Autour du marathon, les villages du Lubéron

Publié le par Brigitte

Dimanche 4 octobre 2015, vélo de route, 76 km, 980 m D+ en 3h34

Samedi soir, nous descendons dans le Sud avec Jérôme et Fille ... ces derniers vont participer à leur premier marathon (le marathon de Provence-Lubéron, au départ de Pertuis )

Nous avons réservé des places en gîte du côté de Manosque mais en ce samedi après-midi tout va un peu de travers , à commencer par la météo, qui si elle n'est pas aussi apocalyptique que du côté de Cannes ou Nice ne favorise pas les déplacements ! Nous sommes seuls dans le gîte, il fait froid et la cuisinière ne veut pas s'allumer pendant 20 mn ... ouf, on a failli macher des pâtes crues en guise de dîner :-)

Le dimanche matin ces désagréments sont oubliés, et le temps est de nouveau sec, en attendant mieux si le brouillard veut bien se dégager.

Jérôme et Fille prennent place dans le sas de départ ... et je retourne à la voiture avec les vestes, sacs, qu'ils ont gardé jusqu'au dernier moment. Ils en ont pour quelques heures ... ma balade en vélo peut commencer !

Pas la foule au départ du marathon !

Pas la foule au départ du marathon !

Pas la grande forme, je suis un peu enrhumée mais pour faire du tourisme, ça devrait le faire . Je pars dans la petite grisaille en direction d'Ansouis. A part quelques "coulées" de cailloux ci et là, le terrain a assez bien absorbé le déluge de la veille.

Dans ma précipitation à partir, j'ai oublié les cartes à la voiture. Heureusement j'ai à peu près mémorisé la veille, ce que je voulais faire. Je commence par le pays d'Aigues ... puis je vais ensuite essayer de grimper un peu pour sortir des nuages !

Je fais un tour dans le centre d'Ansouis qui est un très beau village , puis je me dirige vers Cucuron dont je trouve le nom trop mignon. Au cours d'autres balades je suis bien passée à Culan et Cucugnan , pourquoi pas Cucuron :-)

Ansouis
AnsouisAnsouisAnsouis
AnsouisAnsouis

Ansouis

Après avoir grimpé un peu, c'est un profil plutôt descendant qui me ramène à Lourmarin . J'y retrouve une route plus importante qui s'insère dans des gorges, s'élevant très discrètement jusqu'à une bifurcation ou j'attaque à gauche deux lacets plus pentus , en direction de Bonnieux.
C'est là que je suis touchée par les premiers rayons de soleil au dessus du nuage d'humidité qui encombre encore la vallée.

Autour du marathon, les villages du Lubéron
Autour du marathon, les villages du Lubéron

L'arrivée à Bonnieux est de toute beauté ... et de là ... on voit le Ventoux !
Je trouve un snack pour me payer un sandwich ; il est presque aussi grand qu'une baguette ;-)

Autour du marathon, les villages du Lubéron Autour du marathon, les villages du Lubéron
Autour du marathon, les villages du Lubéron
Autour du marathon, les villages du Lubéron
Autour du marathon, les villages du Lubéron

J'hésite à descendre sur Apt, et remonter ensuite par une autre route ; mais je ne veux pas rentrer trop tard, car je dois déplacer la voiture pour me rendre à l'arrivée, à la Tour d'Aigues.
Je reviens donc un peu en arrière pour explotrer une route qui m'emmène sur une petite cr^te secondaire du Lubéron.

Mon idée est de voir les falaises de Buoux.

A l'époque où je me passionnais pour l'escalade, on avait tous entendu parler de  cette minuscule localité du Lubéron ... dont les rochers étaient très célèbres. Je rêvais d'y aller grimper, mais finalement ça ne s'est pas fait, il y avait tant d'autres sites !

Ma route bien tranquille m'amène donc sous ce petit village, où je prends une route qui au début, ne porte pas d'indication. Je pourrai toujours faire demi-tour si elle ne va pas où je veux !

Je ne suis pas déçue, elle est magnifique, et passe dans des gorges d'où je peux admirer les rochers et falaises. De plus, elle me ramène exactement où je veux, sur la route de Lourmarin.

 

 

Une borie (abri de pierre sèche) et les derniers nuages qui se dissipent ...
Une borie (abri de pierre sèche) et les derniers nuages qui se dissipent ...

Une borie (abri de pierre sèche) et les derniers nuages qui se dissipent ...

Le col du Pointu et le secteur de Buoux Le col du Pointu et le secteur de Buoux
Le col du Pointu et le secteur de Buoux
Le col du Pointu et le secteur de Buoux Le col du Pointu et le secteur de Buoux Le col du Pointu et le secteur de Buoux

Le col du Pointu et le secteur de Buoux

Le chateau de Lourmarin

Le chateau de Lourmarin

Je rejoins Pertuis par une route différente de celle de l'aller, plus directe mais moins amusante.

Il me reste donc à retrouver ma voiture (pas le plus simple ! dans la ville débarassée des barrières, podium ... je n'avais plus de repères et j'ai mis un moment !) et à me rendre à la Tour d'Aigues où je rejoins mes deux marathoniens . J'arrive même après Fille (4h23) et juste avant Jérôme (4h56)

Chapeau à tous les deux !

En tant qu'unique représentante féminine de la catégorie Espoir, Fille est appelée sur le podium ; elle remporte une courge et  douze bouteilles de rosé, en plus des deux offertes à tous les participants (elle termine 19 eme femme sur 50 et 149 eme sur 230 participants) .

 

Autour du marathon, les villages du Lubéron

Commenter cet article

bruno 13/10/2015 20:12

Bravo aux marathoniens.
Pour toi pas de félicitations car tu n'as fait qu'un minitour et en plus tu arrives en retard pour les récupérer :)
Comme je vais aussi faire mon premier marathon en novembre j'espère que dans le baujolais ils vont aussi me récompenser comme un espoir :)

Brigitte 16/10/2015 17:34

L'espoir fait vivre ;-)

KIKI-129 09/10/2015 14:28

la famille multi active en action, félicitations, bravo pour ce 1er marathon à ta fille, Jérôme a toujours la pêche,
tu as fait un superbe parcours, bien préparée par tes multiples ascensions
à propos de citrouille nous en avons une dans le jardin qui doit bien faire 15 kg

Brigitte 11/10/2015 23:13

Eh ben ! les citrouilles poussent bien dans le limousin !

gilles 08/10/2015 21:25

Bravo , à Jérôme et Solange , félicitation , et j'espère que se défit admirablement accomplie en amènera bien d'autre , et pour toi belle balade en mode découverte !!!!!!!

Brigitte 08/10/2015 21:43

Oui bien contente que le marathon se soit bien déroulé pour les deux ! J'espère avoir à trimbaler 'autres citrouilles, bouteilles etc à l'avenir. De plus cela m'a fait voir de nouveaux paysages ;-)

coque iphone 08/10/2015 15:42

Magnifique photos

Brigitte 08/10/2015 21:40

Merci !

l'ange blanc 06/10/2015 21:52

De bien jolis coins que tu as traversé, un peu rapidement, je connais bien mais pas spécialement à vélo mais plutôt en touriste ou bien avant avec le foot où nous nous déplacions au fil des saisons mais c'était il y a bien longtemps quand j'étais jeune. Bon je vois que vous avez fait le plein pour faire l'apéro ! dommage que l'été soit finit car le rosé ne se garde pas longtemps, en principe il faut le boire dans l'année...

Brigitte 06/10/2015 22:25

On a déjà commencé , hips ! ;-) ... heureusement Jérôme a choisi du vin rouge pour les deux bouteilles offertes aux participants ;-) ... ça se gardera mieux !