Le Ventoux : YAPUKA

Publié le par renarde1

Mardi 18 mars 2014, vélo de route, Mt Ventoux (tour et sommet) , 142 km, 2600 m D+, en 6h56 (total 7h35)

 

 

A meteo exceptionnelle ... sortie exceptionnelle.

 

P1040345

Je me déplace peu en voiture habituellement (sauf pour éviter le vent ou retrouver des copains qui habitent ailleurs), mais là j'ai eu des infos sur le Mont Ventoux et je veux en profiter.

Mon départ se fait sous le village de Buisson (petite pensée pour le boss, impossible de l'oublier surtout au pays de l'olive )

 

Une base idéale pour faire un parcours magnifique, d'une distance qui reste sous les 150 km ce qui est raisonnable en terme de durée, même avec un bon dénivelé.

La grisaille présente au départ se lève au km 14 pour laisser place au printemps.

P1040260

 

P1040254.JPG

Pierrelongue

 

P1040263

Clue de Plaisians

 

P1040272

 

P1040275

 

100_9164.JPG

 

P1040279

Aurelle

 

100_9177.JPG

Oups, tu vas te faire écraser toi !

 

100_9191.JPG

 

Le tour du ventoux via les cols de Fontaube et des Aires (désert !!!) est un pur plaisir (quelle vue  ...) , quant à la grimpée par Sault elle est bien roulante, surtout entre l'altitude 1100 et 1400 m, et permet d'arriver "frais" au chalet Reynard pour mieux apprécier encore l'incroyable final, par 20°C au milieu des murs de neige.

 

P1040280

 

P1040284

Tiens tiens ...

P1040286

En montant par Sault, l'arrivée au chalet Reynard est très facile

 

P1040299

 

P1040316

Non seulement ça passe ... mais comme la route est barrée, cyclistes et piétons sont seuls au monde au delà de la barrière (à part une ou deux voitures de service).

P1040325

Le seul passage "étroit"

 

P1040306

 

P1040328

Magie garantie ... tempête de ciel bleu ... un petit vent de Sud ... des murs de neige bien plus hauts que moi ... et pratiquement 20°C , une température idéale pour l'effort. Nous sommes quelques cyclistes sur le secteur, l'un d'entre eux a bien voulu immortaliser l'instant ... sur le vélo dans ces conditions de rêve.

P1040336

Le spectacle est si particulier que j'en oublie que ça monte, sauf pendant le dernier km car je commence à avoir la dalle.

Il y a deux-trois personnes en haut, dont un cyclo pourvu d'un vélo étonnant (pliable ? ) et chargé de sacoches .

 

P1040343

 

P1040344

 

P1040342

On met quand même un petit coupe-vent pour la descente !

P1040346

La route s'arrête au sommet, côté Malaucène c'est encore le temps du ski, la route est copieusement enneigée et on distingue quelques skieurs sur les pistes. Les montagnes lointaines sont un peu embrumées , une fine mer de nuages est visible au-dessus de la plaine. 

 

Je redescends côté Bédoin ; au chalet Reynard, je croise un cycliste habillé en tenue flambant neuve et carrément estivale, venant de Sault, qui me demande si "ça passe" et , quand je réponds par l'affirmative, me dit qu'il n'a que son "34x23" et qu'il ne va pas y monter ... est-ce que je lui montre mes dents, moi ?

 

C'est une nouvelle variante parmi les cyclistes inconnus que l'on croise (ou pire, que l'on double) , sur le thème

"je ne suis pas performant mais j'ai des excuses"


On trouve

"j'ai tel âge"

"je n'ai pas roulé depuis six mois (deux mois ... trois jours ...) "

"Je ne suis pas un grimpeur mais je fais du XXXX km/h sur le plat"

"Aujourd'hui j'ai tel problème"(de vélo, de rate qui se dilate, de foie qu'est pas droit) 

"j'ai fait les Dolomites, l'Alpe d'Huez, la Marmotte mais aujourd'hui je ne suis pas en forme"

 

Ces phrases viennent spontanément et en général, après moins d'une minute de conversation.Ca me fait rire intérieurement mais je ne dis rien

 

P1040348

Ca, c'est après ...

P1040350

Vaison la Romaine

 

La descente est très bonne, rapide, juste interrompue par le plein d'eau à la fontaine de St Estève. Ca fait tout bizarre de voir la Tour, si haute et lointaine, si peu de temps après l'avoir quittée. Mon compteur m'indique une vitesse max de 64 km/h,

C'est un tout petit peu en dessous de ce que j'ai fait à Malaucène (je n'ai jamais dépassé 67 km/h )

 

Il reste le col de la Madeleine, toujours aussi agréable avec son ambiance méridionale, puis le "col de Buisson"  ... les deux petites bosses  sont passées à un rythme convenable, le même que le matin pour un même pourcentage. J'ai la sensation que ça "répond bien", même si ça commence à me chauffer les cuissots ce qui n'était pas le cas le matin ...  dernière descente, dans un air un tout petit peu plus frais déjà à l'approche du soir (17°C en plaine) ...

 

la Tour est encore un peu visible ... enveloppée de brume ...

 

Ai-je rêvé ?

 

La réponse est : NON. 

 

Le Ventoux, ça passe, à cette période, c'est un pur bonheur, allez-y ...

J'y retourne en semaine quand vous voulez avec une petite équipe de candidats ! Bien sûr avec la même meteo ...

Publié dans vélo

Commenter cet article

l'Ange Blanc 24/03/2014 21:53


La Renarde qui course le Lapin c'est pas de La Fontaine ça ? bon en tous cas je vois que tu viens chez moi et tu ne me préviens pas !!! superbe ton parcours et tes photos rendent si bien la
beauté du Mont Chauve tout blanc... Attention "Aurel". Bon quand tu y retournes fais moi signe et si j'ai le bon braquet que je ne suis pas trop gros (si si) que j'ai bien dormi ou encore que je
me suis bien lavé les dents... je viens .

renarde1 25/03/2014 22:14



J'adore ton humour la prochaine fois sans faute je te préviens ... là la décision a été prise la veille au soir ...



Alex 22/03/2014 20:28


Même d'en bas, on ne voit pas si le sommet est sous la neige !


Dommage pour le repas du soir qui s'est échappé, samedi dernier, j'ai failli écraser un chihuahua sous les yeux de son maître, mais pas eu le temps de sortir l'appareil photo.


Pour les excuses + valables : j'ai un nouveau né à la maison (perso, vivement qu'ils grandissent, ça pertube la récupération. )


et pas bien de s'aggriper au mur de neige pour monter ^  ^

renarde1 23/03/2014 19:34



Remarque, un chihuahua au dîner, c'est moins bien qu'un civet de lièvre


Un nouveau né à la maison, au moins c'est une excuse originale : personne ne me l'a encore faite Bon courage pour les
nuits !


Pour le Ventoux, je m'agrippe à tout ce que je peux pour monter



bruno 21/03/2014 20:58


Cest vrai que pour toit l'excuse de l'age cela ne marche plus

renarde1 21/03/2014 21:40



Je ne sais pas ... on demandera à Robert Marchand



Olive 20/03/2014 19:42


Un régal ton article , comme ta balade d'ailleurs  de plus tu as choisie la plus belle journée de la semaine voir
du mois de mars pour rendre visite à la Tour ! Moi aussi j'ai vu la neige ..................juste en face de ma baie vitrée  la station des Coulmes ferme ce dimanche   , rendez vous en décembre 2014 pour rechausser les skis et
par la même occasion faire un coucou au col du Mont Noir . Encore bravo pour ton début de saison !

renarde1 20/03/2014 20:21



Savoir chosir son jour comme son parcours ...connaître les fontaines et les meilleurs points de vue ... et bien d'autres choses  j'ai été à bonne école Vincent P me dit que je suis ton padawan (élève dans la guerre des étoiles ) , et j'en suis fière.  Je serai au rendez-vous en décembre 2014 pour l'ouverture des pistes du Mont Noir !
PS : tu pourrais bien revoir encore plus de neige depuis ta baie vitrée !!! et sous peu !



Philippe 07 19/03/2014 22:37


Bien vu je n'aurais pas parié qu'il y ai encore de la neige sur la route mais si. Tu dégaine vite dit donc! Le Ventoux au mois de mars c'est plutôt sympa A+

renarde1 19/03/2014 22:49



Je pense que le peu de neige qui est sur la route, ce sont les énormes murs latéraux qui se sont écroulés. La masse glisse sur la pente un peu comme sur un toit et ça surplombe. Parfois encore ça
se fend verticalement, et ça fait un mur étroit qui s'effondre.
Le lièvre a pratiquement autant de succès que le Ventoux ... il ne s'y attendait sûrement pas