Retrouvailles

Publié le par Brigitte

Samedi 19 juin 2021, vélo de route , 115 km, 2277 m D+ en 7 h

J'ignore pourquoi il est devenu si difficile d'écrire dans ce blog, qui a pourtant tenu une place essentielle dans ma vie à une époque, et qui a permis de si belles rencontres . Toujours est-il qu'à chaque fois, j'hésite à n'en plus finir, je me dis que le contenu n'est pas intéressant, que plus personne ne lit. C'est d'ailleurs idiot, car j'ai au moins un lecteur : moi . Avec un grand plaisir à retrouver un vrai récit des sorties passées, au delà du kilométrage, du dénivelé et du circuit.

Mais là, pour une sortie comme celle de ce samedi 19 juin, les retrouvailles avec les copains, que pour la plupart, je n'avais pas vus depuis 2 ans , je ne peux pas me défiler . Il me faut un article. En plus il tonne, et c'est un vrai déluge dehors.

La vérité, c'est que j'étais presque réticente à cette sortie de substitut à l'Ardéchoise annulée. Ma méforme chronique avec difficulté à démarrer tôt le matin, l'atmosphère étouffante de ces derniers jours, la comparaison toujours en tête avec la facilité que j'avais à rouler en juin lors des grandes années, l'amertume d'une dynamique un peu sabordée par la crise sanitaire, un sentiment de m'être éloignée des amis ...que de mauvaises raisons que j'ai bien fait de laisser sur le pas de la porte en me rendant à Bourg Argental  pour le rendez-vous annuel.
Je retrouve Cricri, Valex, Bruno dit "Lafeignasse" , "Cédric dit "Polish Grizzly" , Dominique et jean-Marc, qui ont loué des chalets au camping municipal.

Dominique nous a concocté un parcours en huit, permettant de repasser au camping à la mi-journée pour boire et se restaurer, et adapter la longueur aux desiderata de chacun (Jean-Marc s'arrêtera après la première boucle, moi-même j'ai un peu hésité en raison de la température élevée mais finalement je suis repartie)

La première boucle (environ 1200 m D+ pour 60 km ) nous mène vers les hauteurs.
Nous commençons par la bosse de Burdignes, pas trop longue mais assez raide et déjà ensoleillée vers 9 h du matin. Ca attaque fort avec à peine deux petits kilomètres d'échauffement . Heureusement on ne monte pas jusqu'à la petite station de ski qui se trouve au dessus 😃

Retrouvailles

La suite est rafraîchissante, boisée et en descente douce vers Vanosc. Étonnant, mais je ne connaissais pas ce bout de route que je n'ai plus qu'à refaire dans le sens de la montée ! Nous perdons ainsi un peu plus de 200 m de dénivelé, avant d'attaquer le second col de la journée, le Col de la Charousse, où je n'ai pas mis mes roues depuis des années, en supposant même que je l'aie déjà gravi par ce versant, ce dont je ne suis pas totalement certaine.

J'y suis passée en VTT au départ de la station de ski de fond de Burdignes, c'est un très beau parcours facile à 1200 m d'altitude que l'on peut poursuivre jusqu'au sommet du coin, le Grand Felletin .

Depuis Vanosc en vélo de route, c'est un col de difficulté "classique", 10 km et 600 m D+ , avec un début plus raide, plus ensoleillé, et un final boisé avec une pente plus modérée. 

Ca prend un certain temps mais on y arrive !

Retrouvailles
Retrouvailles
Retrouvailles
Retrouvailles

Derrière ce col, c'est une très jolie descente entrecoupée de bossettes, sur des plateaux aérés et verdoyants. Un très joli coin où je reviendrai volontiers faire un tour .

On rejoint la Via Fluvia, mais on ne peut pas la prendre sur plus de 4 km car la section menant au Tracol et à Bourg Argental n'est pas terminée (de l'autre côté en revanche il y a au moins 40 km de piste cyclable de qualité )

Gare de Riotord, fin provisoire de piste

Gare de Riotord, fin provisoire de piste

Retrouvailles

Depuis la fin de la piste , il faut revenir en arrière sur 500 m, pour trouver une petite route au final redressé qui rejoint la route du Tracol . Quelques kilomètres peu raides mais exposés aux rafales de vent chaud nous donnent accès à l'excellente (mais un peu circulante) descente sur Bourg Argental, où nous nous restaurons un peu au camping .

J'hésite un peu pour ce redémarrage en pleine chaleur, en plein vent de Sud, avec un ciel bizarre qui tourne au blanc-jaune et un air chargé de poussière .
La seconde partie nous mène vers St Julien Molin Molette , puis vers le classique collet entre Colombier et Véranne. Descendre est un soulagement, dans cette atmosphère plombée désagréable. Mais Dominique a inséré dans son parcours une "petite" surprise : la montée à la Croix du Trèves, avec plus de 2 kilomètres sur des pentes qui culminent à 19 % . Avec Cricri et Dominique, je mettrai pied à terre pour les 250 m finaux , sur une chaussée de plus très dégradée.
La descente de l'autre côté secoue bien aussi !

Le retour sera facile, mais c'est le vent qui nous cherche des noises sur ces grandes lignes droites en terrain très dégagé.  Pour le final, je quitte le groupe qui opte pour un retour sur le village, pour me laisser glisser jusqu'en fond de vallée en passant par le barrage de Ternay . Les quelques kilomètres de remontée de la vallée ne sont pas très drôles mais un peu abrités du vent , et le camping est à l'entrée de Bourg Argental, à 2 km du village.

Nous nous retrouvons pour un gouter-apéro animé et c'est vrai, qu'est-ce que ça fait du bien. Pas tant de boire et coup et de se reposer à l'ombre, que de retrouver la convivialité laissée pour compte pendant tous ces mois ... depuis la première rencontre avec "les copains du forum" en 2007, de l'eau a coulé sous les ponts, mais nous avons réussi à préserver quelque chose de précieux !

 

Raidard sous un ciel poussiéreux

Raidard sous un ciel poussiéreux

Retrouvailles
Retrouvailles
Retrouvailles
Retrouvailles

Merci aux copains pour les photos ! J'avais oublié la carte mémoire de mon APN donc je n'ai fait que quelques clichés avec mon téléphone !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LV 25/06/2021 23:16

Comme quoi il y a toujours des irréductibles qui continuent de lire les articles sur les blogs :)) .

Brigitte 27/06/2021 19:23

Je vois ça oui !!!

Gérard un autre Breton 25/06/2021 21:02

Brigitte, j'attendais avec impatience de lire votre nouveau message, depuis avril vous ne donniez plus de vos nouvelles, contrairement à ce que vous pensez beaucoup de cyclos se retrouvent dans vos récits et vos réflexions, pleins de d'enthousiasme, d'humilité et de joie de vivre.
SVP, continuez à votre rythme, à relater vos sorties avec la simplicité qui vous caractérise.
Merci.

Brigitte 27/06/2021 19:23

Merci beaucoup Gérard !

alain kesako 25/06/2021 15:37

rassure-toi pour ma part je lis toujours avec plaisir. Le bonjour du sud. alain

Brigitte 27/06/2021 19:22

Salut Alain, j'espère que tout va bien pour toi dans le Sud ! Peut-être croises tu mon oncle de temps en temps ...

dominique 25/06/2021 13:31

Moi aussi je le lis votre blog même si je ne poste jamais de commentaire !
J'espère bien que vous allez continuer. J'y trouve de la bonne humeur et des idées de parcours !

Brigitte 27/06/2021 19:22

Merci Dominique ! Oui je vais essayer de continuer !

JACQUES BAILLY 25/06/2021 12:47

Mais si on le lit ton blog! Et ne culpabilise pas, certaines années vont mieux que d'autres, la tête fait très souvent fonctionner les jambes...

Brigitte 27/06/2021 19:21

Merci Jacques de ces encouragements !

DANIEL 24/06/2021 20:49

si ça peut te consoler je suis encore lecteur de ton blog
CRI CRI fidèle au poste
DANIEL DE LYON

Brigitte 27/06/2021 19:20

Merci Daniel !

Jojo 24/06/2021 18:50

Coucou ouf le retour de brigitte avec son blog je vais pouvoir passer du bon temps biz au plaisir de rouler ensemble jojo

Brigitte 27/06/2021 19:20

Quand tu veux Jojo !

pat@roazhon 24/06/2021 17:22

Bonjour Brigitte,
Bien content de te lire à nouveau !
Patrice

Brigitte 27/06/2021 19:20

Merci :-)

Gégé le breton 24/06/2021 17:15

Bonjour Brigitte. Si, si rassure-toi ...... il y en a encore qui continuent de consulter ton blog et de l'apprécier toujours autant même si les articles ne sont plus aussi fréquents mais bon c'est ainsi, l'inspiration et la motivation ne sont pas toujours au rendez-vous.

Brigitte 27/06/2021 19:19

Je crois bien que l'époque des blogs est un peu révolue ... pas que pour moi. Il faut reconnaitre que ça prend beaucoup de temps et que d'autres systèmes ont pris l'avantage. Ca ne veut pas dire que je n'écrirai plus .