Crotte de bique !

Publié le par renarde1

Dimanche 12 septembre 2010, escalade, La Botte (Chamrousse) , voie "Crotte de bique"

Le topo (menu escalade puis Lacs Roberts)

 

En choisissant cette voie comme objectif du dimanche, j'ai bien pensé en faire un titre d'article ... mais je n'imaginais pas qu'il aurait un double sens  !

 

Nous attaquons assez tardivement l'approche pédestre, vers 11 h du matin. ce n'est pas une bonne idée, car il ne fait pas très chaud et la paroi est orientée au N, voire NE , et est à l'ombre l'après-midi ... mais nous n'avons pas pu faire autrement.  Nous optons pour la montée, très jolie et à l'écart de la station, par le célèbrissime Lac Achard et le col de l'Infernet .

 

DSC01570.JPG

Le lac Achard, un des lieux de promenade les plus appréciés de grenoblois. On  peut s'y baigner !

 

C'est une randonnée variée, très agréable, que je croyais plus longue. Après une petite redescente vers le lac des Escombailles, nous nous installons pour le casse-croûte dans la pelouse au pied de la voie, que nous avons trouvé du premier coup en quelques secondes  ... celle-ci débute par une belle dalle tout à fait dans mes goûts

 

DSC01576.JPG

Grand et peti Van, la voie elle démarre tout en bas à droite de la photo , sur le sommet voisin, non visible

 

Nous effectuons l'escalade en réversible (pour préciser : chacun grimpe en tête à tour de rôle, on change à chaque relais, tous les 30 ou 40 mètres) . et je m'y colle pour la première longueur. Les points sont bien visibles, mais plus espacés qu'en falaise école. je m'en accomode jusqu'au dessus du second, où un pas bien finaud pour du 4c m'oblige à affronter mon mental de souris. Mais cette fois pas de quartier, deux mètres au-dessus du spit, je m'oblige à monter calmement les pieds sur de petites bossettes, y a rien dans les mains, et après, ils tiennent tes pieds non ? Un beau passage ...

DSC01579.JPG

Ayé je suis au premier relais et je fais monter Jérôme ...

 

Mais tout juste 6 points de protection pour 40 mètres, je n'avais plus l'habitude

 

dalle.jpg

De la belle dalle, un rocher très sain

 

La suite est sans histoire, chacun son tour, jusqu'à la quatrième. Jérôme place deux dégaines, et au-dessus, des arbres, du rocher qui se raidit et devient licheneux ... personne n'a l'air d'être passé là ... plus d'équipement ...

Il me fait monter, je fais une tentative à droite : rien, pas un  spit. Redescendre sur une dalle humide est délicat et je gratifie Jérôme d'un cri perçant de fille en détresse car je trouve qu'il me tire avec la corde.

 

Je fais une tentative très poussée au-dessus  à gauche, en m'aidant d'un arbre ... dix mètres au moins sans rien poser, je n'ai pas un coinceur... trop risqué de continuer ainsi, redescente ...

On regarde le rocher à s'en faire mal aux yeux, à force d'essayer de trouver un point de protection. En plus il fait de plus en plus frais à l'ombre, avec un petit vent sournois.

L'arbre ou se trouve Jérôme est pourvu d'une sangle avec un maillon !!! Quelqu'un est venu jusqu'ici et a fait demi-tour ...

Déçus, la mort dans l'âme, on fait pareil. C'est galère, d'autant plus que la descente devait se faire par le haut en prenant des pentes herbeuses, et qu'on n'a pas de corde de rappel, seulement 50 m de corde , ce qui va nous obliger à fractionner la descente... Par chance, des arbres (plein de branches qui griffent) nous permettront de ne laisser qu'une cordelette dans la voie, et la corde ne se coincera pas (ma plus grande crainte ... corde coincée ... réseau qui ne passe pas ... nuit froide ...)

DSC01581.JPG

Galère ...On doit faire des rappels sur arbres, un bâton est tombé du sac, et la fille, elle prend des photos

 

DSC01582.JPG

Dernier rappel, le plancher des vaches est atteint !

 

Nous voilà tout vexés au pied de notre paroi, obligés de remonter par le sentier 200 m de D+ avant de filer dans la descente parce qu'avec tout ça , on n'est pas en avance !

lac.jpg

Quand même c'est beau ...

 

La seule chose qui me console, c'est que je découvre sur internet qu'une autre personne a vécu la même chose que nous en août ... la sangle sur l'arbre doit être à lui ... mais on aurait du lire le topo de l'ouvreur car il précisait de faire une traversée horizontale à gauche ... qu'on n'a pas essayée ...

 

Crotte de bique, on est vraiment des belettes !

 

 

marmotte.jpg

Et toi, la marmotte, on ne rigole pas ! 

DSC01587.JPG

le temps a changé sur Belledonne , plus personne pour la baignade ... 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

franckcyclo76 13/09/2010 10:14



Oh, le lac Achard et le Col de l'Infernet, bons souvenirs de l'été 2009 et des vacances à Chamrousse !


Mais c'est le seul point commun denos balades...Point d'escalade pour moi.



renarde1 13/09/2010 10:29



Comme l'escalade a fini un peu en queue de poisson, on était bien contents d'avoir au moins fait cette jolie balade