Voyage J1 - Au pays du Mézenc

Publié le par renarde1

Samedi 10 juillet 2010, Bourg les Valence - Le Monastier sur Gazeille - 123 km - 1650 m D+

Temps sur le vélo : 7h36  (Départ 6h / arrivée 15 h)

 

http://www.openrunner.com/index.php?id=596809

 

DSC00904

 

Ce samedi à 6 heures, lorsque nous longeons le Rhône au lever du soleil dans une atmosphère déjà tiède, je ne suis pas encore vraiment "dedans". Hier j'ai appris une nouvelle qui m'a attristée, à savoir que je ne retrournerai pas dans "mon" lycée l'an prochain. J'ai beau savoir que c'est ça la vie de vacataire, je ne peux pas m'emêcher d'en être affectée , plus par "attachement" d'ailleurs, qu'à l'idée de devoir rechercher un ou des contrats à la rentrée ...

 

DSC00906 DSC00907

                                                                                                      Le marché à Lamastre

Deux ou trois heures plus tard, le vélo a fait son oeuvre, je n'y pense plus. Je dois tout d'abord me réhabituer à mon vieux vélo, et aussi au poids des sacoches. Il se montre assez peu pénalisant jusqu'à Lamastre, car les pentes sont douces. Le poids est bien réparti, je peux monter en danseuse, et l'équilibre en descente est parfait.  Ca reste néanmoins très lent et pénible en montée au-delà de 6-7% .

 La petite ville animée par le marché est presqu'aussi gaie qu'un jour d'Ardéchoise . Il y a d'ailleurs beaucoup de cyclistes dans cette première partie, mais au-delà, vraiment plus personne.

 

La montée à St Agrève se déroule dans une sorte de hammam avec pas mal d'insectes agressifs. Jérôme est un peu devant moi (mon vieux vélo + un chargement peut-être un peu plus important + la chaleur, ça rééquilibre les vitesses) . Nous trouvons sur un parking une cagette entière de pêches  , deux suffiront pour le moment. A St Agrève, il pleut un petit peu - mais bien moins qu'à mon dernier passage.  C'est la fin du terrain connu : nous tournons à gauche vers Fay sur Lignon.

 

Le plus gros de la montée est terminé, à partir de là , c'est facile, de légères ondulations qui vont nous mener au pays du Mezenc . De plus, l'altitude sera en permanence au-dessus de 1000 m, nous avons échappé à la canicule.. Nous nous sentons en avance pour l'étape du jour, et affamés :L'Auberge du Laboureur , aux Vastres (bonne adresse pour cyclos, c'est bon, pas cher,  et rapide) , nous accueille pour le repas de midi.

 

 DSC00910

Une auberge sympa, la maison est en pierre du Mézenc.

 

 DSC00914

 

Au-delà, on passe une sorte de col au relief mou. Malgré l'altitude élevée on ne se sent pas en montagne, le secteur est très cultivé. 

Brigitte1

 

Jerôme

 

Après d'ultimrd valonnements, on bascule vers Le  Monastier sur Gazeille. Je m'arrête pour faire une photo du Viaduc de la Récoumène où Pierrot a sauté à l'élastique , et Jérôme s'arrête SUR le viaduc ... je le dépasse sans le voir .... nous nous retrouverons au Monastier (vive le portable) .  Les anecdotes de ce type sont fréquentes et légendaires pour nous , une fois dans les Alpilles on s'est tellement bien perdu l'un l'autre que Jérôme a contacté la police, qui m'a cherchée dans un étang , ne pensant pas qu'une fille seule puisse avoir fait plus de 15 km sur la route . ben si ... j'avais continué !!!!

 

DSC00915 DSC00918

Le viaduc                                                                                     Le monastier- le château

 

DSC00916

 

monastier

Façade de l'abbatiale

Au Monastier nous faisons les courses pour dîner car le camping est en bas du village . En bas ... tout en bas ... 110 m de déniv en dessous. On y accède par une descente directe qu'il faudra remonter demain ... à 12% avec des passages à 15 %

Le camping est super pour un camping minicipal , avec des haies qui délimitent les emplacements, des tables, une belle salle commune. Il y a un petit plan d'eau sur la Gazeille .Le site est très fréquenté par les randonneurs à pied car il est sur le GR Stevenson, ainsi que sur le chemin de St Jacques de Compostelle (comme notre trajet)

Toute la soirée il y aura de petites averses - rien de bien méchant -

DSC00919

Beaux emplacements au camping -

Le "truc" orange est un couvre- sacoches imperméable Vaude, très efficace

 

Demain il faudra remonter notre raidard, mais après, openrunner l'a dit, ça ne dépasse presque plus le 5% , et on devrait avoir à peine 1400 m D+ cool  . on s'endort tranquille ...

 

 

Publié dans vacances - voyages

Commenter cet article

samaurore 21/07/2010 19:04



Ca a l'air bien paisible le Mezenc, une belle entrée en matière pour se mettre rapidement dans l'ambiance! Et vous l'avez rencontré le Laboureur? On imagine un grand gaillard bien du terroir
parlant avec un patois local! Qu'elle est belle la France!



renarde1 21/07/2010 19:45



Oui le pays du mézenc est paisible, facile à vélo. le grand gaillard on ne l'a pas vu, il était aux champs, on n'a vu que sa charmante épouse



Cricri le Cyclo 19/07/2010 21:58



j'ai à peine lu le premier épisode que j'ai envie de faire la même chose... C'est cool d'avoir une passion commune...



renarde1 19/07/2010 22:16



C'est vrai que c'est super sympa. En fait le voyage est le type de pratique qui plaît le plus à Jérôme ; comme j'aime bien aussi (y compris le côté préparation, tracé) c'est cool.