Souvenirs de froid

Publié le par renarde1

jeudi 2 février 2012, vélo de route, tour de quartier , 43,6 km, 202 m D+, en 2h17

 

Les conditions deviennent rudes avec ce matin -4°C et un vent de Nord qui emprire de jour en jour. Les routes de la plaine de Valence étant sèches et dégagée, je continue à rouler un peu sans m'éloigner, en m'habituant progressivement à des conditions qui jusqu'ici nous ont épargnés.

 

Ainsi hier, j'ai eu un peu  froid avec -2°C ;

 Aujourd'hui j'ai modifié quelques détails d'habillement et j'étais 100% confortable. 
-4°C avec ce vent est largement pire que -6°C sans vent, j'ai donc mis le double bonnet  , le cuissard demi-saison  recouvert d'un collant thermique très chaud , et quatre couches !!! en plus du gilet fluo   Avec ça j'ai un look d'enfer mais je suis super bien, et curieusement les petits gants polaires ont suffi. Les moufles sont restées dans la poche.

 

IMGP0278.JPG

Chateauneuf sur Isère, la fontaine : à suivre dans les jours à venir !

 

Par contre le vent est un ennemi sérieux. Sur certaines sections plates je roulais à 15 km/h   Mais j'ai quand même pris plaisir à la sortie.

 

 P1010035

 Parfois neige et vent peuvent donner de curieux effets à Valence ! (image d'archive - janvier 2010)

 

 

En attendant la vague de froid (la vraie) je me suis remémoré quelques vieux souvenirs de froid .

 

1985 surtout ... une arrivée en car à l'Alpe d'Huez (les étudiants avaient des forfaits ski + transport à des prix battant toute concurrence) , où le chauffeur nous annonce -20°C sous le car  . Les panneaux de la station annoncaient -36°C en haut des pistes !

Les steaks transformés en planches de bois entre le marché et la maison, les gens qui comparaient avec passion leurs températures sur le balcon, autour de -17°C en ville ...

Cela a duré, duré ... un mois de janvier terrible.

 

 

 

Sur les forums d'infoclimat, des passionnés de vagues de froid et de phénomènes neigeux (les hivernophiles) guettent ces épisodes -dont malheureusement les conséquences sont souvent lourdes -. 

 

 

 

Une année suivante (1987 ?) j'ai skié à Autrans en doudoune ... par -27°C ... la 4 L , notre voiture de l'époque, s'étouffait toute seule pendant la montée à la station   A Autrans ou Méaudre, il n'est pas rare de voir le thermomètre descendre à -20°C.

PC160036.JPG

Antoine et Laure, dans "le congélateur" de Belledonne, col de l'Eglise en décembre 2007 

 

Depuis que le blog existe, j'ai vécu peu de sorties vraiment froides, la plus rigoureuse étant sans doute celle-ci, restée dans la mémoire du groupe comme le congélateur   .

 

P1010033.JPG

Froid et vent sur les Hauts Plateaux du Vercors, Pas de Berrièves en février 2010 

 

Il est assez courant d'avoir froid en ski de piste, pour le ski de rando cela peut arriver au moment de la pause au sommet, surtout dans les manipulations(retirer les peaux de phoque, serrer les chaussures)  ... en ski de fond ça devient beaucoup plus rare si on ne s'arrête pas ! à moins d'une longue descente .... ainsi c'est un très bon sport à pratiquer par temps froid , et la forêt abrite du vent et protège des pics de froid les plus rigoureux.

 

DSC02864.JPG

Il y a le patinage aussi ! bientôt sur le Rhône  (février 2011 ... pourtant pas froid !)

 

 L'histoire de froid la plus extraordinaire que j'aie pu lire est un témoignage sur la vie des hivernants à la base scientifique de Concordia  à Dome C, en antarctique et à 3000 m d'altitude. Lorsque la température extérieure atteint -70°C, les hivernants font une petite cérémonie rafraîchissante qui consiste en un parcours de 300 m dehors, à réaliser tout nus, sauf les pieds, les mains et les oreilles qui sont couverts 

A l'heure où j'écris le thermomètre est en chute libre !!! et le vent souffle de plus belle .

 

 

 

 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Penn Ar bed 03/02/2012 20:11


Encore une bonne raison de ne pas quitter ma Cornouaille Ici il ne fait pas aussi froid et la neige on la voit très
rarement et c'est tant mieux !

renarde1 03/02/2012 21:05



allez c'est le moment de faire une demande officielle aux bretons pour qu'ils nous envoient un peu de chaleur 



moncahiernature 03/02/2012 18:44


100 km/h par -9°C à -6°C, ça fait combien en ressenti ?


Ça a été mon lot quotidien en moto le matin cette semaine .

renarde1 03/02/2012 19:22



Cela te donne entre -26°C et -31°C 


Pour le calcul, c'est ici   



Olivier Buisson 03/02/2012 09:57


Bon ben maintenant il te reste ...un classique ! rejoindre la côte d'Azur avec l'aide d'éole et retour en train ....il suffit de te garer au petit matin à la gare de Valence pour après chevaucher
avec ton vélo la vallée du Rhône , trouver un point t'atterrissage dans le midi ..un retour tranquille vent de face en train pour après retrouver ta voiture et un certain confort pour rejoindre
ton domicile de plus pourquoi pas partager cette sortie avec une autre personne ....il fait bien moins froid avec le vent dans le dos .......

renarde1 03/02/2012 18:24



Excellente suggestion, j'attends un vent un petit peu moins fort quand même car là il est limite "renversant" ce soir ! Dur de tenir même la voiture sur la rocade nord est de
Valence 
Comme revenir de la gare TGV se fait aussi vent dans le dos en 15 mn environ, je peux même laisser la voiture à la maison  ... pour le point d'atterissage dans le midi, il y a Marseille, Arles, Montpellier ... un plaisir à imaginer !



jojo 03/02/2012 08:00


ah! enfin un article qui rechauffe(le coeur et l esprit) on se demandait dans quel terrier la renarde s etait terrèe, ouf on l a retrouvèe toujours en pleine forme, pour ma part pas de
vèlo depuis samedi je fait du velo d appartement,mais comme c est bizarre, plus je pedale moins j avance, a tres
bientot sur les routes des que les temperatures seront plus clementes, amitiès ainsi qu a tous tes lecteurs et lectrices et surtout sans oublier notre olivier qui je suis certain se
retablira rapidement vu son passè tres sportif, jojo. 

renarde1 03/02/2012 18:19



Tu fais du vélo d'appartement, pourtant tu as une maison, bizarre 


J'ai pu faire deux minitours mercredi et jeudi avant le boulôt , aujourd'hui ski (pas froid !!!), par contre ce soir à Valence le vent est limite praticable .... et encore pour plusieurs jours !
A bientôt sur la route Jojo ... je suis sûre que mes lecteurs et lectrices liront ton bonjour, Olivier aussi si ce n'est déjà fait



cestdurlevelo 03/02/2012 07:56


voila encore un sport pratiqué par la 'renarde' que j'ignorai! Le patin à glace :)


C'est toujours pareil: lorsqu'il fait vraiment froid, certes il faut être couvert, notamment sur les 'extrêmités'. Mais il faut surtout s'activer pour rester chaud.


En 1999 j'ai passé un an en Alaska et le mercure était descendu jusqu'à -38°. Ce jour là, j'avais passé la journée entière en extérieure... mais à faire du 'mushing' (chien de traineau)..? je
n'avais pas eu froid une second mais était tout de même rentré avec un bout d'oreille et un bout de joue un peu noircies... gelées!

renarde1 03/02/2012 18:14



waouh ! je ne savais pas que tu avais passé un an en Alaska, où exactement ? J'ai fait une fois du mushing et en effet, on n'a pas froid   Attention donc à tes bouts d'oreilles pour affronter le froid haut-savoyard !