Deux amis, deux régions, deux sorties !

Publié le par Brigitte

Mercredi 4 novembre 2015, vélo de route, 101 km, 1500 m D+ en 4h35

Premier acte ce mercredi, une sortie est prévue avec Robert ; il faut trouver la région où le temps est le plus favorable. En effet pour l'Ardèche prévue initialement, pour aller retrouver Gillou , c'est rapé ; il pleut.

Pour une fois l'Isère est plus favorisée, donc je vais retrouver Robert sur ses terres.Je réserve à Gillou l'après-midi du lendemain !

Nous partons de Tullins, (après un café ;-) ) et nous commençons par un bon petit échauffement sur les petites routes locales et la voie verte avant d'attaquer les coteaux .

Il fait un peu nuageux mais particulièrement doux pour la saison !

:

Deux amis, deux régions, deux sorties !
Deux amis, deux régions, deux sorties !

Après un bon raidillon pour rejoindre le plateau de Tèche, nous grimpons au classique Col de Toutes Aures .

Les bosses courtes vont ensuite se succéder, vers St Michel de St Geoirs, puis vers Plan , pour atteindre le secteur à découvrir pour moi : la courte et raide grimpée au camp de César . Je n'y avais jamais mis les roues ... ni les pieds ... c'est le point le plus élevé des collines accessible par la route, à 770 m d'altitude .

L'accès comporte une belle section à 14-15%

Montée au camp de César dans la douceur Montée au camp de César dans la douceur Montée au camp de César dans la douceur
Montée au camp de César dans la douceur

Montée au camp de César dans la douceur

Il reste deux ressauts en pente modérée, dont le Col Chatain qui donne accès à la rapide descente vers Tullins, où nous passons un petit moment à deviser de la sortie devant les gauffres et les confitures maison préparées par l'épouse de Robert (il paraît que j'ai une réputation à tenir).

Et pas que de la sortie d'ailleurs ... il y a aussi PBP ... quand deux PBPistes se retrouvent ... même si ce n'est pas la première fois après Paris Brest Paris .... de quoi croyez vous qu'ils parlent ? 

Merci Robert pour la virée "Camp de César" ... et bon passage des 15 000 km :-)

 

Jeudi 5 novembre, vélo de route, 99 km, 1873 m D+ en 4h48

Changement de décor jeudi après-midi, en sortant du travail, je pars me garer à Flaviac (près de Privas) où je dois retrouver Gillou.
Il m'a prévu un petit circuit de 80 km environ ... ça devrait passer avant la nuit , avec un départ à 13h10 :-) ... du moins c'est ce qu'on se dit en partant.

La traversée de Privas est très encombrée, mais dès que nous tournons pour aller gravir les pentes du col de Benas (lieu d'un chrono cher à notre ami David Denivelator) , nous retrouvons le calme. Celui-ci est encore plus total au-dessus du col (un endroit tout simplement magnifique) , et dans la descente qui suit vers St Laurent en Coiron et Lussas.

 

Deux amis, deux régions, deux sorties !Deux amis, deux régions, deux sorties !
Deux amis, deux régions, deux sorties !Deux amis, deux régions, deux sorties !
Deux amis, deux régions, deux sorties !
Deux amis, deux régions, deux sorties !
Deux amis, deux régions, deux sorties !
Deux amis, deux régions, deux sorties !
Deux amis, deux régions, deux sorties !

A Lussas , on découvre que la route vers St Privat est fermée ; un habitant nous dit que même en vélo il ne sera pas possible de passer, ou bien il faut attendre 18 h (!!!!!) .... on va donc devoir se dévier vers Lavilledieu, puis prendre un bon bout de nationale pour rejoindre St Privat ...

L'éventualité de ne pas pouvoir boucler le parcours prévu par St Michel de Boulogne se profile ... il est plus de 15 h , et nous devons impérativement rebasculer par dessus le Col de l'Escrinet .

Ca roule plutôt pas mal sur la nationale, et donc une fois à St Privat, nous continuons comme prévu. La montée, assez longue s'effectue en plusieurs ressauts ...j'ai beau grimper plutôt correctement cette section, le temps passe ... Je n'avais jamais parcouru cette route, belle et calme, qui passe devant les étranges ruines du chateau de St Michel ... A ce stade déjà la lumière baisse, donnant une allure mystérieuse au chateau ....

...nous savons tous les deux que nous allons terminer de nuit (mais on n'en parle pas trop ;-) )
J'ai une puissante lumière arrière et un vêtement voyant, mais Gillou n'est pas équipé.



 

Le chateau de St Michel
Le chateau de St Michel
Le chateau de St Michel

Le chateau de St Michel

On rejoint 4 km plus loin la route du Col de l'Escrinet (souvenir de 2010 ce col  ;-) ) . J'essaye de ne pas traîner ... allez, dans quelques minutes, on y sera ... Il est 17 h 30 ...
Je me place juste derrière Gilles ou un peu à sa gauche, pour protéger sa descente avec mon feu arrière. On n'achète pas de terrain en route pendant les 9 km suivants, et c'est avec soulagement que je retrouve les premiers éclairages publics de Privas. La nuit n'est pas encore totale ....

Mais il reste à rejoindre Flaviac, par une descente puis un faux-plat descendant sur quelques kilomètres. Là ça se complique un peu car lorsqu'il n'y a pas de voiture derrière nous (rare), c'est maintenant bien sombre ... ouf, les premières lumières de Flaviac. Il est 18h10 ... Nous avons fait 18 km de plus que prévu ... d'où l'intérêt d'avoir un gilet et un éclairage complet à cette saison (désormais je vais prendre aussi un éclairage avant en secours, de manière plus systématique). Avec une route plus sombre et quelques minutes de plus, il aurait fallu faire du stop ...

L'éclairage knogg que j'utilise à l'arrière est très fort, mais il a l'inconvénient d'avoir peu d'autonomie (donc inutilisable sur les brevets etc ...)  ...heureusement je l'avais chargé avant la sortie (chargement USB) ...

Notre petite mésaventure dont on doit tirer leçon devient le sujet de discussion devant un chocolat chaud. La balade était magnifique, et une fois de plus on a pu profiter des conditions exceptionnelles ... merci à Gillou pour ce circuit !



 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilles 10/11/2015 19:48

Une , c'est sur dont je me souviendrai , super balade , Batiste dit deux mecs épatants , et moi une Brigitte étonnante , toujours avec une motivation énorme , et rassurante dans les petits moments de galère MERCI !!!!!!!!!!

Brigitte 10/11/2015 19:56

de rien Gillou ;-) c'est surtout ma lumière qui est rassurante :-D ... bon c'est vrai que je ne stresse pas mais ça c'est mon passé "montagne"

Robert 08/11/2015 20:37

Merci de ta compagnie Brigitte.
C'est toujours un plaisir de rouler avec toi.
Et content d'avoir fait aboutir cette césarienne...
Quant à l'ami Gillou, il a su t'emmener sur des routes qui semblent bien sympathiques... En plus avec un final chaud chaud chaud... Bravo à vous deux.

Brigitte 08/11/2015 21:19

Merci encore Robert ... et continue bien ton beau mois de novembre !

Philippe 07 08/11/2015 18:09

Belle balade dans le coiron avec l'ardéchois d'adoption mais attention de rentrer avant la nuit Bonne semaine

Brigitte 08/11/2015 18:39

Les déviations routières génère bien des aventures et contretemps pour les cyclistes. Plus fort que la crevaison quand même. je crois que Gillou va s'équiper, et moi je prendrai l'éclairage avant jusqu'à fin février . Mon feu arrière m'a encore bien servi ce matin dans le brouillard à St péray

Gégé le Breton 08/11/2015 15:51

Bonjour Brigitte. Une bien belle ballade dans le Coiron et ses alentours qui me rappelle un agréable souvenir..... Le château de Boulogne, j'y suis passé en randonnée pédestre le week- end dernier; c'est vrai qu'il a fière et troublante allure sur son piton rocheux; tu sais qu'il a la réputation d'être hanté.... heureusement que vous n'y êtes pas passés à la tombée de la nuit... :-) :-).
PS: pour renseignement, un agréable bistrot de pays "l'arbre à pain" à St Etienne de Boulogne (cuisine simple mais menu très copieux).

Brigitte 08/11/2015 16:35

Presque à la tombée de la nuit ... ou du moins avec une lumière du soir prononcée ... merci pour la bonne adresse !

l'ange blanc 08/11/2015 15:19

Nous avons failli nous croiser (à trois jour près....) le coin me dit quelque chose ! Dis donc le Gilou depuis qu'il est en retraite il fait faire des heures supplémentaires aux collègues (il croit que ça va augmenter sa pension...). Bravo pour ce joli parcours et bon réflexe de se munir de feu arrière et d'un gilet;

Brigitte 08/11/2015 16:34

Je vais aller voir ton blog :-) ... pas eu le temps, ma semaine fut bien remplie. Oui le Gillou m'a fait faire des heures sup, mais pas de problème, des heures sup comme ça j'en redemande ! On n'a pas molli non plus sur le coef de la sortie !