Serre de Montué , une belle petite rando tranquille

Publié le par Brigitte

Jeudi 21 février 2019, ski de randonnée, Serre de Montué, Vercors, 6,5 km, 500 m D+

Bon Ok, elle est petite, cette rando. Tous les pratiquants assidus devraient en enquiller trois pour satisfaire leur avidité. Mais elle est skiante (pentes ou combes dégagées en partie haute, forêt très praticable en bas) ... et elle est (presque wink) à moi .

Depuis que j'ai découvert qu'on pouvait partir de la ferme sur la route de Lente à Fond d'urle, je navigue dans des pentes Nord très enneigées, je ne vois plus la station du tout , et si je veux je peux quand même skier les pentes NE en haut pour y tâter la neige de printemps.

8h34, l'air est doux, mais la neige bien regelée et portante ... je démarre tranquillement dans la forêt et malgré le mètre de neige, l'ambiance est accueillante.  Quelques traces de skis et raquettes sont là pour me rappeler que cette montagne n'est pas tout à fait à moi ... mais je veux bien partager.

Première route forestière à 1250 m, seconde route forestière à 1400 m, ces points de repère désormais familiers rythment ma progression, jusqu'à ce que je débouche dans la magnifique clairière en forme de cratère où se trouve la source de Montué (une sorte de mare sans doute en été ?) . Le sommet, ou plutôt l'extrêmité de la longue échine qui domine la station de Fond d'Urle, est juste au dessus ... bien enneigé cette année, avec son allure de grosse colline en crème glacée où on aurait prélevé quelques cuillères  (il y a des creux bizarres par endroit !)

A la rencontre du soleil
A la rencontre du soleil

A la rencontre du soleil

La clairière et le sommet
La clairière et le sommet
La clairière et le sommet
La clairière et le sommet

La clairière et le sommet

Comme en 2017, où j'avais été terrassée par un vent tempétueux de Sud à cet endroit, je traverse vers la forêt à droite ; elle donne accès à un final tout en pente douce, ce qui m'évite de mettre les couteaux. Aujourd'hui c'est une vent de Nord modéré qui m'accompagne. Il ne gêne pas la progression, mais je surveille tout de même mes peaux de phoques quand je les retire au sommet !

Il y a tout de même,  sur l’extrémité de cette échine blanche, une zone de neige irrégulière, avec de petits passages vitrifiés ; rien de grave, mais assez pour me donner envie de chercher une autre descente.

Je profite un maximum des crêtes, du paysage, tout en repérant la combe qui me semblera la plus attirante, avec la meilleure neige.

Même sur une mini-rando comme celle-ci, le plaisir du ski de rando réside dans cette autonomie particulière, ces dizaines de petites décisions, qui font une belle trace sans fatigue, évitent les endroits merdiques, et permettent de skier le meilleur de la neige à la descente.

Serre de Montué , une belle petite rando tranquille
Serre de Montué , une belle petite rando tranquille
Serre de Montué , une belle petite rando tranquille
Serre de Montué , une belle petite rando tranquille

Je trouve rapidement la pente qu'il me faut pour la descente. La neige y a pris juste ce qu'il faut de soleil , c'est la fameuse "moquette" ! 

C'est un régal ... elle est parfaite.

Moquette

Moquette

Forêt accueillante ... faite pour le ski .

Forêt accueillante ... faite pour le ski .

La forêt qui suit n'est pas mal non plus, même si la transformation de la neige est moins complète, et l'appui un chouia moins franc. Mais ça reste vraiment amusant.  J'ai juste un petit souci, c'est que si je veux rejoindre la voiture, je dois tirer à main gauche sur une sacré distance wink ... je n'y parviens pas tout à fait car tout à coup la forêt devient raide et plus dense, je sais que je suis trop près de la grotte de Brudour.  La neige est à nouveau parfaite, tant mieux car le terrain est plus technique.

Allez on tire encore un peu à gauche sans perdre trop d'altitude ... la route est juste en dessous de moi mais impossible d'y descendre à cet endroit au risque de sauter sur le toit d'une voiture qui monte à Fond d'Urle laugh... encore 50 m presque horizontaux et je peux descendre sur la route, 500 m de marche me mèneront à mon véhicule.

J'adore me perdre dans cette forêt ... ça skie partout ... je n'aurai jamais fini de l'explorer !

Publié dans Ski de randonnée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article