Cyclocamping en Catalogne (5/6)

Publié le par Brigitte

Vendredi 24 juin 2022, vélo de route, Blanes- Calonge , 54 km 800 m D+
 

Aujourd'hui, on change de décor : plus de montagnes, mais une superbe route côtière. Plus de ciel laiteux ni de brume de chaleur, mais du bleu en haut et en bas.  Par contre, la chaleur toujours, mais avec l'air de la mer, un vent plutôt favorable, et les montées longues remplacées par un grand nombre de petites bosses, ça devrait passer crème.

On commence par le "purgatoire" devenu familier, à savoir, la sortie de la ville de Blanes pour rejoindre Lloret de Mar . En ce lendemain de fête, après une nuit quasiment sans sommeil, on n'est pas très frais, mais l'avantage, c'est qu'il n'y a pas trop de circulation, ça dort dans les chaumières 😋

Plusieurs bosses relativement raides se succèdent, avant une belle descente pour arriver à Tossa De Mar.  Un lieu vraiment magique où la pause s'impose ... le capuccino en terrasse, la visite de la vielle ville en poussant les vélos, la découverte d'une toute petite plage sur un versant différent, battu par le vent de Sud toujours très présent.


 

Cyclocamping en Catalogne (5/6)Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)Cyclocamping en Catalogne (5/6)

La partie qui nous attend ensuite, jusqu'à san Feliu de Guixols, est une partie ... de plaisir . 
Cette route côtière étant doublée par de grands axes à l'intérieur des terres, elle est peu empruntée par les automobilistes, à l'exception des personnes qui veulent rejoindre des plages isolées, au prix d'un peu de marche pour rejoindre la voiture.  En semaine, et ... un lendemain de Festa, ça reste une fréquentation très raisonnable. En revanche, cet itinéraire est bien sûr très prisé par les cyclistes.

La route ondule allègrement entre les altitudes de 50 et 150 m . Jamais de plat, mais jamais de pentes très raides ni bien sûr longues non plus . Cela se prête bien au petit entrainement du matin pour les vacanciers, mais aussi à la pratique avec sacoches . La vue est fantastique et partout, de petites plateformes panoramiques sont aménagées pour en profiter, parfois à l'ombre d'un olivier ou d'un chêne providentiel .

Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)

Après une petite dizaine de montées-descentes , on bascule vers san Feliu de Guixols par une excellente descente où nous mangeons des sandwichs avant de continuer le long de la mer, mais dans un cadre plus urbain .

Un arrêt -baignade sera bienvenu en ce début d'après-midi , avant de rejoindre un camping presque désert et remarquablement tenu, à environ 1,5 km de la mer à Calonge , le camping Pla de la Torre  . Une petite station balnéaire, sans grand caractère, mais très animée en ce vendredi soir . Le camping lui est tout à fait au calme 😉
C'est la première fois depuis le début du voyage que nous trouvons un autre cyclocampeur ! Il est allemand et à traversé les Alpes, s'est baladé dans les Pyrénées avant d'arriver ici . C'est plutôt un bikepacker, avec un vélo entre gravel et VTT . Il évoque ses difficultés avec les automobilistes dans la région de Montpellier ... comment dire, je ne suis pas étonnée, dans le Sud de la France surtout, ce n'est pas simple ...


Une fois de plus, nous avons redessiné pour le lendemain le final du voyage, afin de retourner au point de départ en évitant les grandes routes . Nous sommes à pied d’œuvre pour un dernier petit col !
En attendant, spécialités de poissons sur le front de mer  !  Et couteaux en persillade en entrée (c'est délicieux)

 

Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)
Cyclocamping en Catalogne (5/6)

Publié dans vélo, vacances - voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bel itinéraire côtier !!!
Répondre