Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige

Publié le par Brigitte

Samedi 23 février - Dimanche 3 mars 2019
Pas d'aventures slovènes cette année, nous avons réservé un studio en plein centre de Ceillac , un village du Queyras perché sur un petit plateau situé à 1600 m d'altitude .

L'aller se fait via le col du Lautaret, avec une pause au col pour un petit essai sur 50 m D+ des nouvelles chaussures de ski de rando de Jérôme (pas très concluant avec les premières ampoules !!!)  L'essai coûte cher en temps pour une autre raison ... le temps de ranger les affaires, on se retrouve au milieu de tous les skieurs qui finissent leur journée dans les différentes stations du domaine de Serre-Chevalier , du coup le trajet est bien long jusqu'à Briançon.
 

Le col du Lautaret (avec la route du Galibier enneigée)
Le col du Lautaret (avec la route du Galibier enneigée)

Le col du Lautaret (avec la route du Galibier enneigée)

Le lendemain, nous découvrons le secteur de Ceillac sous un soleil éclatant. En versant Nord, l'essentiel des pistes de ski de fond et d'alpin, avec encore un bon mètre de neige. En Sud, c'est presque l'été : certaines faces sont déneigées jusqu'à 2500 m !  En revanche sur le plateau, il en reste encore bien assez pour le ski de fond. Nous sommes en plein centre du village ancien ... le boulanger est notre voisin, le café - maison de la presse est juste en face, le magasin de sport à moins de 100 m ... la piste de ski de fond à 50 m ....

Quelques images du village
Quelques images du village
Quelques images du village
Quelques images du village
Quelques images du village
Quelques images du village
Quelques images du village
Quelques images du village
Quelques images du village

Quelques images du village

Dimanche , nous faisons un tour des pistes de fond "officielles" . De manière générale dans le Queyras, les stations aménagent une trentaine de kilomètres d'itinéraires dits "ski de fond", payants et damés chaque jour, et une trentaine de km d'itinéraires dits "nordiques", damés moins souvent, gratuits et autorisés aux autres usagers : piétons, raquettes, VTT sur neige.

Nous avons commencé par une piste longue et difficile, celle qui mène à la clairière de Chaurionde, à presque 2000 m d'altitude, où plusieurs méandres ont été aménagés .  Pas mal de dénivelé sur 6-7 km avec des coups de culs marqués et des faux plats montants  ...en revanche le retour est velours ! On trouve de jolis hameaux, dont la Cime du Melezet avec un refuge gardé très agréable pour une pause

Montée à Chaurionde
Montée à Chaurionde
Montée à Chaurionde
Montée à Chaurionde
Montée à Chaurionde

Montée à Chaurionde

On continue la journée avec une piste plus proche du village, très bien orientée, tellement à l'ombre que la neige ne bouge pas de la journée : l'Ubac/Clos des oiseaux ... avec 9 km d'ondulations assez soft . Et une jolie rivière ...

Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige

Lundi 25 ... temps toujours aussi parfait, bien frais le matin, très doux l'après-midi ... ce sera ski de randonnée en mode "confort" , une balade depuis le haut des remontées mécaniques, suivie d'une demi-journée de ski de piste dans la petite station.

Le sommet a atteindre, la tête de Girardin ou plutôt son antécime, culmine à 2860 m ; depuis le sommet des remontées, l'itinéraire débute par de doux vallonnements , puis une partie redressée pour atteindre la crête, que l'on a ensuite remontée pratiquement à pieds secs mais qui peut se descendre à skis.  La cabane (ancien relais optique) située sur l'antécime offre un coin pique nique cinq étoiles .... banc au soleil et panorama énorme ... en revanche il faut éviter de vouloir skier derrière la cabane ... corniches et énormes barres rocheuses ! On skie côté Ubaye !

Une descente en neige très correcte avec une petite variante dans un couloir à l'ombre ramène aux pistes.

Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige

La station est de taille réduite , mais avec de belles pistes très soutenues, et une neige restée excellente malgré les trois semaines de facéties printanières !

Mardi 26, par un regel moins marqué, et sous un soleil un peu voilé, c'est au tour de l'itinéraire nordique du Cristillan de voir nos spatules. Parcouru par une route l'été, ce vallon propose un itinéraire en légère montée continue. Je préfère prendre mes skis de randos car le damage n'est pas assuré jusqu'au bout ... Jérôme gardera ses skis de skating, jusqu'à ce qu'en descente, il casse sa chaussure en deux morceaux, dont l'un avec la barre de fixation !

La damage est convenable sur 3-4 km, mais par la suite, il faudrait être en classiques car il n'y a pas assez de largeur pour patiner ... et la neige était trop meuble (pour ne pas dire pourrie) pour le faire hors traces. Pas de souci en ski de rando en revanche, même si les pentes sont faibles, on pousse très peu sur les bâtons au retour.

Vallée du Cristillan
Vallée du Cristillan
Vallée du Cristillan
Vallée du Cristillan
Vallée du Cristillan
Vallée du Cristillan
Vallée du Cristillan
Vallée du Cristillan

Vallée du Cristillan

Mercredi 27, c'est ski de rando de nouveau, au col Tronchet , avec un départ en navette du village, jusqu'à la petite station de ski, mais cette fois, nous ne prenons pas les remontées mécaniques. Comme le premier jour, nous gagnons le fond de l'énorme clairière de Chorionde, pour remonter ensuite un premier ressaut dans un bois raide en suivant une bonne trace. J'en profite pour repérer une descente plus commode.

La suite est très dégagée, faite de replats et ressauts, dans un bel environnement, jusqu'aux pentes soutenues sous le col. Ces dernières nous prendront beaucoup de temps : trace effondrée et trop raide , neige poudreuse qui s'effondre sous le ski ... je finis par retracer , et je débouche dans les pentes sommitales plus faciles et ensoleillées.  Le col Tronchet, à 2660 m, permet de basculer sur l'Ubaye (Maljasset)

Jérôme aura plus de mal en descente qu'en montée ... d'où de multiples arrêts pour attendre. J'ai fait tellement de sorties par le passé, dans des neiges et des terrains réellement compliqués, que je ne vois plus aucune difficulté dans ces pentes classiques en neige froide tassée très convenable ... mes skis y font à peu près ce que je veux , et sans effort, avant même que j'aie eu le temps de le vouloir pour de bon laugh

la cascade de glace au Pied du Melezet. On voit une personne dans la première longueur

la cascade de glace au Pied du Melezet. On voit une personne dans la première longueur

Approche du col Tronchet, visible au fond sur la première photo
Approche du col Tronchet, visible au fond sur la première photo

Approche du col Tronchet, visible au fond sur la première photo

La cabane de l'autre jour, vue depuis l'autre côté !

La cabane de l'autre jour, vue depuis l'autre côté !

Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins
Col Tronchet ... vue sur les Ecrins

Col Tronchet ... vue sur les Ecrins

Jeudi 28, nous reprenons les skis de fond pour rendre visite à la piste nommée "Les balcons" , (après un petit échauffement dans la "plaine") . Il s'agit bien d'une piste "officielle" de la station, mais malheureusement elle est fermée pour déficit d'enneigement . Nous décidons d'aller voir tout de même, quitte à marcher un peu si nécessaire.

Cette piste relie les vallées du Cristillan et du Mélezet en passant presque à 2000 m d'altitude.  La montée est assez progressive, et surtout la piste est particulièrement panoramique, et surplombe le village. Finalement, nous n'aurons à marcher que 3 mn , plus quelques pas sur des zones de neige recouvertes par des aiguilles de mélèzes.  Du coup il aurait été vraiment dommage de rater cette piste !

Echauffement dans la plaine
Echauffement dans la plaine

Echauffement dans la plaine

Les balcons, vue sur le village
Les balcons, vue sur le village
Les balcons, vue sur le village

Les balcons, vue sur le village

Le ski de piste en face

Le ski de piste en face

OK ... il reste à peine de quoi skier, mais c'est beau !

OK ... il reste à peine de quoi skier, mais c'est beau !

Vendredi 1 er mars, nous allons découvrir en skis de piste la station de Vars Risoul. Le  temps est un peu moins beau, on sent l'influence de la perturbation présente sur les Alpes du Nord . Un vent glacé souffle sur les crêtes, où nous ne resterons pas longtemps . La station est grande et intéressante, avec de multiples versants et orientations. 

Le voyage se terminera par une nuit dans le Vercors, suivie pour Jérôme de la Trans Vercors en skating . De mon côté je fais 25 km de skating en attendant son arrivée à Bois-Barbu, dans des conditions de glisse agréables avant une dégradation à la mi-journée sous un soleil féroce. 

Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige Ceillac, un bain de soleil sur fond de neige
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article