Charmant Coq !

Publié le par renarde1

Vendredi 4 octobre 2013, vélo de route, Chartreuse, 120 km, 2200 m D+ en 6h12

 

 

 

 

Ce vendredi, après trois jours partagés entre travail le matin (on ne rigole pas SVP ) et petite sortie l'après midi, j'ai rendez-vous avec Baptiste, Vincent et Franco à 8 h sur la voie verte à St Quentin en Isère ; c'est une sortie prévue de longue date.  Je n'ai peur de rien moi d'aller affronter la Chartreuse avec ces trois chamois-là ... j'ai bien essayé de faire venir Alice mais raté !

 

La météo n'est finalement pas si mal, malgré les quelques doutes de mes compères les jours précédents. Il fait 17°C mais avec le fort taux d'humidité dans l'air, ça fait un peu hammam ; c'est un peu tristounet mais  très correct. 

 

P1010789.JPG

 

P1010790.JPG

 

L'approche et donc l'échauffement est assez long , la voie verte nous amène tout d'abord sur les quais de l'Isère à Grenoble . Il y a des années et des années que je ne suis pas passée par là !  J'ai habité 13 ans pas loin d'ici ... c'est quand même pas rien !

 

Les bandes cyclables en ville sont souvent dangereuses ... surtout quand elles font 50 cm de large, sont délimitées par un piquet en plastique et une bordure en béton , et qu'on roule derrière d'autre cyclistes  ... c'est Baptiste qui en fait les frais et qui chute ... heureusement sans trop de mal, et surtout sans autre véhicule dans les parages .

 

P1010793.JPG

 

Après une brève vérification de l'état du bonhomme et du vélo, nous reprenons notre route sur un terrain déjà plus vallonné.

Bientôt nous arrivons au carrefour dans St Nazaire les Eymes, où nous allons retrouver la tranquillité, mais aussi une sérieuse première rampe soutenue à 9%, qui nous permet de nous élever rapidement au-dessus de la vallée du grésivaudan en direction du Col du Coq.

 

P1010795.JPG

Je vais grimper la plus grande partie de ce col avec Baptiste (sauf la fin où le petit accélère)  ; Franco et Vincent sont quelques centaines de mètres devant. Je monte assez bien selon mes références, entre 700 et 800 m/h . Je suis quand même un peu fatiguée par ma soirée de la veille (soirée d'entreprise : bowling, buffet, laser game ) heureusement je n'ai bu que des coktails sans alcool

P1010796.JPG

 

P1010797.JPG

Il y a 13 ans environ, un après-midi de novembre, j'avais grimpé ce col avec le Routens, en compagnie de Jérôme. Je ne faisais pas de vélo à l'époque, sans doute pas plus de deux sorties par an ! Je pense qu'on avait mis trois heures ... et on avait eu très froid à la descente, à la nuit tombante

P1010798.JPG

Pas mal non ?

P1010799.JPG

 La Dent de Crolles ...m'a vue sur son sommet cet été !

 

Le regroupement se fait au col, où Baptiste nous offre des gourdes de crème de marrons (miam), celles-ci étant devenues difficiles à trouver ;

P1010801.JPG
Petite faim ...

 

Suit  une descente délicate (et humide) entrecoupée d'une montée , pas exactement le genre de descente qui-fait-remonter-la-moyenne. Il est midi lorsque nous remplissons les bidons devant l'église de St Hugues.

 

P1010805.JPG

 

P1010807.JPG

L'idée m'effleure que faire encore 800 m D+ (donc grimper au Charmant Som) et plus de 50 km, pour être vers 15 h à St Quentin, c'est peut-être un peu ambitieux (on pensait passer par St Pierre et le Col de la Placette au retour ... donc avec une petite remontée) . Mais comme cela ne semble pas inquiéter les autres, je les suis en direction du Col de Porte, avec un peu de vent de face.

 

J'ai un train à prendre et dois être impérativement à 17h à Valence (pour partir en WE à paris en train) .
Baptiste doit être rentré à L'Albenc vers 16h, nous avons plus ou moins les mêmes contraintes.

 

Baptiste tourne la poignée, Vincent le suit, je grimpe jusqu'au Col de Porte en compagnie de Franco, puis je les vois prendre tous les trois un rythme très rapide et je m'occupe de trouver le mien; cela leur génèrera un peu d'attente au sommet, de quoi récupérer des efforts générés par une saine émulation .

 

 P1010810.JPG

Le sommet est derrière le panneau !


La montée au Charmant Som (en fait jusqu'à l'Alpage du Charmant Som, 150 m D+ en dessous du véritable sommet) est un aller-retour difficile (pentes soutenues souvent au-delà de 10%), sur 6 km - ou plus exactement les 4 km du milieu, et particulièrement panoramique. Aujourd'hui le ciel est gris mais avec heureusement une bonne visibilité. le soleil accepte même de se montrer un peu. 

 

P1010813.JPG
Quand on est là c'est tout bon !

 

P1010814.JPG

Comme prévu je trouve cette grimpée sérieuse, d'autant plus que je suis derrière et ne veut pas faire perdre trop de temps aux autres ; par contre je ne la trouve pas longue. C'est vrai, c'est mon premier passage à vélo ... mais je connais extrêmement bien cette route.

P1010815.JPG

 

Combien de passages à  ski de fond, à ski de rando, à pied au printemps pour les jonquilles, avec ma fille pour de l'escalade facile dans  les dalles de la face est ... je ne sais plus ... Quinze jours après la naissance de Fille en janvier 1994 , ce fut ma première sortie, à skis de fond, trois heures de libre depuis Grenoble, entre deux tétées !

 

P1010818.JPG
Chamechaude ... et Belledonne au fond.

 

Il est 13h45, il ne faut plus traîner ! On décide de redescendre vers Corenc et la Tronche, pour finir sur la piste où on pourra accélérer.Avant le sappey, on traverse une zone où le goudron est creusé de profondes rainures assez désagréables. Je pars devent, puis suis rattrappée par Vincent qui me dit que Baptiste a crevé. Il nous rejoint quelques minutes plus tard avec Franco, et voit que la chambre à air forme une hernie - le pneu est fendu . Mais le petit est un grand sage, il a un pneu de rechange, qui va servir tout de suite !

 

Il ne nous reste qu'à filer vers Grenoble puis le plus vite possible sur la piste vers St Quentin. Le rythme à 30 km/h au début s'accélère, à 36 km/h cela devient très difficile pour moi et impossible de revenir si je décroche : je suis obligée de hurler
Surtout quand des intrus viennent se coller dans les roues de ma petite équipe en m'empêchant de me replacer ... deux pénibles qui finiront par prendre la roue de Franco jusqu'au bout ... Plus de photos sur cette partie !!!!


Belle partie de manivelle quand même !


A 15h45 on touche au but, tout du moins à ma voiture, et les quatre compagnons de la TMV se séparent.

Pour que Baptiste puisse être de façon sûre à l'heure, je le dépose en voiture à l'Albenc. Il me reste encore une demi-heure d'avance, en arrivant à la maison, largement de quoi me doucher avant le train, ouf, car on a bien transpiré  


Dénivelé, pente et point de vue, ce circuit "Charmant Coq" se défend bien !

Publié dans vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jc 09/10/2013 13:55


Superbe sortie de fin de saison, beaux paysages et belle équipe. J'aurais bien aimé me joindre à vous mais ce sera pour la prochaine fois.


Bravo pour le timing, prendre le train après une grosse sortie comme ça, il faut pas avoir peur de se rater ;-)


A+
JC 

renarde1 09/10/2013 17:29



Heu oui heureusement que je suis rentrée à l'heure sinon je me serais fait passer un savon !  Mais j'aime bien la
prise de risque ... et là j'avais une marge suffisante pour absorber un petit retard !


JC, c'est quoi la fin de saison ?



franco 07/10/2013 19:01


finalement  je ne regrette pas de m'être liberé ce vendredi  j'aurais quand même raté une belle sortie,petite mais costaud,un peu comme toi si je peut me permettre


a++

renarde1 07/10/2013 19:18



LOL Oui c'était une chouette sortie, ça valait la peine de travailler d'arrache-pied le reste de la semaine non




jojo 07/10/2013 17:37


hello charmant coq, ma poule bravo pour cette sortie avec ces sympathiques compagnons de route, merçi pour ces
magnifiques photos et reportage haut en couleur comme d habitude d ailleurs je vois que tu as toujours la forme
malgrè que tu travailles mais je pense que ton plus beau metier est sur le velo, a tres bientot de rouler
ensemble, amitiè ainsi qu a tous tes lecteurs et trices jojo.

renarde1 07/10/2013 19:17



J'ai failli passer te voir ce matin, car en fait je m'étais trompée je travaillais l'après-midi. J'étais près de chez toi, mais trop juste en temps ! A une prochaine !!!



Jean-Pierre 07/10/2013 09:52


Dans l'ordre c'est plutôt le Coq Charmant
En commençant la lecture, j'aurais plutôt pensé à un resto
Il y a quelques années que je ne suis pas monté là-haut aux Bergeries

renarde1 07/10/2013 19:14



Euh oui tu as raison Mais Coq Charmant, ça sonnait bizarre Moi aussi cela faisait un peu de temps que je n'étais pas allée là haut !



Vincent 06/10/2013 22:23


Encore un autre pt de vu sur cette super sortie. Ta compagnie fait toujours passer les difficultés plus facilement. 


A la revoyure sur d'autres pentes, de chez moi ou de chez toi...  Faudra que je découvre l'Ardèche un de ces 4 quand même...

renarde1 07/10/2013 00:03



ah oui si tu ne connais pas l'Ardèche ... y a de quoi faire ... pratiquement quelle que soit la saison ! Je ferai volontiers le guide !