Un marathon qui réveille !

Publié le par renarde1

Mercredi 6 février 2013, vélo de route, autour de Beaurepaire, 42 km, 405 m D+ en 1h54

 

 

 

Une fois n'est pas coutume, voici un CR sur un minitour ... mais quel minitour, bien hivernal, bien arrosé, ça réveille et on s'en souvient

 

Ce mercredi après-midi après le travail je prends en voiture la direction de Beaurepaire où je passe voir Patrick pour affaires  Team Mt Ventoux ... et autres  : mais je ne repars pas avec des pots de miel cette fois ,  Il doit me mettre  dehors car je cause, je cause, et mon temps pour aller rouler (comme j'en ai l'intention) avant la nuit s'amenuise

 

IMGP5172.JPG
Certes, c'est un peu menaçant ! sans plus !

 

Il est 15 h, me voilà partie. le temps est vaguement pluvieux, incertain, avec des éclaircies sur certains secteurs. Après 10 km faiblement humides, je vois même un rayon de soleil .Le vent est négligeable.

Je continue un peu au hasard, dépasse Pommier de Beaurepaire et vois de la neige au loin, tiens je vais aller voir, je suis attirée.

 

IMGP5173.JPG

 

Normal qu'il y aie de la neige, il neige à gros flocons. La neige ne tient pas au sol, c'est sans danger. Mon vélo tourne tout à coup à gauche vers Azay, il veut grimper l'animal. Il avise même une petite route à droite "route des Combes" , qui affiche un bon petit 7% pendant un moment ... et alors que je grimpe joyeusement sous les flocons blancs que je déguste au passage, que je suis presque en haut, voilà qu'ils me disent "route barrée à 300 m"

 

IMGP5174.JPG

 

IMGP5175.JPG
Un premier étang

IMGP5176.JPG

 

Bon, quand il y a un pont, parfois c'est grave, une route barrée ... mais là dans les bois ... un peu de marche à pied et le tour est joué non ? la supériorité du piéton et du cycliste sur les voitures ....

 

Ben là pas si simple ! Là il y a un étang vide à droite ... une rivière boueuse très très bas à gauche ... et au milieu, plus rien, la route est juste ... partie ... envolée ... éboulée dans la rivière ... deux énormes tas de boue et des barrières gardent l'endroit dangereux. Entre le lac vide et la rivière il y a quand même un large  passage piéton ... donc pour moi tas de boue, passage piéton, tas de boue, en portant le vélo.

 

IMGP5178.JPG

L'appareil plein de buée ... on voit quand même qu'il n'y a plus de route  !!!

 

Me voilà bien sale ... je vais sans doute avoir besoin d'un petit lavage ... c'est ce que là-haut ils se disent sans doute !

Une fois l'obstacle dépassé, ça déroule, je rejoins vite Semons où je retombe sur mon "Chemin de la Renarde" découvert l'an passé. Il neige bien ... et j'adore ...je n'ai pas cessé d'aimer la neige en me mettant au vélo ...

 

IMGP5179.JPG
Dernière accalmie avant le déluge !!! C'est le chemin du retour qu'elle va prendre la renarde !!!

 

Je croise un tout jeune cycliste solitaire !!!! Il est passé lui aussi aux Cycles Argoud juste après moi ! J'espère qu'il est bien rentré !

 

A Semons je crois voir une éclaircie vers Beaurepaire mais erreur, tout se "referme", on dirait qu'il va faire nuit ... Aïe ... je vois "Beaurepaire 15 km" et je ne vais pas traîner Pendant ces 15 km en faux plat descendant je vais affronter la grêle (peeling gratos ... dur de garder un oeil ouvert pour voir la route ... et les deux on n'en parle même pas )  puis une pluie intense et glaciale. (la température est passée de 6°C en début de sortie  à 1°C)

 

Ahahah ma cadence de pédalage est super ...je vole ...  tant je me sens poussée par l'urgence de rentrer ... la petite descente après Pommier est le moment difficile avec la route transformée en rivière. Mais je sais que je ne suis pas loin, et le Kway par dessus la veste me préserve de l'eau au moins pour le haut du corps. Donc je n'ai pas encore froid.


Certains automobilistes ont du se demander ce que je faisais dehors par un temps pareil !!!... ces conditions "de combat" m'amuseraient même un peu pourtant ... mais il faut être bien équipé et pouvoir rentrer vite ... c'est le jeu si on ne veut pas vivre une grosse galère ! Ainsi je suis arrivée à la boutique de Patrick mouillée et boueuse (désolée pour les traces) mais sans grelotter et sans onglée.


Par contre  malgré un changement de tenue le chauffage a marché à fond la première demi-heure dans la voiture au retour ... comme pour mes retours du ski.

Publié dans vélo

Commenter cet article

l'Ange Blanc 10/02/2013 17:17


Et bien je vois que cette "grande lessive" n'a pas "lessivé" ton humour que l'on retrouve au travers de ton dynamique récit, par contre qu'est-ce que tu fais endurer à ton vélo, le
pauvre .

renarde1 10/02/2013 18:11



Oui j'avoue il n'a pas de chance d'être tombé sur moi Promis si demain il y a 15 cm de neige je prends le VTT



gillou 08/02/2013 18:09


Salut , des conditions difficile sa forge le caractère.


pour moi repos une grosse crève , prise sur le vélo bien sur .


il faut dire que les conditions sont dantesques ces derniers jours .


à ++++

renarde1 08/02/2013 21:50



Déjà ici ce n'est pas simple, alors j'imagine comment ça doit être chez toi Soigne bien ta crève ... mais pas trop
longtemps à l'intérieur, c'est là que les microbes sont les plus heureux !!!



Philippe 07 08/02/2013 10:49


Avec ça tu était prête pour St Romain pourtant ..........Bon nettoyage du vélo maintenant! A Bientôt

renarde1 08/02/2013 21:49



Oui hier matin pas de St Romain, changement d'emploi du temps juste pour ce jeudi   !



franco 07/02/2013 19:45


toujours et encore des conditions qui donne plutôt envie de rester a la maison manger des crèpes,mais bon tu as raison de n'ecouter que ton courage et de ne pas céder a la tentation du ventre
,quoi que ?tu te debrouille pas mal dans les 2 cas .....

renarde1 07/02/2013 21:20



Oui c'est vrai Franco, l'un n'empêche pas l'autre et les crêopes sont encore meilleures, après de pareilles conditions
Pour manger en effet, je me défends fort bien, limite podium



sevenier alain 07/02/2013 18:59


je remonte demain pour le week-end et ton récit n'est pas fait pour m'encourager. Mais bon, on verra bien. Toujours est-il un mini-tour qu'il faut ranger dans les annales, mais quand on
aime..........................alain  kesako

renarde1 07/02/2013 19:43



Oui tu vas voir, ici c'est la guerre Il faut regarder où sont les nuages, en examiner la noirceur et le potentiel de
déluge, et ensuite pédaler le plus vite possible pour échapper aux ennemis les plus imposants ! Un sacré jeu de stratégie