Le casse-pattes des collines

Publié le par renarde1

Lundi 16 juin 2014, vélo de route, Drôme des collines et Chambaran, 200 km, 2724 m D+ en 9h48 de selle (10h40 au total)

 

Ce matin le réveil sonne une heure trop tôt donc on est debout à 6 heures sans l'avoir spécialement prévu.

Du coup je suis sur le vélo à 6h45 mais à 7h05 je suis de retour ... j'ai oublié ma clé Comme toujours dans ces cas-là je repars avec une légère variante .

 

P1050671.JPG 

J'aime bien partir tôt ..

 

L'idée du jour est de grimper sur les collines, les unes après les autres ... d'ailleurs le plat n'est pas très agréable car le vent de N est déjà bien réveillé (à supposer qu'il dorme la nuit celui-là !!!)


Ma première petite grimpée part des Balmes, restaurant le Tahiti , et m'amène au-dessus de Peyrins. ce n'est que mon second passage en montée sur cette petite route, le premier datant d'octobre dernier, dernière montée d'une belle journée.
Entre Peyrins et Genissieu je prends à gauche la route de la Savasse, rivière qui qui comme le Chalon est pratiquement à sec.

P1050672.JPG

Ouais ouais je vais grimper mais là c'est vrai que c'est plat !!!

 

P1050673.JPG

Cote Maréchale : ça c'est fait !

 

A St Michel m'attend un morceau de choix, la côte Maréchale assez connue dans le coin. Elle est à la hauteur de sa réputation avec un 17% bien tapé, heureusement annoncé par deux ou trois cent mètres de redressement progressif (et suivi par une pente "dégressive" pour revenir tranquillou à la normale). Descente raide sur Chalons, re-bosse assez courte, descente raide sur Crépol, re-bosse et descente moins raide sur St Christophe et le Laris.

P1050674.JPG

Le Chalons

 

Et là, et là ... non pas St Julien et ses 24 % , je n'ai pas le mental Je n'ai fait qu'une fois cette bosse remarquable et j'étais en bonne compagnie, pourtant elle m'avait parue vraiment raide ! Le vélo refuse de tourner et file tout droit vers Montrigaud.

P1050677.JPG

Paisibles les collines ...

 

Le vent est moins sensible, et le relief très accidenté diminue son influence (peut-être bien qu'il fait passer ma vitesse de 6,3 à 6,2 km/h dans un 17 % mais je ne m'en aperçois pas )

P1050678.JPG

"REGARDE ST CHRISTOPHE ET VA-T-EN RASSURE "

P1050679.JPG

L'église de ST Clair, la petite soeur de celle de Roybon, dommage pour les fils électriques  !!!

P1050680.JPG

La végétation particulière du Camp des Chambarans

 

J'arrive à St Clair, et après avoir traversé la Galaure (qui elle,  a de l'eau), je remonte aussitôt en face pour arriver ensuite à Thodure puis Viriville. Ou, tout comme Cricri, je prends de l'eau à la fontaine, mais de jour .  Le café sur cette place n'a pas beaucoup changé depuis le siècle dernier.

P1050681.JPG

Viriville

 

Tiens, un peu de plat jusqu'à Chatenay, où je cherche quelque chose : le Mont Joyeux ! Je n'y ai jamais mis les pieds mais le nom me plaît , en plus sur la pancarte il y a écrit "Patissière" et comme il n'est pas loin de midi ...

P1050682.JPG

Un peu de pente à nouveau mais bientôt je dois chosir entre Mt Joyeux et Mont Rolland, je chosis le premier, désolée pour les deux personnes que j'ai connu qui qui s'appelaient Rolland ... encore si c'était "Roulant" je pourrais hésiter, mais là ...

P1050684.JPG

Un bnheur d'être "perdue" ici !

 

 

Il y a plusieurs petites routes, je chosis celle qui grimpe, et j'arrive à Beauregard, où il y a effectivement une belle vue. Je redescends derrière, c'est raide, et je suis 'perdue' (j'adore). Et bientôt me voilà au pied de la Route de Lacat, qui me rappelle des souvenirs récents, je ne la prends pas mais je ne suis plus perdue.

P1050687.JPG

A la suite de cette "joyeuse" découverte, je m'en vais à l'assaut du Chateau de Bressieux, là aussi on trouve un joli kilomètre à 10-12%  .... où je ne comptais qu'un passage.  Je m'en vais ensuite rejoindre la montée de Toutes Aures via St Michel et le chemin des arêtes : du facile cette fois ... mais toujours très très joli ...

P1050689.JPG

 

P1050691.JPG

En plus il y a des fleurs au milieu de la route ...

P1050692.JPG

St Michel

 

A la fontaine du Col, je rencontre un sympathique cycliste de Grenoble avec lequel je vais faire route jusqu'à Roybon. Il trouve que je grimpe trop vite pour lui la petite bosse qui précède la descente ... mais il suit bien et arrive encore à causer, donc je pense qu'il survivra à cette petite centaine de m de dénivelé .

P1050696.JPG

Roybon ... premier passage, il n'y en aura que deux !

P1050697.JPG

L'étang aux nénuphars ...

 

Nous nous séparerons à Roybon car je m'en vais faire un tour dans la montée de la Perrache  ( où Jef m'avait dit, un jour, qu'il préférait "la Part-Dieu", faisant allusion aux gares lyonnaises ... le plus rigolo, c'est que j'ai trouvé le chemin de la Part-Dieu ... et que effectivement, c'est disons, d'accès plus facile )

P1050698.JPG

2 eme passage .... toujours sous un beau soleil ...

P1050699.JPG

L'étang est laiteux

 

Bon, on peut peut-être mettre la flèche du retour ... quoique ... je grimpe jusqu'à "mon banc" (ou étang de Dionnay), redescend de l'autre côté et me promène en balcon jusqu'à St Appolinard. Le retour se fera ensuite via St Bonnet de Chavagne histoire de rester un peu dans le terrain valloné . Depuis, le lac, j'avais si je voulais un retour velours avec un gros vent favorable, mais aujourd'hui, je n'ai pas voulu !

P1050700.JPG

Le cul de perrette pour terminer ...

 

A St Lattier me voilà en panne de vivres ... car bien sûr je n'avais pas prévu de faire 200 bornes ... donc je suis ravie de trouver l'épicerie ouverte tous les jours, toute la journée , en bord de nationale, et d'y faire le plein de bananes et de biscuits. Ouf Cette épicerie fait partie des "bons plans du cyclo rhonalpin" ... car le lundi, c'est pas facile du tout de trouver à manger !

 

Cette étape essentielle effectuée, je peux rentrer tranquillement ... comme il manque 2 km je fais une petite rallonge à l'arrivée, pas une bonne idée d'ailleurs car elle me fait prendre un bout de N7 aux heures de pointe  euh, comment dire ... pas en phase avec le reste de mon très beau et tranquile parcours !

Publié dans vélo

Commenter cet article

franco 18/06/2014 12:51


belle ballade ,c'est toujours plus enrichissant  physiquement un 200 bosselé comme celui là ,et surement un bon entrainement pour l'ardéchoise

renarde1 18/06/2014 23:31



Les bosses courtes je pense me "débrident" plus car je les grimpe avec une vitesse ascensionnelle un peu supérieure, dans les cols longs je ne suis jamais au-dessus de 800 m/h, dans les petites
bosses raides si !!! Jambes excellentes 2 jours après sur l'ardèche verte !



Eric 18/06/2014 08:29


Quand je vois 24% j'ai mon cerveau qui dijoncte et mes jambes qui frétillent !


Je viens de regarder, elle se trouve bien sur la D265a(route des écoliers), en partant de st Julien jusqu'a la jonction avec le chemin du Maraicher ?


Le premier WE d'Aout je suis libre, je vais venir chasser sur tes terres !

renarde1 18/06/2014 23:29



Dans St Julien il faut passer devant l'église, donc on quitte la D265a en direction du hameau "Les Laiches", "les Blaises" ... en voyant le mur on n'a aucun doute ... mais à mon avis il en existe
un autre qui prend avant le village et il a l'air pas mal non plus !



Eric 18/06/2014 08:07


Jolie ballade dans les collines, il y en a que j'aimerais bien mettre à mon palmarès, comme la côte Marechal, d'ailleurs je vais étudier ça de près pour chasser dans ton coin !

renarde1 18/06/2014 23:23



Si tu te mets à chasser les petits raidards, le camp de base c'est Tournon C'en est truffé



cricri le cyclo 18/06/2014 05:45


ah ah ah.... Je te pique au vif le dimanche et le Lundi tu réponds... Excellent, d'autant plus qu'une partie de tes routes étaient une partie des miennes (Roybon)... En tout cas belle sortie...
Donc #dodec de Juin assuré 


 


A Samedi pour l'Ardéchoise et soit prudente d'ici là

renarde1 18/06/2014 23:21



Tu l'avais cherché
Je suis allée faire un tour en Ardèche, avec une belle équipe TMV ,c'était TOP !



gege95cyclo 17/06/2014 23:25


Il y a quand même un truc pas mal dans vos secteurs (j'ai lu le cr de Cricri juste avant) vous trouvez toujours des fontaines... Par ici soit elles sont sans eau, soit l'eau n'est pas potable :-(


encore un beau 200 et c'est toujours bien sympa de nous les faire partager, mais je suis surpris qu'il y ait encore des routes qui te soient inconnues avec tous les kilomètres que tu as déjà
parcourus, c'est tant mieux remarque, et j'espère pour toi qu'il en reste encore pour des années^^

renarde1 18/06/2014 23:20



Il reste assez peu de routes qui me soient inconnues, près de chez moi il ne reste que des petits bouts ou des culs de sac, mais si je m'éloigne disons à 40, 50 km, il y a en a (c'est plus rare
en montagne , Vercors, car il y a moins de routes)
Pour les fontaines on a beaucoup de chance en Isère comme en Drôme, un peu moins en Ardèche. Sinon il reste les cimetières ... et l'habitant ... les cafés ... on m'a refusé de l'eau une seule et
unique fois