Danemark 2018 : Quand la Baltique prend des airs de Méditerranée (1) !

Publié le par Brigitte

Dimanche 22 juillet 2018 au Mardi 1 er Aout 2018 , circuit à vélo au Danemark.

Le projet de voyage en cyclocamping de cette année renouait avec l'esprit de notre tout premier voyage à vélo, les Pays-Bas, en 2008 : rejoindre un pays du Nord de l'Europe, largement pourvu en pistes cyclables, pour y faire du tourisme et en particulier visiter la capitale.
Voici en gros l'allure de ce voyage, comportant 5 traversées en Ferry pour passer d'un île à l'autre, chacun de ces voyages durant entre 15 minutes et 1h15 .

La partie vélo totalise un peu plus de 800 km (avec les aller-retour en ville, les promenades du soir, etc , il est difficile d'être précis - 770 km enregistrés ) , pour environ  3500 m de dénivelé, répartis sur 9 jours (dont un consacré à la visite de Copenhague avec juste un transfert d'un camping à l'autre, et des déplacements en ville)

Pour un fois, j'ai préféré ne pas faire un récit chronologique, certaines étapes (bord de mer ... petites villes colorées ... bateau) se ressemblant un peu entre elles , et au contraire regrouper les photos et informations par thème.  La chronologie est donnée par le tracé sur strava.

Danemark 2018 : Quand la Baltique prend des airs de Méditerranée (1) !

LOGISTIQUE

Il ne faut pas se faire d'illusion sur ce point : le Danemark, c'est loin ! 1100 km en voiture de Paris à la frontière danoise, avec des autoroutes allemandes en travaux sur des centaines de km, c'est une interminable journée ... pour moi qui supporte difficilement d'être immobile dans une voiture, c'était l'un des principaux inconvénients.

Pendant les 9 jours de périple à vélo, notre voiture est restée en "pension" (bien moins cher qu'un parking dans une ville) au camping où nous avons dormi le premier et le dernier soir, celui de Kruso (sur la carte Kruso avec un ° sur le "o" , impossible à reproduire ici !) , à 1,5 km de la frontière allemande.

Pour dormir nous avons exclusivement choisi le camping (il est rare sur nos balades en vélo que nous n'utilisions pas au moins une fois la possibilité de dormir à l'hôtel, mais la météo était vraiment très favorable !) Le camping est cher (comme la vie au Danemark) mais c'est quand même le mode de séjour le moins cher et de loin, et on y trouve un très bon niveau de confort pour des cyclocampeurs  (du style cabinet de toilette privé, sèche-cheveu, cuisine équipée avec micro-onde et parfois frigo et congélateur , tables et bancs, salles couvertes pour lire ou autre ...)

Départ du voyage, camping de Kruso

Départ du voyage, camping de Kruso

A Spodsbjerg , un camping très calme non loin du départ du ferry

A Spodsbjerg , un camping très calme non loin du départ du ferry

Au camping, des jeux qui évoquent les célèbres Lego  (fabriqués au Danemark !)

Au camping, des jeux qui évoquent les célèbres Lego (fabriqués au Danemark !)

Au Nord de Copenhague, un luxueux camping ... protégé par des douves ... et des canons !Sanitaires, douches, salon et cuisine dans les fortifications !
Au Nord de Copenhague, un luxueux camping ... protégé par des douves ... et des canons !Sanitaires, douches, salon et cuisine dans les fortifications !
Au Nord de Copenhague, un luxueux camping ... protégé par des douves ... et des canons !Sanitaires, douches, salon et cuisine dans les fortifications !

Au Nord de Copenhague, un luxueux camping ... protégé par des douves ... et des canons !Sanitaires, douches, salon et cuisine dans les fortifications !

La chambre et la buanderie ;-)

La chambre et la buanderie ;-)

CIRCULER A VELO AU DANEMARK

Il y a bien sûr, beaucoup à dire sur ce sujet !   Il est particulièrement facile de se déplacer à vélo au Danemark , plus facile encore qu'aux Pays-Bas où le fléchage était parfois un peu compliqué, générant une certaine confusion.

D'abord, tous les axes à grande circulation (routes en rouge ou jaune sur les cartes) sont doublés d'une bonne piste cyclable, en général des deux côtés, séparée de la circulation par un "dénivelé" ou une bande d'herbe. Ce n'est pas passionnant, mais pour se rendre rapidement d'une ville A à une ville B, c'est remarquablement efficace, sécurisant, et sans interruption. le pied intégral quand on veut faire un BRM au Danemark ou autre randonnée longue distance ! Si les voies deviennent interdites au vélo, il y a un plan B qui est proposé : toujours.

Pour plus d"agrément, on peut suivre les itinéraires nationaux (en général référencé par un nombre à un seul chiffre). Ils se baladent sur de petites routes ou pistes cyclables en site propre, font découvrir des lieux intéressants, mais gardent une logique de tranversée du pays, Ouest-Est, Sud-Nord, ou inversement.  
Pour une raison que j'ignore il y a parfois un passage en (bon) gravel sur les itinéraires cyclo nationaux !!! On n'était pas ravis avec nos petits pneus fins, mais en général cela a duré moins de 2 km ... j'ai appelé ça le "1% gravel"  :-)  Les voyageurs avec carriole n'avaient pas l'air ravis non plus.

Ces itinéraires destinés au voyage à étapes croisent également de nombreuses boucles locales destinées à la découverte d'une région (nombres à deux chiffres)  Le tout est bien fléché, avec les noms de villages mentionnés, et souvent la distance du village.

Toutes les entrées de villes sont fort bien indiquées pour les vélo, avec souvent une piste cyclable spécifique, à l'écart de la circulation et en bon état. Bref, ça roule !

A ceci il faut ajouter un grand respect des automobilistes danois pour les cyclistes : si l'avant de la voiture dépasse sur la piste, ils reculent immédiatement si un vélo arrive. Aucun automobiliste ne tourne en coupant la route à un cycliste, même si celui-ci est encore loin ...l'automobiliste s'arrête !  En revanche on est tenu d'utiliser les pistes cyclables, et personne ne déroge à cette règle ... car elles sont bien conçues.

Je suis partie avec l'idée que "le Danemark , c'est tout plat"  . Nous avons découvert que ce n'est pas totalement vrai, en tout cas beaucoup moins qu'en Hollande.  Certes les plus hauts sommets ne dépassent pas 200 m, mais on trouve du terrain vallonné sur l'île de Mon, au Nord de Copenhague et aussi au Sud de Aarhus , avec parfois de bonnes petites bosses sur un kilomètre, un peu comme en Normandie.

 

Route et piste (la mer des deux côtés !)

Route et piste (la mer des deux côtés !)

Petites routes tranquilles

Petites routes tranquilles

Autant de largeur pour les vélos que pour les voitures !!!

Autant de largeur pour les vélos que pour les voitures !!!

De quoi circuler pour : voitures, vélos, piétons !

De quoi circuler pour : voitures, vélos, piétons !

Piste cyclable longeant un grand axe

Piste cyclable longeant un grand axe

le "1% gravel"  (très joli quand même) du côté de Nakskov au Sud

le "1% gravel" (très joli quand même) du côté de Nakskov au Sud

Campagne, mer, ville ...
Campagne, mer, ville ... Campagne, mer, ville ... Campagne, mer, ville ...

Campagne, mer, ville ...

LES DANOIS A VELO
L'engouement des danois (et danoises) pour le vélo est à l'image des infrastructures, et il devait certainement exister avant que le pays soit aussi bien aménagé.
A Copenhague, cela dépasse tout ce que l'on peut imaginer : des cyclistes partout, assez peu de voitures en ville (population en partie en vacances en juillet !) , et un vélociste à chaque coin de rue !


Aux pays bas, nous avions vu surtout des vélos de ville. Au Danemark, le cycliste sportif et en tenue de vélo se rencontre souvent aussi. Parfois en clubs, souvent solitaire, avec des prolongateurs pour avaler en position aéro de grandes distances sur un terrain facile.


Dans Copenhague, on voit énormément de "vélotaffeurs" des deux sexes , parfois très rapides sur un vélo à guidon plat avec un moyeu rohloff, et en général pourvus d'un petit sac à dos ... et d'une sonnette ; d'élégantes jeunes femmes en robe d'été, sur des vélos classiques mais neufs et très bien entretenus ; et enfin des vélo cargos, conduits par de jeunes parents qui transportent deux ou trois enfants .... et même parfois des galants qui transportent leur amoureuse ;-) , qui est quand même un peu gonflée, heureusement qu'il n'y a pas trop de bosses !

 


 

L'élégance en ville

L'élégance en ville

Le père et le fils (habitants de Kolding) se font un petit voyage autour de leur pays ... ils viennent souvent rouler en France !

Le père et le fils (habitants de Kolding) se font un petit voyage autour de leur pays ... ils viennent souvent rouler en France !

Un danois débutant !

Un danois débutant !

Des vélos garés sur deux étages

Des vélos garés sur deux étages

Des vélocistes partout ... location de vélo aussi ...
Des vélocistes partout ... location de vélo aussi ...

Des vélocistes partout ... location de vélo aussi ...

Une dame à vélo ... dans le magasin de Légo :-D

Une dame à vélo ... dans le magasin de Légo :-D

Deux modèles de velo-cargo Deux modèles de velo-cargo

Deux modèles de velo-cargo

vélo étrange (j'en ai vu un circuler dans la rue ! )

vélo étrange (j'en ai vu un circuler dans la rue ! )

Une fresque avec des cyclistes sur le mur

Une fresque avec des cyclistes sur le mur

balade en ville sur piste cyclable à double sens

balade en ville sur piste cyclable à double sens

La suite au prochaine épisode !

Publié dans vacances - voyages, vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cestdurlevelo 13/08/2018 13:40

Genial, ça fait vraiment 'pays du vélo' par excellence ! Content de lire que vous en avez bien profité !
Et, c'est indéniable, ce côté 'sécurisé' à vélo est quand même chouette et rassurant !
Affaire à suivre ! Et.... welcome home :)

Brigitte 13/08/2018 22:25

Oui un pays fort agréable à visiter en vélo ! Bon c'est vrai qu'avec cette "canicule scandinave" on a bénéficié de conditions remarquables !!!!