Corbières (2/3) Jouer à chateau perché

Publié le par renarde1

Samedi 2 novembre 2013, vélo de route, Corbières, 121 km, 1725 m D+ en 7 h(total 8h30)

 

 

Nous sommes donc, depuis la veille, hébergés en chambre d'hôte dans le petit village de Lagrasse, connu pour son abbaye du 12 eme siècle. Le village vit un peu "à l'heure espagnole", on s'y lève tard ... d'ailleurs, la dame qui tient la chambre d'hôte était très surprise (et un peu contrariée) qu'on veuille prendre le petit déjeuner à 8 heures (ce qui est déjà bien tard, quand on connait la longueur des journées de novembre) ... surprise encore qu'on soit à lheure ... et peut-être aussi qu'on dévore la TOTALITE des croissants et du pain

Elle n'a pas l'air habituée à une clientèle un peu sportive !

L'idée d'aujourd'hui est de relier Lagrasse au chateau de Peyrepertuse, et de le visiter si on a le temps (j'avais quelques doutes là dessus quand même)

 

Avant de partir, on achète la carte 1/100 000 eme du coin . C'est un petit plaisir que je m'offre, j'adore consulter les cartes Et on fait quelques photos de Lagrasse, de jour, car on ne l'a vu que la nuit !

P1020245.JPG

Lagrasse, l'abbaye

P1020246.JPG
Lagrasse, la tour

P1020300.JPG

Lagrasse, vue d'ensemble, prise le 3/11

 

12°C et le soleil qui ne demande qu'à venir, ça part bien de nouveau pour cette journée. Le parcours commence par une longue section très roulante, en très légère montée (1%) , qui nous fait passer d'un terrain de vigne assez ouvert à de petites gorges entre des collines assez abruptes, toujours sur une route excellente et déserte.  On découvre rapidement un premier chateau, celui de Durfort, sur son piton rocheux. Ca ressemble un peu à l'Ardèche, par exemple la vallée de la Cance.

P1020249.JPG

Chateau de Durfort

 

P1020256.JPG

Route de Termes

P1020260.JPG 

Rouge !

 

Le village de Termes et son chateau sont indiqués à 5 km, on décide d'y faire un aller-retour. La route est superbe, dans des gorges qui sont une invitation au canyoning, d'ailleurs nous y verrons toute une équipe qui se prépare. Nous nous arrêtons au village, sans monter au chateau, qui est assez proche.

P1020263.JPG

Arrivée à Auriac

P1020264.JPG

La minuscule boutique d'Auriac , on peut y trouver aussi des boissons !

 

De retour à notre route, nous devons bientôt nous élever (modestement) jusqu'au village de Montjoi superbement situé dans les Gorges de l'Orbieu. On trouve de l'eau dans ce village, comme dans beaucoup d'autres ce coin.  Le paysage est varié, parfois encaissé, parfois plus ouvert. Après une nouvelle section de petite vallée douce, commence la montée au "vrai col" du circuit, le col de Redoulade.

P1020266.JPG

 

P1020267.JPG

Cette montée est un peu en deux parties, puisqu'après le minuscule village d'Auriac (où se trouve une petite boutique de produits locaux) il faut redescendre un peu puis remonter avant d'arriver au col , indiqué à 705 m sur la carte, à 752 m sur le panneau ... qui a raison ? 

 

P1020268.JPG

Soulatgé

P1020269.JPG

Un petit coin d'été !!!

 

Une longue descente nous mène à Soulatgé (soulagés ?  ) , où nous décidons de pique-niquer sur une petite place tranquille. Au resto du coin on nous sert même le café dehors au soleil, le thermomètre du vélo ira jusqu'à afficher 27°C !

 

Il est plus de 13 h 30, nous repartons toujours en légère descente pour gagner ensuite par une montée assez courte le col de Grès, puis celui de la Croix Dessus, dominés par le Chateau de Peyrepertuse, et nous hésitons à y grimper à pied par le GR . Mais il y a une route par le village de l'autre côté ... alors on fait le tour de la montagne ... il y a bien une route sur 4 km .

Et quelle route !

P1020270.JPG

Le chateau est en haut à droite

P1020272.JPG

Duilhac sous Peyrepertuse

P1020277.JPG

Ecole de parapente

P1020279.JPG

Les terribles derniers virages de la montée au chateau

 

Ca part "normal", puis une rampe à 13% se présente. Elle sera suivie de bien d'autre, mais au début, ces rampes sont suivies de sections plus douces. Après le parking des bus, je "sens" le raidard En effet la dernière partie est terrible, jamais au-dessous de 11-12%, et souvent à 15 % , sur 2 km . Je suis contente de voir  qu'avec le mulet , et même en 30 x25 au lieu de 30 x 30, j'arrive à grimper cette affaire sans me mettre dans le rouge.

P1020280.JPG

 

P1020278.JPG

Le Donjon haut perché

P1020281.JPG

Il est maintenant pas loin de 15 h, trop tard pour visiter le chateau si on veut finir avant la nuit notre balade ; le retour comporte un minimum de 50 km et plusieurs cols .Il faudra revenir car l'endroit est spectaculaire ! Pour ce chateau, celui de Queribus tout proche, et aussi les gorges de Galamus que j'aimerais faire en vélo mais aussi en canyoning !

P1020284.JPG

Cucugnan

 

Après le court Col du Triby, nous passons sans nous arrêter sous Cucugnan et son moulin.

Y-a-t-il un curé à Cucugnan ? la nouvelle d'Alphonse Daudet commence ainsi

 

"L’abbé Martin était curé… de Cucugnan.

Bon comme le pain, franc comme l’or, il aimait paternellement ses Cucugnanais ; pour  lui, son Cucugnan aurait été le paradis sur terre, si les Cucugnanais lui avaient donné un peu plus de satisfaction."

 

Combien sont-ils aujourd'hui, les Cucugnanais ? Ils sont 137 , après avoir été plus de 300 aux 19 eme siècle.  Dans l'ensemble tous ces villages sont petits, et peu habités !

P1020286.JPG

Le vin est partout dans cette région !

P1020290.JPG

E.T. Téléphone Maison .... E.T. Téléphone Maisons !

P1020292.JPG

Le retour, agrémenté de plusieurs petits cols suivis à chaque fois de très bonnes descentes, est tout aussi joli que l'aller ; ce circuit, comme celui de la veille, est taillé pour le vélo, les points d'intérêt sont très nombreux et les routes peu fréquentées voire désertes  (j'ignore comment c'est en été)  Nous franchissons le col d'En Gleize, le col du Prat, le col de Liges , le col de la Tranchée et le Col de Villerouge !

P1020294.JPG

 

P1020297.JPG

Coucher de soleil ...

P1020295.JPG

 

soir.JPG

Le tout en regardant le soleil se coucher peu à peu, pour finir à 17h45, avec un début de pénombre. Il n'y avait rien de trop mais quelle jolie découverte de la région que ce circuit !

 

PS : la montée au château n'est pas obligatoire ... mais si vous aimez, on dit que Queribus serait pire avec un passage à 22 %

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans vélo

Commenter cet article

Alex 07/11/2013 21:17


Peyrepertuse et Quéribus, les 2 + jolis châteaux cathares


En 1 sortie, tu as fais les principaux châteaux du coin !


22%, ça va, ils sont courts !!, rajoute en + le vent , et comme il y a souvent du vent là haut


 

renarde1 08/11/2013 20:44



Eh eh à tester celui-là quand même ... mais je reviendrai !



franco 05/11/2013 19:00


voilà une deuxième partie bien sympa et bien plus sérieuse avec de bonnes rampes,une belle ballade qui sent bon la tranquillité côté circulation,le pied!!!

renarde1 05/11/2013 20:14



Un peu comme l'Ardèche, la région est très riche en routes donc on peut choisir sa difficulté.


Dans le genre sérieux, il y a ça http://vca-cyclosport.over-blog.fr/article-21578803.html


C'est vrai que question calme, c'est pas mal du tout !!!



Nanie 05/11/2013 10:33


Coucou, on a toujours l'impression d'être avec toi quand tu racontes tes récits de balade. Dommage qu'on ne puisse pas lire correctement un passage, écris noir ou gris sur noir. Mais je pense que
l'année prochaine, entre 2 saisons, j'irai faire un opetit tour dans ce coin perdu!!!

renarde1 05/11/2013 13:20



Je vais essayer de corriger mon bug (Le thème choisi modifie les couleurs et d'autres paramètres, ce qui complique le travail)



Pierre 04/11/2013 22:16


Pour le chateau de Queribus il aurait bien fallu ta F1 Time il y a effectivement du 22% sur plusieurs centaines de mètres : intense mais quelle beauté.


Pierre

renarde1 04/11/2013 22:23



Oh oh j'ai affaire à un connaisseur !!!! Il faut que j'y retourne pour Queribus



Philippe 07 04/11/2013 22:01


Une jolie région à condition que la Tramontane ne souffle pas et en cherchant un peut on trouve de bon petits producteurs de vin qui heureusement se sont bien amélioré. A+

renarde1 04/11/2013 22:14



très juste ! La Tramontane a soufflé le dimanche, on l'a vue à l'oeuvre   Sûr qu'on doit pouvoir trouver de bons
produits, ou petits restos , dans ces villages perdus !