Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé.

Publié le par Brigitte

Lundi 3 aout 2015, vélo de route, Chartreuse et Vercors , 113 km, 2511 m D+ en 7 h

L'idée était séduisante : au départ de Rives, où Baptiste séjournait hier, relier dans une sortie les massifs de la Chartreuse et du Vercors en grimpant deux routes désaffectées, raides et un peu aventureuses quant à leur état ... celle du Col de la Charmette depuis St Laurent du Pont, et celle éboulée, du tunnel du Mortier (l'éboulement se contournant par un sentier)

Pour la première des deux, nous savons qu'elle est interdite ... donc on joue ... mais on peut perdre 135 € ... bien sûr on rêve qu'on nous laissera tranquille.

J'ai préféré un départ tôt à cause de la chaleur annoncée. Après avoir retrouvé Baptiste à Rives à 6h30 c'est donc avec une température très agréable que nous grimpons les très raides 4 premiers km menant à la Chartreuse de Curière (autorisés !) Les pentes sont souvent entre 11 et 13 %, à l'exception d'un replat assez bienvenu.

Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé. Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé.
Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé.
Premier tunnel ... Baptiste m'en a promis plein d'autres ;-)

Premier tunnel ... Baptiste m'en a promis plein d'autres ;-)

Autour de la Chartreuse de Curière ...
Autour de la Chartreuse de Curière ...Autour de la Chartreuse de Curière ...Autour de la Chartreuse de Curière ...

Autour de la Chartreuse de Curière ...

Nous dépassons la route forestière qui monte au belvédère de Nonne ... la barrière ... Puis nous sortons les lampes pour traverser le second tunnel, peu après la Chartreuse de Curière. Il est bien moins sombre et moins long que les écouges, mais un tantinet caillouteux ... on le traverse en discutant.

Juste après être sortis ... un vrombissement de TGV nous contraint à nous arrêter sur le bord de la route. C'est le garde forestier avec son véhicule qui nous somme de faire demi-tour immédiatement sous peine d'amende ... on pouvait s'y attendre ... on aurait juste aimé un minimum de dialogue. En particulier car cette route est autorisée aux piétons (donc pas fermée à cause des chutes de pierre) et un vélo de route , restant sur la route, ne dérange pas la faune... bref, de quoi en discuter.

Demi-tour un peu dépités et retour vers la vallée ... en passant par le col de la placette, qui se monte sans effort et se descend quand même très bien ;-)

une petite chapelle en construction ...
une petite chapelle en construction ...

une petite chapelle en construction ...

Nous voici à pied d'oeuvre à Veurey pour attaquer la grimpée de Montaud. Il fait déjà un peu chaud ... mais par bonheur l'itinéraire est très ombragé dans les forts pourcentages.

Montaud, ça c'est fait Montaud, ça c'est fait
Montaud, ça c'est fait

Montaud, ça c'est fait

La partie supérieure (assez longue) est très agréable : pentes modérées surtout par rapport à la première partie, et surtout très ombragées. En fin de matinée, il y fait encore 23°C. Le revêtement est cetes plein de trous ... mais puisqu'on ne descendra pas par là ... enfin, on le pense !

La route offre de magnifiques points de vue sur la vallée

Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé. Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé.
Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé.
Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé. Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé. Deux fois joué, deux fois perdu ... mais bien grimpé.

On parvient enfin au secteur de l'éboulement. On a prévu des chaussures de marche ... en effet avec les cales ... c'est usure assurée et aussi glissade probable ! Ce sentier (descente, puis remontée) est court mais étroit et assez peu commode pour le transport du vélo. Mais ça passe !

On remet même les chaussures ... car on peut remonter sur le vélo ensuite ...

sauf que ...

on se retrouve devant une énorme zone de travaux forestiers en cours.
La route est totalement impraticable même à pied, sur des centaines de mètres ! On discute avec les gars ... qui nous disent que la route est désormais fermée et interdite, le tunnel clos avec un cadenas ...

Une route de plus qui disparait ... les promeneurs et cyclistes avaient su apprivoiser cette route depuis l'éboulement de 1992 ... une sente de contournement avait vu le jour ... ça passait, mal mais ça passait ...

Alors pour nous ... second demi-tour de la journée ... c'est vrai qu'on l'a un peu cherché avec un tel itinéraire. En même temps ... voir disparaitre ces routes ... comme celle des Grands Goulets également ... c'est triste ! 

On rencontre à Montaud deux VTTistes voyageurs ... arrivant du secteur des Ecouges ... qui vont devoir descendre à Grenoble pour rallier Autrans ... Autrans qui est si près ...

Notre remontée à Rives se fera par le chemin des Aronds, raide par ressauts mais sans circulation. On termine en descendant l'impressionnant chemin de la Croze .

La sortie finit donc un peu plus tôt que prévu, mais ce n'est pas un mal au vu de la forte chaleur de retour en ce début d'après-midi ! Et malgré les deux épisodes de refoulement, c'était sympa de partager cette séance de vélo-exploration avec le "petit" Baptiste 8-)

 

Derniers passages roulables ... puis sentier. Derniers passages roulables ... puis sentier.
Derniers passages roulables ... puis sentier. Derniers passages roulables ... puis sentier.

Derniers passages roulables ... puis sentier.

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 09/08/2015 09:27

eh oui...j'ai eu le même problème au milieu de la montée du Puy de Dôme qui est privatisé ! étant donné que je refuse de payer 6 euro pour grimper 4 km, je reviendrais la faire de nuit(car il y a des caméras!)c’est complétement ridicule ces interdictions, surtout la pratique du VTT dans les réserves naturelles comme autour du Puy de Sancy(j'ai risqué 750 euro d'amende pour faire des cols interdits...).Je ne vois pas pourquoi un marcheur aurait le droit de passer et non un vélo...

cestdurlevelo 04/08/2015 15:15

Tes photos rendent vraiment super bien. Moi j'ai peur que le résultat avec la cam ne soient pas aussi bons. Par contre je prendrais le temps de faire un petit film 'résumé' en collant les mini bouts de film les uns aux autres :)
Comme tu le dis, ce fut quand même une belle ballade... même si je suis très frustré pour la Charmette, et décu de voir comme tu le dis si bien 'une autre' route de montagne fermer définitivement. Mais où vont nos impôts?!!! ;)

Brigitte 04/08/2015 19:10

Tes films résumé sont vraiment super (et les choix de musique, excellents). Merci de ta compagnie dans nos escapades hors-la-loi ... vive le sport ... et vive la liberté de circuler !