Ardéchoise 2013, une affaire qui roule !

Publié le par renarde1

Samedi 15 juin 2013, vélo de route, parcours de l'Ardéchoise, 222 km, 4087 m D+ en 10 h 50 (total 11h13)

 

 

Organisation

Les préparatifs et la "mise dans le bain", comme on l'a vu ont commencé bien avant la veille. Et cela continue le vendredi, où je vais manger le midi à St Victor avec Valex, Dom et Cricri ; je fais un minitour à vélo avec un nième passage dans le village d'exposants à St Félicien, où j'ai le plaisir de retrouver Michel et Christine.

 

IMGP6620.JPG

Cricri

brigitte_dom-copie-1.JPG

(Photo Cricri)

 

IMGP6628.JPG

Michel et Christine à St Félicien

 

La suite est un retour rapide pour récupérer à la gare mon beau-frère, Laurent, qui s'apprête à faire également le parcours de l'Ardéchoise. Notre retour précède de peu l'arrivée de Sébastien, que j'héberge aussi pour l'occasion. Seb est un cyclosportif brillant, habitué des longues distances et qui s'est même aligné sur des courses d'ultra.Il pratique aussi le ski de randonnée, souvent en Chartreuse où il habite.

A 4h20 tout ce petit monde est debout et à 5 heures, après avoir récupéré notre "petit" Baptiste, nous voilà en route pour St Félicien. A 6 heures nous retrouvons Gillou au centre du village.Il fait très doux (17°C) , pas besoin de coupe vent.

 

IMGP6629.JPG

Gillou se prépare

 

IMGP6630.JPG

THE Great Team Mont Ventoux

 

Je reçois un petit message qui me fait bien plaisir et accroit encore ma motivation

IMGP6632.JPG

Vers 6h30 tout le monde est sagement positionné dans son sas de départ, sauf Gillou qui a renoncé à son départ spécial AVM (renonçant à ce pacours) et qui vient avec moi dans celui des semi-prioritaires.

Baptiste trépigne dans son coin

Moi je suis toute émue d'être là, cette ardéchoise est une belle revanche sur le sort !

IMGP6633.JPG

Doucement ça se met en place, pas de cohue, le départ est bien organisé et très calme.

Départ !

Gillou et moi allons franchir la ligne de départ vers 7h35, et Baptiste à peine 5 mn plus tard (ce ne sera pas le cas de Laurent qui ne partira qu'à 7h55 !)  Cela permet à Baptiste de me rejoindre très rapidement dans la seconde partie du col du Buisson. Auparavant, j'ai été doublée par Sébastien Vacher.  Nous rejoignons Cisou, parti en prioritaire avec le Challenge Rhône Alpes.Il grimpe beaucoup plus vite que d'habitude et descend encore plus vite, il file devant !

IMGP6635.JPG

Go go go !

 

Toute le monde grimpe vite je crois ! Et ça enchaîne, dans une sorte de mouvement fluide au milieu d'une marée humaine continue.

IMGP6639.JPG

Les Nonières ... je roule à 25 de moyenne et je prends des photos

 

J'ai l'idée de regarder ma moyenne à l'arrivée au Cheylard (pour ne plus le faire ensuite) . Une bonne idée : 25 km/h avec un coef 1,5 ... pour moi c'est limite supersonique ça , ça booste le moral ! Pourtant je n'ai pas aimé la descente sur Lamastre, j'avais peur des autres cyclistes

IMGP6642.JPG

Et c'est toujours aussi beau ...

 

La bon rythme continue jusqu'à Mézilhac ; Baptiste est clairement plus rapide que moi et je le laisse partir un peu devant . Je retrouve Bruno du 91 qui fait aussi l'Ardéchoise !

Il fait à ce moment une température idéale entre 20 et 25°C, dans une atmosphère un peu moite qui fait beaucoup transpirer .

Mézilhac est notre premier arrêt , il est 10h45 -10h50, il y a beaucoup de monde mais ça reste abordable pour se ravitailler et faire le plein d'eau .

Nous avons rattrappé (difficilement) Cisou, il décide de mettre la flèche à droite sur la Volcanique.

IMGP6643.JPG

Premier arrêt à Mézilhac. A 10h45, passer sans s'arrêter serait compliqué ! et on a la dalle

 

Baptiste et moi, nous basculons dans le "trou" d'Antraigues.

C'est drôle comme il y a moins de monde tout à coup

 

Au coeur de l'action

IMGP6645.JPG

Baptiste arrive au paradis mais pour le repos on attendra encore un peu !


Nous voilà dans le petit col d'Aizac qui fait toujours mal aux pattes, avec ses pentes soutenues après la longue descente. Baptiste me dit qu'il a repris son rythme diesel, en effet il est moins dur à suivre Il fait un peu étouffant dans ce petit col, on alterne entre soleil féroce et gros nuages sombres. Heureusement en haut, on arrive au Paradis ... mais comme on n'est pas encore mort, on continue notre route, enchaînant le petit col de Moucheyre et la Barricaude.

IMGP6646.JPG

Je ne sais plus où, à Burzet je crois, un enfant m'a tendu une banane, je vais la trimbaler dans la poche jusqu'à St Agrève.

Vu l'absence de sections vraiment plates, j'ai du mal à manger sur le vélo, et j'ai mal organisé mes poches.

 

A part au début, j'avais vu très peu de femmes jusque là , dans la Barricaude une me double (mais son rythme est trop élevé) et j'en double une autre que je crois être dans ma catégorie  ... j'ignore que je vais la revoir par la suite et que cela va stimuler une partie de mon parcours.

IMGP6647.JPG

 

IMGP6648.JPG

Burzet ... le ciel se couvre un peu

IMGP6649.JPG

On est bien là !

 

La Barricaude se passe sans problème pour nous, c'est un peu long mais absolument splendide comme décor, et la compagnie de Baptiste rend la montée plus légère !

Les cumulus continuent d'être mes amis en masquant la plupart du temps le soleil, maintenant un petit 25°C tout à fait recevable.

Valex m'appelle en disant qu'il nous attend à Sagnes et Goudoulet, il renonce à l'AVM après avoir souffert de crampes terribles le contraignant à de multiples arrêts dans ce col.

Il y a là aussi Bruno sorti de je ne sais où (je le croyais derrière)  avec qui nous allons rouler plus ou moins en accordéon.

IMGP6651.JPG

Sagnes et Goudoulet , tout un poème rien que le nom !

 

Le Gerbier de Jonc est atteint vers 14h15 , trop tard pour l'AVM mais personne n'avait l'intention d'y aller

Par contre pas de souci pour passer avant 16 h à St Martin de Valamas

Le coin est tranquille, les participants de la Volcanique sont loin.

IMGP6654.JPG

Noir ou bleu ? au Gerbier le ciel est partagé !

La course poursuite

P1070644.JPG


A l'occasion d'une pause technique vers Arcens  je vois passer en souriant ma "collègue" de la Barricaude. Je dis aux autres," pas d'inquiétude : je l'ai doublée dans la Barricaude, je la reprendrai quand ça montera".

Le jeu amuse aussi Valex qui, dans la montée de St Agrève, me dit qu'elle est 50 m devant.

Pas si facile à doubler dans du 2-3 % la collègue ! en plus elle se met dans la roue de Baptiste  ... il faut attendre des pentes plus raides pour que j'y parvienne !

Ensuite je passe mon temps à ne pas vouloir me faire rattrapper, je me prends au jeu , on s'amuse comme on peut !

P1070654.JPG

Un autre élément intervient : il pleut. Ce n'est pas une surprise : je passe les 10 000 km de l'année, DONC (pour la quatrième fois que je franchis ce seuil) il pleut . Je ne m'arrête pas au ravito de St Agrève, je mets vite le coupe vent et avale ma banane en 30 secondes  et je pars devant les autres. Valex s'est acheté un paquet de sacs poubelle dont l'un d'entre eux lui sert de protection pour la pluie !!

P1070660.JPG

Je suis doublée par Benny qui me dit joyeusement qu'il va faire un bon temps sur la marathon.

 

Je ne suis pas du tout rassurée dans la descente trempée du col de Clavière ... donc je la négocie lentement.

 

Le soleil est de retour à Rochepaule où on se regroupe, j'attrappe deux tranches de pain et hop, on enchaîne sur Lalouvesc. Il y a deux ans, ici, j'étais cuite, je grimpais à 8 km/h . C'est beaucoup mieux aujourd'hui, et avec des sensations bien plus agréables.Mon numérique tombe en rade de batterie

P1070649.JPG

Après la pluie, il y a des volutes de vapeur qui monte de la route, on fait du vélo dans un hammam.

Ca rigole bien en montant avec mes deux compères ... les noms sur les dossards nous ont encore offert quelques bons moments ... je préfère ne pas les divulguer !!!!

 

Baptiste me dit qui'l a trop chaud, que ça serait bien qu'il pleuve.Il n'aurait peut-être pas du dire ça

 

Le déluge

Passé Lalouvesc, c'est 25 km velours pour rentrer, faux plat descendant puis franche descente.

 

Enfin ... en principe.

 

A 2 km du col du Buisson, le ciel nous tombe tout à coup sur la tête. Des trombes d'eau !

Impossible d'y voir avec les lunettes embuées, et quand je les enlève j'ai vraiment super mal aux yeux, ça me brule, ce n'est pas mieux. Je remets les lunettes embuées, la route devient une rivière, je ne sais plus bien où je suis entre le sol et le ciel J'ai rarement vu une rincée pareille.

Je reste sur le vélo et descends tant bien que mal à petite vitesse,

Sur le bord il y a un gars qui a chuté , assis sous le déluge avec une couverture de survie sur les épaules ... une journée gâchée. Je ne veux pas de ça pour ma belle ardéchoise .... je redouble de prudence et de lenteur

Il pleut encore très fort et il fait soleil en même temps, et donc un splendide arc en ciel se dresse pour nous au-dessus de St Félicien.

La petite remontée avant l'arrivée est un soulagement pour moi, elle me débarasse de la peur de la descente et d'un début de tremblote  du au rinçage total à l'eau fraîche.

P1070673.JPG

Après la pluie, l'arrivée ...

 

 

Comme par miracle, le soleil revient, et nous franchissons la ligne d'arrivée. .

Il est 18h48 .

Notre emplacement idéal pour la voiture va nous permettre de nous changer instantanément, ROYAL !

C'est le temps des retrouvailles avec Gillou, Cisou , Cricri, Laurent ,  et d'une petite bière à la myrtille qui me tourne un peu la tête (mais c'est super bon) 

 

Fredo du forum de l'Ardéchoise, qui travaille à l'informatique, me confime que je suis 3 eme de ma catégorie ; je vais voir du côté du podium si je n'ai pas un petit souvenir à emporter, mais ils n'arrivent pas à me retrouver, et finissent quand même par me donner une coupe (du style comme ça elle ne nous embêtera plus ) J'ai également la mention "argent" sur mon diplôme (qui ne mentionne pas mon classement car il était trop tôt) et suis 589 eme sur 684 "finishers" de ce parcours.

 

soir.jpg 

(Photo Cricri)

La dame que j'ai doublée étaient bien dans ma catégorie, et est arrivée 4 minutes après moi Les deux premières étaient très loin devant, impossible à atteindre !!!!

 

Il est encore possible de dîner, Baptiste, Gillou, Laurent et moi et nous passons un bon petit moment à refaire l'ardéchoise devant le plateau repas. Pour profiter encore un peu de la fête ...

 

Ils étaient là aussi

Mon voisin Pierre Riou 45 eme sur l'Ardéchoise (223 km)

Hervé 167 eme sur l'Ardéchoise

Mon beau-frère Laurent 171 eme sur l'ardéchoise

Philkikou 527 eme sur l'Ardéchoise

 

Gillou 72 eme sur Les Sucs (230 km)

Dominique 44 eme sur les Sucs

 

Yann (Benny) 29 eme sur l'Ardéchoise Vélo marathon (278 km)

Michel 11 eme sur l'Ardéchoise Vélo marathon

Cisou 977 eme sur la Volcanique (175 km) (Plus de 21 de moyenne lui qui me disait rouler à 17 km/h )

Christian (nainvert) 1752 eme sur la Volcanique

Sébastien Vacher 43 eme sur la Volcanique

 

 

Cricri sur les Boutières (120 km en 6h42 en catégorie T cyclotouriste)

 Patrick et Valérie sur la méridionale en 4 jours

Jean-Christophe et Jean-Pierre sur la Montagne Ardéchoise en 3 jours

 

et plein  d'autres sans parler de ceux qui étaient là virtuellement 

 

 

Publié dans vélo

Commenter cet article

hutte des Bois 21/06/2013 14:07


Coucou !


 


dans ma liste de blogs ptréférés  un billet intitulé "allez les filles " est apparu mais il n'esxiste pas snif !! tu l'as peut être supprimé ! tant pis !! snif snif

renarde1 21/06/2013 22:03



Oui, j'avais écrit un long article sur les filles et l'ardéchoise, avec des stats, des tableaux, et il est sorti vide. Je ne le voyais que dans l'administration. En voulant le recopier ailleurs,
j'ai fait une fausse manip et tout perdu ... ça m'a énervée, je ne l'ai pas réécrit ... peut-être s'il pleut



Pierrot 20/06/2013 21:14


Bravo Brigitte, Belle perf.


Nous avons pris l'orage à Lalouvesc, mais heureusement à 15 kilomètres du but le soleil est revenu. Quand nous remettions les vélos dans la voiture l'orage grondait sur St Fé et tu passais ta
puce sur la tapis.


Très heureux pour toi pour Ta Belle Ardéchoise

renarde1 20/06/2013 21:26



eh oui si javais pédalé un peu plus vite je vous rattrappais et j"évitais la grande douche J'ai vu que vous en avez bien profité aussi !!!



Jean-Luc Stuby 20/06/2013 18:44


Salut Bribri et bravo du ptit suisse,


on a bien rigolé de te rencontrer le vendredi pour les dossards, quel heureux hasard !!!


Mon épouse a fait 5ème de sa catégorie sur la  volcannique et moi j'ai juste accroché le wagon avec 99ème sur l'Ardéchoise avec ou devant toi...


Bravo et si t'avais pédalé à 25 de moyenne tout le long, eh ben t'aurais pas été mouillée donc reste plus qu'à...


Bravo encore


jean-luc et christine

renarde1 20/06/2013 18:51



Merci beaucoup Jean-Luc et bravo à tous les deux ! Te voilà dans le top 100 ! Bravo aussi à Christine, en épluchant les résultats j'ai vu que seuls les Sucs ou l'Ardéchoise me permettaient de
faire un podium ... sur la Volcanique c'était 4  ou 5 à coup sûr A moins de rouler tout le long à 25 de moyenne



Bonne continuation les ptits Suisses ! et au plaisir de vous revoir l'an prochain !



hutte des Bois 20/06/2013 15:40


coucou brigitte et bien moi je te félicite tout d'abord pour ton magnifique reportage  et puis surtout suite à ton pépin de santé et bien je trouve que tu as vite récupéré et ça c'est génial
! bravo , excuse moi d'avoir un peu délaissé ton blog ces derniers temps j'ai déménagé mais maintenant je suis bien installée , je suis toujours Bourcaine ! je t'embrasse et encore bravo !!!!

renarde1 20/06/2013 15:53



Ah déménager c'est un gros boulôt
Pour moi retrouver mon niveau sportif était  essentiel, c'est pas une option donc hop, l'ardéchoise ... visiblement
ce que j'avais fait avant m'a bien servi car non seulement j'ai terminé, mais je n'en ai pas bavé et je me suis bien amusée . bises !



flo 19/06/2013 20:58


bravo pour ton parcourt de l'ardéchoise,tu as beaucoup de mérite.ta passion t'emmène loin et merci de nous en faire profiter dans tes articles......dommage pour la météo en fin de
parcourt mais belle réussite d'être aller jusqu'au bout,je te tire mon châpeau,t'es une sacrée nana !!!!!......bisous à +

renarde1 20/06/2013 15:50



Pas grave la meteo de fin de parcours, juste 10 km pénibles sur les 220 km , pour le reste elle était parfaite !
Je n'ai franchement pas eu de mal à terminer cette année, c'était cool , vive la bière aux myrtilles à l'arrivée A
bientôt !