Ardéchoise 2014 : le vélo qui voulait faire les Sucs

Publié le par renarde1

 

Samedi 21 juin 2014, vélo de route, les Sucs 235 km, 4300 m D+ en 11h03 (roulé environ 10h50)

 

Le diplôme des Sucs d'Or

 

Ardèche Verte mercredi, arrivée vendredi de Laurent B qui loge à la maison pour participer aux réjouissances du samedi, peu à peu on approche du jour J .... vendredi en fin de matinée, je propose à Laurent une petite boucle de 60 km dans les coteaux au-dessus du Rhône, histoire de s'habituer un peu au climat local Je lui sers un petit 13-14% mais très court . On grimpera bien assez demain ! L'après-midi permet de faire connaissance et de se détendre un peu avant l'échéance  ... la nuit sera assez courte (toujours un peu agitée pour ma part !)

 

P1050767.JPG 

Team Mont Ventoux, le benjamin et le doyen !

10423984_10201885116721649_5694812332748533839_n.jpg

 

P1050769.JPG

Il est prêt ...

 

Samedi, cinq heures pétantes ... arrivée du "petit" Baptiste que je suis contente de revoir ! On charge nos trois vélos, nos trois candidats aux parcours de l'ardéchoise et c'est parti.

 

A St Félicien, je retrouve Georges Dupuis, puis avec Laurent je vais prendre place dans le sas des prioritaires (je suis très impressionnée )   Je dois cette position de privilégiée à ma place de 10 eme fille sur l'Ardéchoise l'an dernier, je ne suis pas sûre d'ailleurs qu'on était beaucoup plus que 10. Cela me permet de faire une belle rencontre avec Za Barthe Franquin, qui, on le verra plus loin, sera ce jour, pour la 3 eme fois consécutive vainqueur féminine de l'ardéchoise vélo Marathon ... 

 

P1050770.JPG

Za prête pour la Marathon ...

P1050775.JPG

Allez Michel !

 

Dans le sas, je retrouve aussi Lionel et Michel Aubriot. Devant, ce sont les VIP et Robert Marchand (qui a maintenant 102 ans) , qui partira quelques minutes avant le reste des troupes.

 

Il fait 17°C ... le temps est splendide ...

 

 

P1050772.JPG

Laurent et mon voisin Pierrot

P1050771.JPG

Robert Marchand et Isabelle

P1050776.JPG

Allez Lionel !

P1050777.JPG

Départ imminent

 

7h30 ... le départ est donné ...


J'espérais secrètement retrouver les jambes de mercredi, et très vite je constate avec bonheur que c'est le cas. Les vitesses affichées sur mon compteur dans le col du Buisson sont pour moi hallucinantes et sans me faire violence. Je suis emportée dans le mouvement, c'est royal . De plus je vois plein de monde (qui me double, bien sûr, étant partie dans les 300 premiers)

P1050778.JPG

 

P1050780.JPG

Georges est en route, il fera la Volcanique, son fils Patrick partira sur Les Sucs

 

Je vais ainsi voir Jean-Luc et Christine Stuby, Patrick Gilles et Valex en route pour l'AVM ; en haut du Col du Buisson, je retrouve Georges avec qui je fais un bout de chemin ... mais je le perdrai dans la descente. Je vois passer successivement Gillou, Baptiste et Franco (croyant qu'il fait l'AVM, je "l'envoie devant" pour ne pas le retarder ) puis Maurice .

P1050782.JPG

Les Nonières sont avalés avec le même brio . On doit avoir, en plus de l'euphorie, un peu le vent dans le dos. Je ne regarde pas ma moyenne au Cheylard mais j'entends dire quelqu'un "que ça ne fait pas 2 heures qu'on est parti" alors qu'on fait déjà route vers Dornas ...soit plus de 25 de moyenne ...

P1050786.JPG

Le Cheylard

 

P1050788.JPG

 

P1050791.JPG

 

Bientôt je suis rejointe par Bruno Matthieu, que je n'ai pas vu depuis le BRM 400.  Nous roulons globalement à la même vitesse, mais pas dans le détail. Là il me largue dans le faux-plat montant. Je me calme un peu dans la montée de Mézilhac, tout en gardant un bon rythme.

 

P1050794.JPG

 

P1050796.JPG

 

Parfois on se dit qu'on va s'économiser ...aujourd'hui je me tiens le raisonnement inverse : rouler du mieux que je peux quand il fait frais. Il sera temps de repasser à l'ordinaire quand le soleil m'y forcera. J'ai fait assez de 200, et parfois en tapant dedans au début, pour savoir que ça ne m'empêchera pas de rejoindre St Félicien.

 

J'ai relu il y a peu de temps un article datant de 2009 ... où je disais surveiller le compteur pour ne pas descendre sous les 10 km/h dans la montée de Mézilhac !!! On dirait que la barre s'est un peu relevée

 

 

10h30 Mézilhac


P1050797.JPG

Oh un Cricri devant ...

 

Je suis doublée par Michel Buisson qui fait la Volcanique. Il me dit que Cricri est juste derrière, je profite d'une petite pause ravito pour le laisser revenir; il me salue et continue sans s'arrêter, alors je remonte sur mon fidèle destrier et me lance à ses trousses. Nous allons rouler plus ou moins ensemble pour toute la partie Gerbier et Sucs, tout en convenant de ne jamais s'attendre. 

cricri.JPG

Nous nous offrons quand même le plaisir de passer au même instant le contrôle de Lachamp Raphaël

 

P1050798.JPG

 

P1050803.JPG

 

P1050805.JPG

Dans cette partie plutôt roulante, sans longues remontées , Cricri et Bruno sont plutôt devant moi, et je m'en rapproche à chaque bosse. Je fais un arrêt aux estables pour boire sucré et remplir mon bidon, je les rejoins finalement au Col du Vialard, c'est le premier arrêt de Cricri.

 

P1050806.JPG

24°C ... c'est parfait, jusqu'ici ... le paysage est fabuleux ... et on se régale.

P1050808.JPG

Il n'y a plus personne ... la petite centaine de participants des sucs est disséminée dans la montagne. Quand aux AVMarathoniens, je n'ai jamais compris avec certitude quand les premiers nous ont dépassé.

P1050812.JPG

 

P1050813.JPG

 

10447061_887180947963396_9111082530498410413_n.jpg

Dans la belle et dangereuse descente vers St Clément, je vois les copains prendre pas mal d'avance ... je regrette de ne pouvoir faire des photos (il faudrait m'arrêter) et je me dis que je reviendrai pour la grimper ... la route à flanc de montagne abrupte nous fait plonger dans la chaleur, qui pour l'instant monte du bitume en vagues irrégulières. Pour atteindre Chanéac, il faut remonter un peu, en plein cagnard.

 

13h30 Chanéac

 P1050814.JPG

On arrive à La Chapelle sous Chanéac, sous un soleil féroce

 

 

Un petit coup d'oeil au thermomètre, 39°C .

Tant pis, je prends deux minutes de pause. je bois, je recherge le bidon et surtout ... je mouille le maillot pour qu'il me garde au frais. Cette petite pause a été cruciale.

 

P1050815.JPG

S'imprégner de l'ombre ...

 

Et maintenant je mets le petit plateau, je monte, et je ne regarde surtout pas ma vitesse. Par temps chaud je peux être désespérante, je préfère ne rien savoir. Ca ne se passe pas si mal. Les passages les plus raides sont à l'ombre.

Un peu plus haut, je double Cricri qui fait une pause sous les arbres.  Je continue de manière régulière et imperturbable, en me disant : plus tu montes, moins il fera chaud

 

P1050816.JPG

Il n'y a pas foule dans ce coin !

P1050818.JPG

Yesss, lac de St Martial, pas de baignade aujourd'hui !

 

La descente sur Borée suffit à rafraîchir le moteur, à Borée je retrouve Bruno qui a l'air en surchauffe, il me demande si ça va, je lui dis que oui, et je me dis que c'est vrai, ça va bien. Un coup d'oeil à la pendule me dit que j'ai grimpé les 590 m en 45 mn , ce qui pour moi n'est pas mal du tout.  Cela me donne des ailes.

 

P1050819.JPG

Et voilà Michel Aubriot !

 

10482268_10201895214494087_4157370089281920255_o.jpg

Michel me photographie, j'ai l'air super méchant , gniark gniark gniark

 

Je n'ai qu'un petit souci, 500 m désagréables au début de chaque montée. Puis ça repart. La petite remontée vers St Martial, que je n'aimais pas, est accueillante aujourd'hui sous des sapins à l'ombre épaisse.

 

Quel désert à St Martial ... j'imaginais encore un peu d'animation ... je pars dans la descente , et je suis doublée par Michel .... voilà un AVMarathonien qui va nous faire un joli chrono  ! (pour info l'AVM rejoint le parcours des Sucs après avoir fait environ 45 km et 1000 m D+ supplémentaires)

 

Le faux plat descendant jusqu'à St Martin de Valamas, normalement reposant, me casse les pieds : il y a un vent qui remonte la vallée, rouler à 30 km/h en solo me demande un pédalage soutenu . Finalement je me sens plus à mon aise dans la montée de St Agrève, où malgré un peu de vent là aussi, je monte bien et je commence à trouver quelques cyclistes à reprendre.

Il y en a de plus en plus.

P1050820.JPG

 

P1050821.JPG

St Julien Boutières

 

P1050823.JPG

 

 

16h10 St Agrève

Avant d'arriver à Freydaparet, Patrick Gilles (AVM) me dépasse. Je repense à Yann qui m'avait dépassé au même point en 2011, en me disant, je pense que je vais faire un bon temps. Patrick est fort à son l'aise sur l'AVM !

 

 

Allez maintenant, Rochepaule. Double. Celui-là. Et le suivant là devant. Tu peux le faire. 13,5 km/h. Ca va. Garde cette vitesse. Celui-ci aussi, il roule trop doucement, dépasse-le. Je me prends au jeu.

A Rochepaule, j'ai un petit creux, j'attrappe quand même du pain, du fromage et un morceau de banane, et reprends de l'eau. Ce sera mon dernier arrêt.

Dans la dernière remontée à Lalouvesc, là aussi encore pas mal de monde. Il y a ceux qui gromellent et ceux qui poussent le vélo ... ceux qui sont arrêtés ... j'ai bien un peu de mal maintenant, je commence à sentir le dénivelé accumulé , je paye le prix des envolées du matin ... mais je monte encore assez bien ... certes un peu plus "au mental". Mais quand on en est là !

Bientôt la pente s'écrase ... derniers kilomètres de "montée" ... je devrais reprendre de l'eau au ravito, mais le vélo refuse de s'arrêter !

Vas-y ! Vas-y ! Pédale jusqu'à St Félicien !

Mais je voudrais bien faire une pause pipi aussi ...

Quoi ! A 25 km de l'arrivée ! Pas de pause! Tu t'en occuperas après !

 

Bon ben ... par chance un gars sympa me propose de prendre la roue jusqu'au col du Buisson, on double tout le monde ...puis c'est la descente ... rha la petite remontée finale, elle fait mal !

 

18h33 St Félicien

 

10448515_10201895244454836_7578265065525213682_o.jpg

A l'arrivée, près du podium où je n'arriverai pas à monter bien qu'étant 3 eme de catégorie   ... et en fait 3 eme fille tout court (mais les résultats définitifs ne sont pas connus au moment du podium ...) , je retrouve Laurent qui a connu quelques difficultés en route et a du tronquer une partie du parcours, ainsi que Michel (1 er de sa catégorie sur l'AVM) puis bientôt Za une nouvelle fois sur le podium de l'AVM. 

 

Lionel a également terminé l'AVM, quelques minutes après mon arrivée. Il me talonnait en fait

 

P1050825.JPG

Michel sur le podium de l'AVM (1er de cate)

 

Non loin de là Bruno puis Cricri en finissent avec les Sucs, Franco lui ayant bouclé une demi-heure avant moi .

P1050829.JPG

Et maintenant Za ...

 

Un SMS m'avertit de l'arrivée imminente de Gillou et Baptiste : ils sont ensemble à Lalouvesc.

 

Cette année, un dispositif avait été mis en place par l'organisation pour éviter des arrivées trop tardives : faire descendre les personnes arrivant après 19h30 à Lalouvesc direct sur St Félicien, sans passer par le Col du Buisson. Cela tronque 8 km de faux plat descendant. J'avais discuté de ce sujet avec le responsable de la sécurité, et je lui avais dit "oh nooon ! ne faites pas ça à ceux qui terminent tard l'AVM ! " En effet, c'est décevant, cela donne la sensation de n'avoir pas bouclé la totalité, malgré les 270 bornes/ 5300 m de D+.

 

Cela arrive à Baptiste et Gillou, et ils sont déçus ... Valex passera en force le barrage pour boucler le vrai parcours en mémoire d'un ami récemment disparu. Globalement, je trouve qu'il y a peu de considération à l'arrivée pour les finishers d'un si beau parcours, et cela me choque. Moi je vous le dis, les copains, vous avez fait un truc magnifique .

 

Quant à moi, absolument ravie de mettre 1h34 de moins qu'en 2011 .!!!.. alors que cette année j'ai roulé la plupart du temps seule, et avec des températures qui en principe m'effrayent un peu.

 

La soirée se termine au camping de St Victor , nous sommes 17 !  Super soirée à l'initiative de Valex qui rassemble les copains de toutes les régions ... qui permet de retrouver Yann qui a fait un parcours de 3 jours avec son père, Pierre Carlin et son épouse Valérie qui a fait ses premières armes aux Boutières, 

 

Un beau point final à une semaine riche en rencontres et en émotions.

 

P1050831.JPG

Yann en compagnie de son papa qui viennent de faire le parcours du Tanargue en trois jours.

 

PS Je ferai un petit récapitulatif des parcours bouclés par les membres de la TMV sur le site dédié !

Publié dans vélo

Commenter cet article

veloblan 26/06/2014 15:50


Ben dis donc, tu deviens une pro, bravo et d'accord avec tes propos sur l'AVM un peu comme le parcours de l'an dernier que j'ai fait a Meyrues, personne a l'arrivée apres 280 bornes, c'est
frustrant, mais les petits parcours sont maintenant prioritaires, c'est d'ailleurs là qu'il y a le plus de monde. C'est bien pour ça que je fais mes propres parcours seul ou avec 1 ou 2 copains,
fini pour moi les grosses organistions.


Encore chapeau et tu as fait de belles rencontres ( Isa et Mr Marchand)

renarde1 26/06/2014 18:07



Oui dommage pour l'accueil sur les longs parcours ... je pense que le Trirhéna pourrait te plaire car je suis sûre que Bridou et son équipe auront du respect pour tous les participants même si
l'affaire est coriace .
Un peu trop pour moi pour l'instant.
J'étais bien sur les Sucs. 21,7 de moyenne roulée sur ce rapport distance/dénivelé est supérieur à mes performances ordinaires. Mais c'est sutout que je me sentais tranquille et régulière, et pas
de coulage de bielle en route. On est très tranquille sur ce parcours choisi par peu de cyclistes (109 sucs et 70 AVM environ)



Alex 26/06/2014 11:10


Bravo à toute l'équipe
quelle course dans ces jolis paysages !
belle ambiance dans le groupe même si chacun a choisi son rythme et son parcours

comme Joris, je pense que l'an prochain j'essaierai d'y participer (sucs, ardéchoise ou volcanique)
les récits de Baptiste m'ont lancé dans l'aventure Dodécaudax que je tente depuis le début de l'année
l'an prochain sera sûrement l'année de l'ardéchoise et des BRM

renarde1 26/06/2014 18:02



L'ardéchoise et les BRMs, beaucoup de "grands jours" pour toit en perspective !


On a effectivement choisi, pour cette journée "course" du samedi, de rouler chacun à notre propre rythme, contrairement
aux BRMs où on roule ensemble le plus possible. C'est intéressant de comparer les heures de passage ... j'ai pu voir que je grimpe pas trop mal, que je traine dans les faux plats et que je
remonte du monde dans les 50 derniers km !



Lionel 26/06/2014 10:23


Ce fût une sacré belle journée de vélo. Quelques petits regrets quand même : n'avoir pu partager la route avec EricL que jusqu'au Gerbier de Jonc et non St Martial comme prévu ; être passé si
près d'un passage de ligne d'arrivée avec toi ; et enfin avoir loupé l'after, faute d'avoir repris contact avec la bande en fin de journée, grrrrr.


 


 

renarde1 26/06/2014 17:59



Super ton résultat sur la marathon ... tu as des atouts certains pour les beaux et gros défis ...19 eme sur l'AVM ... ouah ! Tu vas nous faire un jour un RPE ? un Tour du Mt Blanc Cyclo ? un DFU
avec les 7 cols ? 
Chapeau en tout cas ... moi je regrette d'avoir oublié de te parler de la soirée sur la ligne de départ.


Quant à me rattrapper ... hihi je suis fière de t'avoir échappé dans la course poursuite.
Pour info, en 2011, Olivier m'avait doublée juste avant le Gerbier de Jonc ... un grand souvenir ... mais un peu plus il
passait moi au point de jonction des circuits ! Cette année, le premier "connu" à me doubler fut Michel Aubriot, sous St Martial.




bosses21 25/06/2014 19:17


@Pierre : bref je vais me faire bouffer tout cru !  Mais si c'est fait dans la bonne humeur... je serais heureux de rencontrer les membres de la TMV !

renarde1 26/06/2014 17:52



C'EST dans la bonne humeur ... n'aie pas d'inquiétude



Pierre 25/06/2014 13:08


à Boss21 participer à l'Ardéchoise ( sur tous les circuits ) avec notre équipe TMV est une source de bonne humeur et de performances de bon aloi ...attention nos féminimes sont redoutables.Nous
vous attendons pour la  version 2015.


A+Pierre

renarde1 26/06/2014 17:51



J'espère bien qu'on aura des féminines en nombre aussi le samedi ... il n'y a pas de raison d'embêter les garçons que le mercredi