BRM 200 km de Grenoble : la grande fête de famille

Publié le par renarde1

Dimanche 3 mars 2013, vélo de route, 207 km, 1850 m D+, en 9h01 (total 10h15)

 

 

 

 

Pour la troisième année consécutive, je participe ce 3 mars au Brevet 200 km de Grenoble, qui a le don de fédérer les copains ; c'est la troisième année aussi qu'une belle journée est annoncée pour cet évènement, après une édition 2010 qui était restée dans les mémoires à cause de la neige en abondance !

IMGP5573.JPG

Deux bonnes bouilles au départ - Ca caille !

IMGP5574.JPG

A rester immobile, tout le monde est un peu tremblotant !

IMGP5575.JPG

Ne pas oublier de s'hydrater (Michel)

IMGP5576.JPG

Pas mal de participants en vélo couché !

IMGP5577.JPG

Bon, ça va se lever oui ???

 

Le parcours a changé, c'est un joli parcours facile dans les Chambaran et la Drôme des Collines qui est au programme ; j'en connais chaque passage, mais ça me plaît. Ce BRM est une occasion unique pour retrouver presque tout le petit monde des cyclobloggeurs et des copains avec qui j'ai déjà partagé des sorties dans la région.

 

Jugez plutôt !   Cricri, Valex, Thierry, Cisou, Baptiste, Vincent, David, Michel M, Franco, Robert , Yann dit Benny, Hervé dit G-40 Power ainsi qu'Alain et Jacques, qui ont eu la gentillesse de m'emmener en voiture depuis Valence . La suite nous apportera aussi d'autres rencontres, mais la suite ... ensuite !

La Team Mont Ventoux est remarquablement représentée ici !

 

Nous nous retrouvons tous au fil des minutes qui s'écoulent avant le départ, dans un froid humide assez mordant. Jean-Philippe nous a préparé du café et du gâteau au chocolat

 

IMGP5578.JPG
Le berger allemand garde le Sokol de Cisou

IMGP5579.JPG

Alain et David

IMGP5580.JPG
Vincent va signer brillamment son premier 200 km ( son record est à 120 km)

 

 

Cela fait quand même du bien de démarrer à bonne allure sur la piste cyclable car on a besoin de se réchauffer ; les 35 km de piste ne me semblent pas longs, mais c'est quand même sympa d'en finir avec cette section et d'attaquer la montée vers Vinay, Varacieux puis le col de la Féta de Chambaran, une montée agréable en pente douce.  Je la fais en discutant avec Vincent ; il y a toujours pas mal de neige dans le secteur .... l'hiver n'a pas encore tiré sa révérence. Malheureusement Michel va être victime quelques dizaines de mètres devant nous d'une chute à faible vitesse, qui semblait sans gravité mais finalement il se retrouve aujourd'hui avec la main dans le plâtre après avoir terminé tout le brevet ainsi !

IMGP5581.JPG

 

IMGP5583.JPG
Bon il y a des câbles sur la photo, mais y a aussi Cricri alors je la mets quand même

IMGP5586.JPG
Ca piaille !

 

Nous nous regroupons tous à Roybon pour le pointage, et je retrouve Cricri et Valex pour reprendre la direction de Montrigaud, puis pour la partie très roulante qui nous amène à St Donat sur L'Herbasse, où Valex remédie à une crevaison lente, l'occasion pour d'autres de manger un morceau. 

Pierre (de la Team Mt Ventoux lui aussi !) est venu de Sillans nous rendre visite sur le brevet, il fera une belle sortie de 120 km .

IMGP5590.JPG
Pierre nous a fait le plaisir de venir nous retrouver !

IMGP5591.JPG
Cricri, Yann et Baptiste ... sur le départ ?

IMGP5593.JPG

Sur les crêtes le soleil est de plus en plus chaud et franc ...

IMGP5594.JPG

Cricri est quelqu'un de courageux !

IMGP5595-copie-1.JPG

Allez le beau Yann, retourne-toi un peu qu'on voie ton visage !

 

Nous traversons dans St Donat la zone de travaux (ces travaux traînent en longueur !!!) pour prendre la route de Chteauneuf de Galaure. Nos " grimpeurs" s'illustrent dans la bosse assez tranquille qui suit, je continue avec Vincentt P, on les garde en vue longtemps car on ne monte pas si mal mais dès le faux plat descendant contre le vent ils nous explosent !

 

Je me retrouve avec Jacques et Alain pour gravir la côte relativement raide qui traverse le village de Chateauneuf de Galaure. Un nouveau regroupement s'effectue au sommet, où toute l'équipe se reconstitue. La partie suivante, via St Sorlin, Moras, Lens Lestang puis Lentiol , ne comporte plus de bosses importantes. Ce terrain me permet de passer du temps avec Cisou, puis avec Baptiste, dans cette même petite vallée où j'avais eu un coup de fringale au cours d'un 200 Pas de souci aujourd'hui (à part ma toux si je force), je ralentis très légèrement car Baptiste a un petit coup de mou.  Il rebondira ensuite dans le col de Toutes Aures !

IMGP5597.JPG
Avec Baptiste vers Lentiol

IMGP5598.JPG

Après un pointage à St Etienne de St Geoire, je reçois un appel de Jef , il est en haut du Col de Toutes Aures , avec son tout jeune Bianchi Oltre. Une dernière grimpée au soleil au milieu des neiges, et nous voici là-haut pour un bon moment de convivialité avec photos !  Dominique et Thierry du club de Tullins sont présents également .

IMGP5602.JPG
Thodure

IMGP5600.JPG

 

IMGP5601.JPG
Franco toujours en forme pour grimper les bosses !

IMGP5606.JPG

 

IMGP5610.JPG
Col de Toutes Aures

IMGP5612.JPG

Il nous reste une grosse cinquantaine de kilomètres, sans difficulté aucune si ce n'est les "longueurs" de la Voie Verte parcourue et reparcourue au cours des brevets. La belle cohésion du groupe continue, car nous roulons souvent tous ensemble, parfois en deux petits groupes. C'est l'occasion pour moi de discuter un peu avec le petit Benny

L'arrivée d'un brevet a un petit côté "symbolique" bien spécial, avec le dépôt des cartes, le goûter offert par Jean-Philippe qui cuisine toujours lui-même quelque chose, le thé et les rituels photos.

IMGP5617.JPG
Pont des martyrs, ça sent l'écurie !

IMGP5620.JPG
Prêt pour le rituel d'arrivée !

IMGP5621.JPG

Notre équipe a donc mis environ 10h15, 10h20 pauses comprises, pour boucler l'affaire ; au sein de l'équipe les moyennes roulées semblent varier de 22 à 25 km/h !  (23 km/h pile pour moi) .

Alain et Jacques ont bien apprécié l'ambiance du groupe , je suis fière de mes copains et de leur comportement !

Pour ce qui est du parcours, je pense que tout le monde l'a trouvé bien adapté à cette date précoce, roulant et facile.

Pour ma part, c'est curieux car je n'ai eu aucune difficulté pendant le brevet, et pourtant aujourd'hui je suis totalement cuite, pas au niveau des jambes, mais une grosse fatigue générale qui est sans doute le prix à payer d'avoir fait des efforts sans être bien remise de maladie. En tout cas ça ne m'a jamais fait ça après un 200 !!!

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David 12/03/2013 06:39


Salut Brigitte, c'est un régal de relire ton article, une semaine après je revis ce BRM où toutes les conditions étaient réunies pour en faire une magnifique balade.


A bientôt, peut-être samedi pour partager un bout de 300 sur des terres que, là aussi, tu connais sur le bout des doigts !

renarde1 12/03/2013 12:38



Oui samedi j'espère venir faire avec vous la partie ardéchoise (et drômoise) du BRM A très bientôt donc !



l'Ange Blanc 10/03/2013 14:58


Beau résumé de cette belle aventure de plus de 10h00 de selle !!! mais avec une équipe d'amis ça doit passer rapidement.

renarde1 10/03/2013 15:02



Sur la selle, seulement 9 h ... mais il y a toujours quelques pauses sur un brevet Ca passe très rapidement avec une
telle équipe ...



veloblan 08/03/2013 22:57


Ben tout les 200 y sont, même qu'on est presenté ensemble, Brigitte et Michel hé hé hé !

renarde1 09/03/2013 08:43




Il s'en passe des choses derrière mon dos !



veloblan 08/03/2013 22:05


Je viens de découvrir ton 200 sur Twiter, et ben y avait du monde, vous avez du avoir soif! ha ha!

renarde1 08/03/2013 22:36



Que fait mon 200 sur twitter terrible ces réseaux sociaux ! Ca oui il y avait du monde et du beau monde ... ça  a
piaillé ... mais je n'ai pas fait un seul arrêt au bar



Eric 07/03/2013 04:31


Beau CR Brigitte ! 


Le parcours est joli surtout avec la neige dans les champs. J'aime bien l'eglise avec les galets incrustres dans le mur, c'est typique de cette regions et dans certains coins du Vercors. 


Je pense que ta fatigues est du a ta pratique un peu trop "too much" du cyclisme, car,  rouler presque 2000 km pour un mois de janvier ( ce qui est beaucoup) avec des temperatures basses, et
bien, le corps n'apprecie pas (tous les medecins du sport te le dirons)  . Et, le fait que tu soit tomber malade n'est pas etonnant, ceci est du a un sur-entrainement. 


Sur ce, reposes toi bien. 

renarde1 07/03/2013 09:56



Oui joli parcours ce brevet ... et convivial avant tout 


Mais pas du tout d'accord avec toi en ce qui concerne ma fatigue !!!! Aucun surentrainement, ça n'existe que pour des gens qui s'entraînent, pas pour des gens qui promènent le vélo.
Ca fait trois ans que j'ai le même rythme, avec 1900 km en février dernier par -10°C ... 2700 km en octobre sans aucune fatigue ... ben non ...on est trois à la maison, trois à avoir eu la
grippe, une grippe ramenée du bureau, des milieux confinés, et ni mon mari ni ma fille ne font du sport intensif . Le vélo n'y est pour rien. Je suis asthmatique (j'avais ce problème bien avant
de pratiquer le vélo) et du coup les séquelles de grippe trainent en longueur, ce qui explique que j'étais fatiguée après le 200.


En ce qui concerne le sport par température basse (et bien plus basse encore) , j'en ai toujours fait : alpinisme, ski de rando, etc ... le -20°C est courant.