Un chrono au Mt Noir

Publié le par renarde1

Vendredi 12 septembre 2014, vélo de route, Vercors, 128 km, 1658 m D+ en 5h52

 

Sur une idée d'Anne-Marie (qui prépare quelques petites grimpées pour ce début d'automne) nous avons rendez-vous ce matin à Cognin les Gorges pour ... grimper le Mt Noir au chrono . Un seul Mt Noir bien sûr .

 

Je ne fais pas souvent ce genre de chose ... il y a bien eu le "Tourniol dans l'heure" qui m'obsédait en 2011, mais après lui avoir tordu le cou en 56 minutes j'ai cessé de regarder l'heure en lui rendant visite.  Bon, j'avoue qu'à St Romain de Lerps je regarde encore mon temps roulé , curieusement depuis la maison car j'oublie de regarder en bas de la bosse. Je vais même jusqu'à me récompenser d'un café et même d'une brioche si ce temps me convient. Mais il est très lié au vent ... et à la circulation en ville

 

On est loin de la longue distance là, mais c'est important de varier les types de pratique. Va pour un chrono

 

Anne-Marie et moi nous sommes garées de manière à avoir chacune un trajet de 20 à 30 km (à l'opposé l'une de l'autre !) pour nous échauffer . Pour ma part c'est une fois de plus St Nazaire en Royans qui me sert de camp de base, et je tourne un peu du côté du Marandan, pour arriver à Cognin par la "voie royale", le petit raidard qui part de la route venant de Chagneux. Un 16% assez court qui ne me paraît pas trop dur, bon signe.

P1070165.JPG

 

A Cognin nous retrouvons Corinne (en voiture) qui ne pourra malheureusement pas grimper là-haut sur le vélo, tant elle est embêtée par l'allergie à l'ambroisie.

P1070171.JPG

 

Contrairement à nos sorties précédentes, Anne-Marie et moi n'allons pas rouler ensemble sur cette partie. Elle est nettement plus rapide que moi sur montée sèche, de plus quand on est à fond on ne peut pas "piailler" comme dirait Veloblan, et c'est important de prendre chacun son rythme.

 

P1070172.JPG

 

P1070175.JPG

 

Malgré mon "décalage" , j'ai le sentiment d'une montée qui se passe bien, les vitesses affichées restent honnêtes, je sens que je peux relancer quand la pente s'atténue, ou alterner position en danseuse et position assise sans eprouver de fatigue excessive. Je conserve le petit plateau toutefois jusqu'à la Patente (je quitterai le 39 une fois encore pour un passage à 8-9% qui suit) 

 

P1070179.JPG

 

Quel cadre pour une grimpée ... je commence à bien la connaitre cette montée exigente mais très variée : son départ à 9% puis 7-8%, la somptueuse partie dans les gorges plus facile (5-6%) , les lacets sous le village de Malleval très réguliers, le coup de cul au-dessus qui fait afficher un petit 10% avant de laisser place à des pentes plus classiques , 7%, jusqu'à la Patente ... ensuite l'alternance de replats et de petits ressauts dont un raide, jusqu'au col du Mont Noir.

 

P1070180.JPG

 

P1070188.JPG

 

P1070184.JPG

 

Avec ses 1150 m de dénivelé, c'est notablement plus long (et globalement plus raide)  que les grimpées organisées en Ardèche par exemple. Je n'y connais pas grand chose en efforts intensifs .. mais je me rends compte que là, je suis quand même obligée de gérer un peu pour ne pas accuser de baisse de régime avant le sommet.

 

P1070194.JPG

 

P1070201.JPG

 

P1070208.JPG

 

P1070212.JPG

 

 

P1070220.JPG

Je regarde s'il y a des fraises des bois ????

 

P1070222.JPG

Anne-Marie est revenue me chercher ...

 

P1070225.JPG

Coupe vent nécessaire pour la descente !!!

 

Mon temps pour ces 16 km de grimpée est de 1h 26 mn (4 mn de mieux que mon meilleur temps connu) contre 1h 22 mn pour Anne-Marie (je pense même qu'on peut largement enlever 2 mn à son temps car elle l'a pris plus tôt dans le village et moi au début de la grande rampe!) .

A noter qu'il y a trois ans je passais très difficilement sous les deux heures ; Olive avait mis 55 mn pour la même grimpée ; pour l'ascension des 4 Mt Noir, j'avais opté il y a deux ans pour une vitesse "de confort" menant au somment en 1h50 (ce côté est en principe le plus rapide de toutes les routes menant au Mt Noir) ...

 

 

Concrètement, 1h26 cela représente une vitesse ascensionnelle de 802 m D+/h (ce dont je suis assez contente car habituellement j'ai un peu de mal à tenir longtemps cette vitesse, et c'est un paramètre que j'ai du mal à faire progresser contrairement aux vitesses moyennes sur les sorties )

En terme de vitesse moyenne sur la montée, c'est 11,16 km/h  ... je ne suis qu'exceptionnellement descendue sous les 10 km/h mais pas beaucoup montée au-dessus non plus !

On peut penser que mon kilométrage annuel n'est pas la meilleure manière de préparer à ce type d'effort et ce n'est pas faux! Cependant il faut relativiser car je suis partie de très bas en terme de vitesse, j'ai toujours eu une vitesse ascentionnelle basse même à pied et ski de rando, et j'ai tout de même gagné sur ce col plus de 30 mn en 3 ans.

J'ai tout de même une forte tendance naturelle à m'économiser, très difficile à contrer ...  qui n'est efficace sur 200 bornes et plus

 

Voici le point de vue d'Anne-marie (interviex exclusive )
Tu découvres la montée par Malleval pour la première fois, qu'en as-tu pensé ? Es-tu contente de ton chrono? Cela a-t-il été difficile ? Est-ce que tu recommenceras ?

 

"J'étais focalisée sur le relief et les kilomètres alors pour le paysage que j'ai perçu par moment très beau il faudra que je revienne ! J'ai a peu près maîtrisé mon effort jusqu'à Malleval, a partir de là je me suis battue contre la pente en permanence. La fatigue sans doute... Je ne trouve pas qu'il y ait beaucoup de pauses dans la montée. Quant a mon temps je ne sais qu'en penser, s'il est bon ou non mais il constitue une référence que je pourrais comparer plus tard car je reviendrai ! Et OUI ça a été difficile !"

 

Après notre bel effort, c'est la redescente sur St Pierre de Chérennes, pas bien chaude (10°C au sommet avec un vent de NE parfois assez fort) , puis Izeron. Je décide de raccompagner Anne-Marie jusqu'à son véhicule au golf de Charmeil , où de fil en aiguille, nous finissons par passer de l'idée de boire un coup à celle de manger une salade  (merci Anne-Marie) 

 

Mon retour, tout simple, se fait par la Voie Verte (déserte !) et avec un troisième passage par la route de Chagneux , cette fois vent dans le dos. Pratiquement 40 km relativement efficaces malgré un effort très modéré, voilà ce qui convient après le chrono !

 

Prochain rendez-vous donc pour  trois filles de la TMV (et d'autres ?????? sans oublier les garçons ) le 20 sptembre sur le brevet de Grenoble, en espérant que Corinne pourra participer et que la meteo soit avec nous !

Publié dans vélo

Commenter cet article

l'Ange Blanc 19/09/2014 22:18


Slt Brig, un nouveau type de défi (même pour rire) et une nouvelle fois la Renarde nous épate, tout comme sa complice Anne- Marie, vous allez faire un duo du tonnerre sur la
Drômoise 

renarde1 21/09/2014 08:09



C'est marrant de varier les plaisirs, même si j'ai toujours l'impression d'être mieux adaptée au "long" qu'au "court" ... cette montée de Malleval est un pur bonheur !  A dimanche !



Anne-Marie 16/09/2014 14:20


un gratin dauphinois, voilà qui aurait été apprécié vendredi !

renarde1 16/09/2014 18:49



et imagine après un dauphiné gratiné !!!



Anne-Marie 15/09/2014 21:56


Non, c'était plutot du coté de l'Ardeche...

renarde1 15/09/2014 22:00



oui, je plaisantais ... à cause de la salade et du gratin dauphinois



Anne-Marie 15/09/2014 20:54


Ce qui est bien avec Miss Renarde c'est qu'elle est partante pour tous les défis. On en a évoqué d'autres devant notre salade dont un qui fera l'objet d'un appel à main d'oeuvre ;-)

renarde1 15/09/2014 21:28



Le dauphiné gratiné ?



Gégé le Breton 15/09/2014 17:25


Bravo les filles pour votre joli chrono... A quand le trophée Barachi féminin ?  (c'était une course pro contre la montre en duo). 1h26 pour la montée , c'est quand même une belle performance et ceci en faisant des photos
et en allant aux fraises....  . Je pense Brigitte que tu dois pouvoir gagner largement 6 mn mais à condition de faire la révision annuelle des 20000 sur ton
diésel et de changer les bougies.....                      
Personnellement quand j'ai fait les 4 montées du Mont Noir, j'ai mis sensiblement le même temps pour les 4 autour de 1h35; ma seule préoccupation alors était de ne pas voir s'afficher sur le
compteur un nombre inférieur à 10... .


 

renarde1 15/09/2014 18:59



4 x 1h35, cela veut dire que tu peux descendre à 1h15, si tu n'en fais qu'un seul (de préférence celui-là). Cela veut dire aussi que c'était bien géré car pas de dérive sur la dernière montée !


Sur mes 4 c'était plutôt entre 1h45 et 2h, plus pour la dernière par grosse chaleur.