

 

Le col de Burlan  , plus haut que la Dibona elle-même, devient l'objectif du jour. Nous sommes huit au rendez-vous à cinq heures à Grenoble, dont quatre filles !

On se gare aux Etages, un hameau situé sr la route de la Bérarde, et là il faut s'armer d'un peu de courage car cette balade commence par un portage des skis sur 400 m D+ .

On trouve la neige dans la gorge d'Amont, un névé durci par le gel nocturne et un peu bosselé, un peu technique à remonter à peaux de phoques. Certains préfèrent continuer le portage !

IMGP0943.JPG
Entrée dans la gorge d'Amont 
Quelques centaines de mètres plus haut, l'horizon s'ouvre, le terrain devient aussi plus facile

IMGP0945.JPG

IMGP0946.JPG
Dès qu'on est au soleil, il faut sortir les lunettes, la crème, la casquette ...

P1040351.JPG

 

La première pause a lieu au bout de 1050 m de D+  ... je dois dire que c'est plus dur que la dernière fois ! Je n'ai pas de pipette donc je n'ai pas bu en montant cette première partie , et mangé seulement une barre qui était à portée de main    De plus avec la chaleur sans un souffle de vent ça devient un peu physique  L'altitude est également plus élevée

 

Il reste environ 600 m D+ à gravir dans de belles pentes sans difficultés techniques, avec un panorama somptueux.
Le point d'arrivée est à gauche et au-dessus du col de Burlan, nous sommes à 3250 m d'altitude environ.

 

IMGP0953.JPG
Et voilà, on arrive. La Meije apparaît dans le fond  

 

IMGP0954.JPG 
Ca papote sur les rochers !

P1040358.JPG 

 

IMGP0956.JPG 

 

Ce col de Burlan, si débonnaire sur son flanc Sud qui était l'objet de notre quête du jour présente un couloir Nord à classer dans le ski de pente raide, voire extrême. J'y ai été faire un tour il y a quelques années, mais seulement dans sa partie inférieure.

 

Aujourd'hui on retourne à notre versant Sud  pour la descente ! Il est un peu plus de 11h du matin. Le haut a un peu de neige récente, et exposé Sud-est, il a un peu trop pris le soleil. La neige est un peu lourde et part en boulettes.

 

P1040359.JPG

 

IMGP0958.JPG
La bande des quatre filles (Brigitte, Laurène, Isa, Laure) 


On passe au refuge du Soreiller. De cet endroit il était possible de repartir à droite en direction du couloir Ouest de la brèche du Rouget, mais il est trop tard et il fait trop chaud : tout le monde descend !

 

IMGP0967.JPG

 Le refuge ... 

Où l'on peut encore admirer Lady Bona et ses célèbres voies d'escalade 

IMGP0964.JPG

En-dessous, le ski devient carrément excellent ! Le terrain de jeu est gigantesque, chacun choisit son passage !

P1040373.JPG

P1040379.JPG
Ca fait drôle de voir autant de monde dans un coin aussi sauvage !
P1040384.JPG
Benoît en action aux pieds de Lady Bona 

 

Nous sommes maintenant de retour à la Gorge d'Amont, bientôt le portage

IMGP0973.JPG

La Gorge à droite 

 

IMGP0975.JPG 
Yougs est superbe, tout auréolé de lumière 

 

Une petite demi-heure de marche, skis sur le sac, nous amène à la voiture. Certains marchent en chaussures de ski, d'autres portent les chaussures et ont sorti les baskets.  IMGP0977.JPG
Pas faciles les cailloux en chaussures de ski 

Juste avant l'arrivée on peut de nouveau skier un gros culot d'avalanche sur une cinquantaine de mètres D - .

P1040388.JPG

et maintenant une photo spéciale cyclistes !

IMGP0976.JPG

Au fond on voit la Route de la Bérarde : magnifique, entièrement dégagée et peu fréquentée à cette saison !

Il n'y a de la neige que sur les côtés ...

Une idée pour une balade un peu hors des sentiers battus depuis Rochetaillée ou Bourg d'oisans .

Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

salut Brigitte


Superbe coin que le Soreiller mais l'acces en ski fait pas rever. je suis sur que vous avez dut regarder le burlan, je suppute meme que certains avaient  l' idée en tete de redescendre
par là. Tu pourrais me renseigner sur le remplissage bien que je n'ai pas tros d'espoir avec cette année de secheresse.


Merci
Répondre
R


L'accès n'est pas trop désagréable car les 400 m D+ de portages sont plutôt faciles, névé en bas, puis bon sentier. 
C'est vrai on a regardé le Burlan Nord, c'était semble-t-il très caillouteux en haut. mais ce n'est pas une surprise ... difficile d'en savoir plus, personne n'a eu envie
d'essayer 



J

Photos magnifiques ! Beau temps... J'irais bien habiter à la montagne...


Moi, je me suis contenté d'un brevet Audax de 300 km à Troyes  (départ à 4 h et


retour à 19 h 15, 2200 m de dénivelé). La formule se perd et 2012 n'étant pas à


Paris-Brest-Paris, nous n'étions que 15.


A+


 
Répondre
R


Bravo pour ton brevet 300 km ! Sur le BRM de Grenoble aujourd'hui  ils n'étaient que 20 participants  Je n'y
étais pas  il faudra que je me crée mon petit brevet 300 de l'année  



F

Waouh ! Autant je te trouve parfois devenue tellement boulimique de vélo avec d'énormes sorties à répétition que ça ne me fait plus rien, que des randos comme ça, je trouve ça super ! Bravo
Brigitte.
Répondre
R


Jusqu'à il y a deux ans, je faisais de très grosses saisons de ski de rando (40 par saison). C'est plus éprouvant que le vélo car à chaque sortie il faut ajouter un lever à 3-4h et minimum 3
heures de route dans la journée , parfois 5 ou 6 h . 
Pour te donner une idée, faire 1000 m D+ en ski de rando, correspond physiquement à environ 100 km/ 1500 m D+ en vélo. Soit une sortie qui prend 5 heures voiture-voiture. 
A présent je fais moins de sorties, mais comme dit un copain "que des très belles " ...je suis aussi motivée par l'idée de retrouver ma "team ski" C'est un sport qui a beaucoup en commun avec le
vélo, découverte, endurance, partage ... et d'autres choses très différentes (engagement, dépendante plus forte à la meteo, technique et sensations de descente par exemple )



J

Très belle balade, ces paysages donnent envie!! Je ne suis allé qu'une fois en montagne, c'était en 1981 pour faire un stage photo dans le parc de la Vanoise.
Répondre
R


Très beau coin la Vanoise, en particulier pour y voir des animaux ! J'espère que tu auras l'occasion de retourner en montagne !